Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 20:09

Chers frères et sœurs, au début de ce mois de novembre qui est traditionnellement consacré à la prière pour les défunts, je voudrais vous livrer quelques réflexions sur le rôle de la Très Sainte Vierge vis à vis de cette « zone souffrante », de l’Eglise – Corps Mystique du Christ, qu’on appelle le Purgatoire.

Comment la Mère de l’Eglise, qui se montre si secourable aux chrétiens en difficultés et si miséricordieuse envers les pécheurs, pourrait-elle, en effet, se désintéresser des âmes du Purgatoire qui sont dans un état d’extrême misère parce que, plongées dans cette nuit dont nous parle Jésus, durant laquelle personne ne peut plus travailler.

Car, au Purgatoire, vous le savez, on ne peut plus agir par soi-même, on ne peut plus mériter, on est tout entier livré à l’Amour qui purifie et qui embrase.

Les âmes du Purgatoire souffrent terriblement à cause de leurs fautes passées.

Elles ont, certes, avant d’être libérées de leur enveloppe corporelle, reçu le Pardon de Dieu qui les a libérées de la peine éternelle.

Mais, comme leur amour était loin d’être parfait, il faut absolument que peu à peu il le devienne. De plus, leurs péchés ayant laissé, pour ainsi dire, des cicatrices qui les enlaidissent, il faut qu’elles s’en débarrassent.

« Rien de souillé, affirme Saint Jean dans l’Apocalypse, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu ».

  • Il faut être beau pour contempler la beauté parfaite,
  • Il faut être Saint pour entrer dans l’intimité du Dieu Trois Fois Saint,
  • Il faut devenir une « vive flamme d’amour » selon la très belle expression de Saint Jean de la Croix, pour être plongé à jamais dans cette fournaise ardente de charité qu’est le Dieu Amour en Trois Personnes.

Voilà pourquoi sitôt après leur jugement, commence pour ces âmes une douloureuse purification, semblable à celle que certains mystiques éprouvent ici-bas à travers ce qu’on appelle « les nuits de l’âme ».

C’est une sorte de métamorphose surnaturelle, qui peu à peu, achève de les sanctifier, les rendant « semblables à Dieu » et dignes de le voir « tel qu’Il est ».

Frères et sœurs, lorsqu’Elle vivait sur la terre, la Vierge Marie qui est l’Immaculée, la Toute Sainte, n’a pas connu le moindre péché, mais Elle a certainement connu ces tourments d’un amour qui veut toujours se dépasser, grandir au-dessus de lui-même.

Elle n’a aucune peine, dès lors, à saisir la souffrance profonde des âmes du Purgatoire, si désireuses de leur transformation et sanctification parfaites.

Non seulement, Elle comprend ce qui les fait souffrir ; la nature de leur brûlure qui est à la fois cruelle et suave, mais Elle veut surtout les aider en cette épreuve qui les prépare à un bonheur infiniment comblant.

« Je suis la Mère de tous ceux qui souffrent au Purgatoire, dit un jour Notre-Dame à Sainte Brigitte, car toutes les peines qu’ils méritent pour leurs péchés, sont à toute heure, d’une manière ou d’une autre, allégées par mes prières ».

Vous savez, chers frères et sœurs, que nous pouvons nous-mêmes par mode d’intercession, c’est à dire par nos prières et en faisant célébrer des Messes, soulager les âmes souffrantes et hâter leur délivrance.

Bien des Saints s’y sont employés :  

  • Saint Odilon, par exemple, Abbé de Cluny, qui a institué pour le lendemain de la Toussaint, la Journée de Prière pour les Défunts, ou
  • Saint Vincent de Paul, qui célébrait très souvent la Messe et la faisait célébrer par ses Prêtres, pour les âmes les plus abandonnées.

Alors, quelle ne sera pas la pitié de Marie pour ces âmes !

N’est-elle pas, en tant que Mère, toute bonté et toute indulgence !

Et si Dieu tient compte de nos pauvres actes d’Amour à l’égard de ces âmes, combien plus écoutera-t-il l’irrésistible supplication de Celle qu’Il a constituée Médiatrice et Avocate ?

Au Purgatoire, il est vrai, on attend le Ciel avec une certitude absolue, mais plus il se rapproche et plus on souffre de ne l’avoir pas encore rejoint.

On peut dire que la prière ininterrompue des âmes du Purgatoire, c’est celle du Psaume 41 :

« Mon âme a soif du Dieu Vivant, quand le verrai-je face à face ? »

Brûlées par les ardeurs d’un si violent désir d’Amour, ces âmes trouvent en Marie, qui se fait toute proche d’elles, un précieux réconfort, tel celui d’une fraîche rosée.

« La Mère de la Sainte Espérance » montre aux âmes souffrantes que leur exil prendra fin, même s’il se prolonge, et que plus elles souffrent, et plus se rapproche cette Porte du Ciel, qu’Elle-même sera bientôt pour elles, leur faisant voir enfin, après les ultimes purifications, Jésus, le Fruit Béni de son Sein.

D’ailleurs, Elle, qui est la Toute-Puissance suppliante, ne cesse d’implorer son Divin Fils, qui est le Juste par excellence, le Saint de Dieu, pour qu’Il répande sa Justice, c’est à dire la Sainteté sur les flammes du Purgatoire. Non pour les éteindre, car se sont des flammes divines, celles de l’amour, mais pour les attiser, afin que s’embrasent plus vite et plus parfaitement encore ces cœurs en peine de Dieu.

Lavées déjà dans le Sang de l’Agneau, ces âmes revêtiront alors la robe nuptiale pour le festin des Noces Eternelles, ainsi que Jésus nous le fait entrevoir dans l’une de ses Paraboles « les Invités au Festin ».

Frères et sœurs, nous savons que le Sacrifice de la Croix qui est représenté, actualisé à chaque Messe, est très efficace pour les soulager et hâter leur délivrance.

Or, Marie, qui est la Corédemptrice, s’offre à chaque Messe en Communion avec son Fils, comme Elle le fit au Calvaire.

Ainsi, par ses mérites unis à ceux du Rédempteur, intervient-elle efficacement pour que les âmes soient délivrées plus rapidement et s’envolent vers l’Eternelle Béatitude.

Comprenons biens, frères et sœurs, qu’entre le Purgatoire et le Ciel, le « grand abîme » qui sépare le Ciel de l’Enfer, n’existe pas, pas plus d’ailleurs, qu’entre le Purgatoire et la Terre.

Car le lien de l’Amour, de la charité surnaturelle, qui unit entre eux les membres de l’Eglise, n’entoure pas seulement les vivants, mais aussi les morts qui ont quitté ce monde en état de charité.

Celle-ci, en effet, ne cesse pas avec la vie terrestre, puisque Saint Paul affirme que « la charité ne passera jamais ».

Si, dès ici-bas, de pauvres pécheurs comme nous, à cause de la miséricorde divine et surtout s’ils agissent au Nom de l’Eglise, peuvent obtenir un soulagement pour les défunts, à plus forte raison les Saints du Ciel et surtout la Reine de tous les Saints.

Dans une autre Parabole contée par Jésus, le mauvais riche implorait sans succès le réconfort d’un peu d’eau qui viendrait humecter ses lèvres.

Marie, qui est toute ruisselante de charité divine, vient baigner, en quelque sorte le cœur de ses enfants en Purgatoire.

Elle leur procure l’eau vivante de l’amour et sa maternité si tendre et si miséricordieuse, leur fait espérer au milieu du feu qui les dévore, qu’ils pourront bientôt, dans la Jérusalem Eternelle, boire à ce fleuve de vie resplendissant comme un cristal qui jaillit du Trône de Dieu et de l’Agneau, comme Saint Jean l’affirme en son style imagé de l’Apocalypse.

Frères et sœurs, puissions-nous mieux comprendre, à la suite de ces quelques réflexions, que la charité à l’égard de tous nos frères défunts en Purgatoire est l’une des plus hautes… Elle est malheureusement trop peu exercée.

Prenons donc la résolution, à l’exemple de Marie, « la Vierge Libératrice » et en union avec Elle, de nous engager plus généreusement dans ce merveilleux service d’entr’aide spirituelle qu’est la Communion des Saints, où chacun reçoit, mais où chacun aussi doit donner selon toutes ses possibilités.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Homélies Mariales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur