Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 00:06

Après les noces de Cana, Jésus s’en alla avec ses disciples à Capharnaüm et ils y restèrent quelques jours. Le jour du Sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, où il fut invité à prêcher. Les gens écoutaient dans l’étonnement son enseignement, car il leur parlait de Dieu avec une grande sagesse et autorité. Jamais encore un prêtre ou un docteur de la Loi n’avait parlé ainsi. Pendant qu’il s’adressait aux Juifs rassemblés dans la synagogue, Jésus entendit soudain un cri terrible. Un homme qui avait l’air d’un fou sortit de la foule en vociférant : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu ! » Jésus savait que l’homme divaguait et délirait parce qu’il était possédé par l’esprit du démon. Comme il avait tenté Jésus dans le désert, le diable prend possession des gens pour les empêcher de suivre Dieu. Alors Jésus, d’une voix calme mais forte, commanda à l’esprit impur : « Tais-toi, démon, et sors de cet homme ! » Comme la puissance de Dieu est plus forte que toute la force du démon, l’esprit fut contraint d’obéir. Aussitôt, le possédé fut pris d’un grand tremblement. Il poussa un cri terrible, et l’esprit de colère le quitta. L’homme s’arrêta de vociférer et devin calme et paisible. Tous furent saisis de stupeur. Ils se disaient les uns aux autres : « Qui est ce prédicateur ? Non seulement il prêche avec autorité, mais il a le pouvoir de faire obéir les mauvais esprits ! »

En quittant la synagogue, Jésus et ses disciples se rendirent dans la maison de Pierre et André à Capharnaüm. En arrivant, Jésus apprit que la belle-mère de Pierre avait une forte fièvre : « Je suis très inquiète, dit la femme de Pierre, ma mère est très faible et désespérément malade ». Jésus s’approcha du lit où était couchée la femme. Avec une grande douceur, il lui prit la main. A peine l’eut-il touchée que la fièvre tomba. En un instant, la femme se sentit beaucoup mieux. Lui tenant la main, Jésus l’aida à se lever. Bientôt la femme, qui s’était sentie si faible et malade, s’affaira dans la cuisine à préparer le repas. Quand les voisins virent la belle-mère de Pierre s’occuper du repas pour ses invités, ils furent stupéfaits. Ils savaient quel point elle avait été malade. « Regardez-la, elle a retrouvé toute sa santé ! murmuraient-ils, Jésus l’a guérie ! » Ce soir-là, une foule nombreuse se rassembla devant la maison de Pierre. Il y avait beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies : des estropiés, des boiteux, des aveugles, des sourds. D’autres avaient amené leurs parents qui étaient tourmentés par les mauvais esprits. Jésus sortit et alla vers eux. Il les toucha et guérit un grand nombre de personnes, révélant ainsi toute la grandeur de la puissance et de l’amour de Dieu. Aussitôt la rumeur de ce qui s’était passé se répandit en Galilée.

BM-01.jpgBM-02.jpgBM-03.jpgBM-04.jpgBM-05.pngBM-06.jpgBM.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur