Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 14:59

Quand Jésus s’adressait au peuple, il racontait des histoires de la vie quotidienne. Ces histoires sont les paraboles, qui aident à mieux comprendre l’amour de Dieu pour nous et comment il désire que nous l’aimions. Pour ceux qui cherchent à comprendre l’enseignement de Jésus, chaque parabole a un sens. Un jour que Jésus se trouvait au bord du lac de Tibériade, une foule nombreuse s’était rassemblée sur le rivage. Si bien que Jésus monta dans une barque pour parler en paraboles. Il lui raconta d’abord celle du semeur. « Écoutez, disait-il. Il y avait une fois un paysan qui sortit pour semer son grain dans le champ. Comme il jetait les grains à la volée, quelques-uns tombèrent sur le sentier. Les oiseaux les virent et les mangèrent. D’autres tombèrent sur les endroits rocheux, où il n’y avait pas beaucoup de terre. Ils poussèrent rapidement, mais leurs racines restèrent en surface, car la terre était peu profonde. Mais, quand le soleil brilla sur les racines, elles se desséchèrent et moururent. Quelques grains tombèrent dans les buissons d’épines. Et, quand les plantes poussèrent, ils furent étouffés et ne purent porter de fruits. » D'autres enfin tombèrent dans la bonne terre. Ils prirent racine, se développèrent et donnèrent une moisson abondante. Que ceux qui ont des oreilles entendent », dit Jésus en terminant son histoire.

La parabole du semeur 2Les Apôtres, près de Jésus, étaient déconcertés. « Nous ne comprenons pas ce que tu veux dire ». « Je parle de Dieu avec des paraboles, expliqua Jésus, si bien que ceux qui s’intéressent vraiment au Seigneur écoutent attentivement, méditent l’histoire et la comprennent. Mais les autres, qui ne veulent pas vraiment découvrir la vérité, ne se soucient pas de rechercher le sens de l’histoire, et elle leur restera cachée ». Puis il expliqua la parabole aux Apôtres. « Le paysan est un peu le maître, ou la personne qui répand le message de Dieu. La semence représente la parole de Dieu. Certaines personnes sont comme la graine qui a été semée sur le chemin. Dès qu’elles écoutent la parole de Dieu, arrive le démon, qui la leur fait oublier ». D’autres sont comme la graine qui tombe dans le sol rocailleux. La parabole du semeur 3Elles entendent le message de Dieu et l’accueillent avec joie, mais leur foi n’est pas profondément enracinée : survient une difficulté ou une persécution à cause de leur foi, et aussitôt elles abandonnent Dieu ». D’autres encore, comme les grains tombés dans les épines, reçoivent la parole de Dieu et veulent la vivre, mais très vite les autres désirs, les soucis et préoccupations finissent par étouffer cette parole et elles chassent Dieu de leurs pensées ». Mais d’autres enfin, dit Jésus, sont comme le grain tombé dans une bonne terre. Elles écoutent le message de Dieu et le conservent au fond de leur cœur. Leur foi étant profondément enracinée et forte, elles mènent une vie droite et montrent aux autres qu’elles obéissent à Dieu.

Dieu nous parle de bien des manières : à travers les merveilles de la création, à travers les évènements, par la voix de notre conscience. Il nous parle surtout par la Bible et par son Fils Jésus qui a chargé son Église de répercuter son enseignement. Il peut aussi, bien sûr, se servir de cette modeste homélie pour nous interpeller.

Lorsque cette parole de Dieu nous parvient, quelles sont nos réactions  ?

Dans sa célèbre parabole du semeur, Jésus compare le coeur de l'homme qui reçoit la parole de Dieu à un terrain qui reçois une semence. Or, il y a selon le Christ, quatre catégories de terrains :

- Il  y a la terre battue du chemin. Les graines y tombent mais sont vite picorées par les oiseaux. Il s'agit ici de cette catégorie d'homme chez lesquels la Parole de Dieu ne peut pénétrer et ne parvient pas par conséquent, à susciter la Foi qui est la racine de la vie chrétienne. Ils laissent le "mauvais" s'emparer de la divine semence jetée en eux. Cet être redoutable que Jésus appelle "le mauvais" n'est autre que le démon, auteur et inspirateur du mal, dont l'unique ambition est de détourner l'homme de Dieu, l'empêchant par là-même de rechercher et d'atteindre sa fin bienheureuse.

- Il y a des graines qui tombent dans le sol pierreux et qui lèvent aussitôt car la terre est peu profonde. N'ayant pas de racine, ces tiges sont vite brûlées par le soleil. Jésus évoque par cette image la catégorie des croyants superficiels qui font défection. Certes, ce sont des êtres sensibles et enthousiastes, mais ils ont peu de profondeur. La parole de Dieu qui ne s'enracine pas en eux ne parvient pas à les fortifier dans leur foi et à transformer leur manière de vivre. Ils se passionnent pour le Christ quand tout est facile et va bien, mais ils l'abandonnent dès que survient la difficulté, l'épreuve ou la persécution.

- Il y a les graines qui tombent dans les ronces et qui se trouvent étouffées par elles. C'est la catégorie des croyants qui n'arrivent pas à maturité, parce qu'ils se laissent trop facilement submerger par le matérialisme ambiant, les soucis du monde et les séductions de la richesse. Ils oublient que leur foi est affaire de longue croissance et de combats contre toute sorte d'obstacle et qu'ils doivent veiller à ne pas faire passer l'essentiel après tout le reste : "Vous comprenez, je ne peux pas aller à la messe chaque dimanche, je n'ai que ce jour-là pour me reposer, bricoler à la maison, ou faire mon sport préféré..."

Si nous nous sommes reconnus dans l'une de ces trois catégories, comprenons qu'il est urgent pour nous de tout mettre en oeuvre pour nous ranger dans la 4ème catégorie que Jésus considère comme la seule vraiment fertile : cette bonne terre - dont la Vierge Marie est le parfait modèle - où la parole de Dieu peut s'enraciner et porter du fruit en abondance.

Ce passage de la mauvaise à la bonne terre requiert de notre part des efforts persévérants pour écouter la parole de Dieu aux messes, lire la Bible, prier et surtout la pratique des sacrements et un amour toujours plus généreux de Dieu et du prochain.

Quel mystère redoutable que celui de l'accueil à la Parole de Dieu !

Matthieu 13, 1-9 et 18-23

 

Explication de la parabole du semeur

  • Le semeur, c’est Jésus ; la semence (les grains de blé), c’est la Parole de Dieu. Jésus est venu sur la terre pour nous parler de la part de Dieu, nous avons besoin de cette Parole pour faire le bien et pouvoir aller au Ciel. Encore faut-il bien L’écouter et la mettre en pratique : certains le font, mais pas tous :
  • les petits oiseaux, c’est l’image du démon qui tout de suite enlève cette bonne Parole de notre cœur pour nous empêcher de faire le bien.
  • le terrain pierreux, c’est le cœur des gens qui ont le cœur sec et n’ont pas l’habitude de faire le bien (pas de racines) : ils sont heureux d’entendre cette Parole, mais très vite ils se découragent et abandonnent.
  • les ronces sont l’image de ceux qui ont entendu, mais leur cœur reste attaché aux richesses et aux plaisirs : cela empêche la Parole de Dieu de se développer et de mûrir dans leur cœur pour les sauver.
  • la bonne terre représente tous ceux qui ouvrent généreusement leur cœur à Jésus et à sa Parole : ils l’écoutent et la mettent en pratique.

Source : http://www.prierenfamille.com

le-semeur-01.jpgle-semeur-02.jpgle-semeur-03.jpgle-semeur-04.jpgle-semeur-05.jpgle-semeur-06.jpgle-semeur-07.jpgle-semeur-08.jpgle-semeur-09.jpgle-semeur-10.jpgle-semeur-11.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jackie - dans Paraboles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur