Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 19:57

Jo 01Joseph et ses frères

Quand Jacob retrouva-Ésaü, celui-ci, l’accueillit avec affection car il lui avait pardonné. Ainsi, Jacob et sa famille purent vivre tout à fait tranquilles en Canaan. Jacob avait alors douze fils et une fille. De tous ses enfants, c’était Joseph son préféré. En signe d’affection, Jacob lui fit cadeau d’un manteau multicolore. Jo-02.jpgA l’époque, c’était un grand privilège de porter un manteau semblable et les frères de Joseph étaient jaloux de la préférence de Jacob pour ce jeune fils. Une nuit, Joseph fit un rêve étrange. Il en fit le récit à ses frères. « J’ai rêvé, dit-il, que nous étions tous dans les champs en train de mettre le blé en gerbes. Soudain, ma gerbe s’est dressée et toutes vos gerbes se sont mises en cercle autour de la mienne et se sont inclinées devant elle ». Ces mots mirent ses frères en fureur : « Pour qui te prends-tu, d’imaginer que nous devrions nous incliner devant toi ? » lui crièrent-ils. Un peu plus tard, Joseph eut un autre rêve qu’il raconta de la même façon à sa famille : « J’ai rêvé, dit-il, que le Soleil, la Lune et onze étoiles s’inclinaient devant moi ». Jacob lui-même montra de l’irritation : « Crois-tu devenir plus important que ta mère, tes frères et moi ? » demanda-t-il. A ce moment, les frères de Joseph en arrivèrent à le détester tellement qu’ils ourdirent un complot contre lui. Un jour, Jacob envoya Joseph dans les champs, pour voir si ses frères et le bétail n’avaient pas de problème. Quand les frères virent s’approcher leur benjamin, ils se dirent : « Voilà notre rêveur. Tuons-le. Nous dirons à Jacob qu’il a été dévoré par une bête féroce. C’en sera fini de ses rêves ! » Mais Ruben, l’aîné de la famille, ne fut pas Jo-03.jpgd’accord : « Il ne faut pas le frapper, dit-il. Il suffit de le jeter dans ce puits pour lui donne une leçon ». Ainsi, quand Joseph fut près d’eux ses frères lui arrachèrent son beau manteau et le jetèrent dans un puits sans eau. Et Ruben alla inspecter le bétail tandis que les autres s’asseyaient pour manger. Pendant cette pause, un groupe de marchands ismaélites vint à passer. « Vendons-leur Joseph, dit un des frères, nous serons débarrassés de lui pour toujours ! » Et, pour vingt pièces d’argent, ils vendirent Joseph aux Ismaélites. Quand l’aîné fut de retour, il fut horrifié et pleura, tandis que les autres déchiraient le manteau coloré et le plongeaient dans du sang de chèvre. Revenus chez eux, les frères prirent un air désolé devant Jacob : « Nous avons, dirent-ils, trouvé ce manteau. Sûrement, ce doit être celui de Joseph ». Jacob reconnut aussitôt le vêtement de son fils favori, taché de sang : « Mon fils Joseph, dit-il en pleurant, est mort tué par une bête fauve ! » Pauvre Jacob. Il n’y eut personne pour le consoler.

Joseph et les songes de Pharaon

Joseph fut emmené en Égypte et vendu comme esclave à un homme appelé Putiphar. C’était le capitaine de la garde de Pharaon, le roi d’Égypte. Joseph travailla dur pour Putiphar, qui lui confia l’entretien de la maison. Or, la femme de Putiphar tomba amoureuse de lui. Elle se mit à le tourmenter pour qu’il réponde à son amour, mais Joseph était trop honnête pour en profiter « Comment pourrais-je trahir la confiance de mon maître, se disait-il, d’autant que je pécherais contre Dieu ? » Furieuse de ne pouvoir parvenir à ses fins, l’épouse de Putiphar prétendit que Joseph l’avait agressée. Alors son mari fit enfermer Joseph dans la prison du roi. Il y resta de nombreuses années Il y était encore quand l’échanson et le panetier de Pharaon se retrouvèrent emprisonnés avec lui pour avoir déplu à leur maître. Un matin, il vit que les deux hommes avaient l’air sombre. « Nous avons fait d’étranges rêves, la nuit dernière, confièrent-ils à Joseph, et nous ne comprenons pas ce qu’ils signifient ». Dieu aida Joseph à deviner le sens de ces rêves. « Dans trois jours, annonça-t-il à l’échanson, votre travail vous sera rendu ». Puis il se tourna vers le panetier : « Dans trois jours malheureusement, lui dit-il, vous serez pendu à un arbre ». Or, trois jours après, c’était l’anniversaire de Pharaon. A cette occasion, il décida de faire exécuter le panetier et de rendre sa place à l’échanson. Deux années plus tard, Pharaon eut deux songes qu’aucun des sages de son entourage ne put interpréter. L’échanson se souvint de Joseph et amena celui-ci à Pharaon. « Le Dieu que je vénère, dit-il, m’aide à comprendre le sens des songes ». Pharaon raconta ses rêves :Jo-05.jpg « J’ai vu sept vaches grasses surgir de la rivière et aller brouter l’herbe ; puis sept autres vaches qui n’avaient, elles, que la peau sur les os et qui ont pourtant dévoré les autres ». Et il poursuivit : « Dans mon second rêve, j’ai vu sur une tige sept beaux épis de blé mûr ; puis sept frêles épis tout fanés qui ont pourtant réussi à absorber les premiers ». Joseph expliqua que Dieu prévenait ainsi le roi de ce qui allait arriver : Jo-04.jpgsept années de bonnes récoltes seraient suivies de sept années de famine Joseph impressionna beaucoup Pharaon : « Dieu, dit-il, t’a donné une grande sagesse. Je vais faire de toi le gouverneur de l’Egypte ». Joseph fit alors construire d’énormes greniers dans chaque ville. Pendant sept années, les récoltes furent merveilleuses et on put en stocker une grande partie. Vinrent les mauvaises années. Joseph organisa alors la, distribution des stocks, et les étrangers affluèrent en Égypte pour les acheter au prix fort.

La famine sévit en Canaan

La famine s’étendit jusqu’en Canaan, là où a famille de Joseph était restée. Jacob et ses fils manquaient de nourriture. « Il y a du blé à vendre en Égypte, dit Jacob à ses fils. Allez là-bas et achetez tout ce que vous pourrez pour que nous ne mourions pas de faim ». Les frères partirent pour l’Egypte. Tous excepté Benjamin, car Jacob ne pouvait supporter d’être séparé de son tout jeune fils. Quand enfin ils arrivèrent devant Joseph, celui-ci les reconnut aussitôt. Les frères en revanche n’eurent aucune idée de qui était devant eux. Ils ne s’attendaient pas en effet à revoir leur frère, encore moins à le revoir dans la peau d’un Égyptien. Joseph fit comme si de rien était. Il les accusa d’être des espions et les mit en prison pendant trois jours. Il prétendit qu’il ne serait rassuré sur leur identité que s’ils retournaient chez eux et ramenaient en Égypte leur plus jeune frère qui était resté avec son père en Canaan. Non sans garder l’un de ses frères en otage, Joseph envoya les autres en Canaan pour y chercher Benjamin. Il leur vendit des sacs de grain et recommanda à ses serviteurs de mettre secrètement dedans l’argent payé.Jo-06.jpg Quand ils ouvrirent les sacs, les frères furent terrorisés : « Maintenant, c’est de vol et non plus d’espionnage qu’on va nous accuser ! » se dirent-ils. Ils retournèrent tout de même sans encombre en Canaan et purent ainsi nourrir les enfants d’Israël. Au bout de quelque temps, ils furent à nouveau à court de grain et Jacob dit à ses fils qu’il leur fallait retourner en Égypte, sinon ils mourraient de faim. « Mais, Père, répondirent-ils, nous ne pouvons y aller que si nous amenons Benjamin avec nous. Sinon, on risque de nous prendre pour des espions ». Bien qu’à contrecœur, Jacob laissa Benjamin partir. Joseph fut ravi de revoir le petit dernier. Il relâcha l’autre frère tenu en otage et invita tout le monde à partager son dîner. Ses frères ne le reconnaissaient toujours pas. Au moment du départ, Joseph demanda une nouvelle fois à ses serviteurs de mettre dans les sacs l’argent payé pour le grain. « Et placez aussi ma coupe d’argent dans le sac de Benjamin, le plus jeune », précisa-t-il. Ce qui fut fait. Tandis que les frères se dirigeaient vers Canaan, ils furent soudain rattrapés par des cavaliers égyptiens. L’intendant de Joseph fouilla les sacs. Jo-07.jpgQuand ce fut le tour de Benjamin, il sortit la coupe du grain. « On nous a joué un mauvais tour ! » protesta la famille de Joseph. Mais les soldats les arrêtèrent et ils durent revenir en Égypte, tout tremblants de peur.

Joseph se rend en Égypte

Jo-08.jpgJoseph réprimanda ses frères, qui s’inclinèrent devant lui. « Benjamin, qui a volé la coupe, restera ici et sera mon esclave, dit-il. Vous autres, vous êtes libres ». Joseph avait ainsi mis ses frères à l’épreuve : à eux de montrer de quoi ils étaient capables. Il fut donc touché et content de voir Juda s’avancer pour lui dire : « Si vous gardez Benjamin, notre père mourra de chagrin. Je vous en prie, prenez-moi à sa place ». Les larmes aux yeux, Joseph pria ses serviteurs de quitter la pièce. S’adressant pour la première fois en hébreu à ses frères, il leur dit : « Je suis Joseph ! Ne me reconnaissez-vous pas ? Voyez, mes rêves étaient justes. Vous vous êtes bien inclinés devant moi ». Ses frères furent remplis d’appréhension en voyant qu’ils avaient devant eux le fils favori de leur père, celui qu’ils avaient vendu. Mais Joseph leur accorda son pardon. Il les étreignit et les embrassa tous. « Il était, expliqua-t-il, dans les desseins de Dieu que je me retrouve ici pour que son peuple ne meure pas de faim » Joseph leur parla des années de famine qui étaient encore à prévoir : « Repartez pour Canaan, dit-il, et dites à Jacob que Dieu a fait de moi le gouverneur de l’Égypte. Amenez-moi mon père, ses femmes et ses enfants. Venez et vivons ensemble dans la richesse ». Les frères de Joseph ramenèrent le vieux Jacob de Canaan en Égypte. Les enfants d’Israël échappèrent ainsi à la famine et s’établirent en Égypte.

ascher.jpgbenjamin.jpgdan.jpggad.jpgissaschar.jpgjosef.jpg

 

 

 

 

juda.jpglevi.jpgnaftali.jpgruben.jpgsebulon.jpgsimeon.jpg

 

 

 

 

Source : https://marionszeitfenster.wordpress.com/tag/josef/

01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg15.jpg16.jpg17.jpgc02.gifc01.jpg14.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

05.jpg06.jpg07.jpg08.jpg09.jpg10.jpg11.jpg12.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur