Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 21:34

Visite-des-mages-a-Herode.jpgLes Mages rendent visite au roi Hérode

Très loin de là, dans les terres d’Orient, d’autres personnes attendaient aussi la naissance d’un nouveau roi. C’était des sages, qu’on appelait des Mages. Ils étudiaient les étoiles et cherchaient dans le ciel des signes annonçant un événement exceptionnel. Une nuit, une étoile brilla dans le ciel. « Regardez ! s'écria un des Mages. Il y a une nouvelle étoile. Elle resplendit d’un éclat plus vif que toutes les autres. Je me demande ce que cela signifie ». Les astrologues regardèrent dans leurs rouleaux pour voir si l’étoile scintillante était le signe d’un évènement exceptionnel. « Peut-être cette étoile signifie-t-elle la naissance d’un grand roi, dit un sage. Peut-être le roi promis, celui que tout le monde attend. Laissons-nous guider jusqu’à lui par l'étoile ». Les Mages se mirent en route vers le pays où, semblait-il, brillait l’étoile. Ils apportaient de riches présents pour les offrir au nouveau roi. Las après un long voyage, les astrologues atteignirent le pays d’Israël. « C’est à Jérusalem que nous devons aller, suggéra l'un d’eux. Le palais du roi se trouve dans cette ville ». Ils se rendirent donc au palais à la recherche de l’enfant-roi. Là, ils trouvèrent le roi Hérode dans son palais. C’était un homme ambitieux et jaloux, qui régnait sur la terre d’Israël par ordre du puissant empereur romain. Les mages expliquèrent au roi Hérode pourquoi ils étaient là. Quand Hérode entendit parler d’un nouveau roi, il fut secrètement troublé et aussi furieux. Il ne voulait pas être supplanté. Mais il n’en laissa rien paraître devant les Mages. Au contraire, il s’empressa autour d’eux, car il voulait savoir où se trouvait le nouveau roi afin de le faire périr. Par une ancienne prophétie, Hérode savait qu’un roi différent des autres naîtrait dans la ville de Bethléem. « Allez, recherchez l’enfant, dit-il aux Mages. Allez à Bethléem et, quand vous l’aurez trouvé, revenez me le dire. Je dois moi aussi lui offrir des présents ».

 

les-mages.jpgLes Mages à Bethléem

Les Mages suivirent ainsi jusqu’à Bethléem l’étoile qui brillait au-dessus de leurs têtes. Leur voyage avait duré de longs mois et, lorsqu’ils arrivèrent, Marie et Joseph avaient quitté l’étable où était né Jésus. Ils vivaient à présent dans une petite maison en attendant de retourner dans la leur.

Cette nuit-là, les astrologues cherchèrent l’enfant dans toute la ville. Et voici que l’étoile sembla s’immobiliser juste au-dessus d’une maison. Les Mages frappèrent doucement à la porte et entrèrent. Une maison pauvre et simple – rien à voir avec le riche palais qu’ils avaient visité. Ils y trouvèrent Joseph et Marie, qui berçait l’Enfant Jésus dans ses bras.

A la vue de l’Enfant, les sages tombèrent à genoux et l’adorèrent. « Enfin ! s’écrièrent-ils, nous avons trouvé le Messie, l’enfant-roi promis ». Ils offrirent au nouveau-né leurs riches cadeaux : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Puis, laissant la Sainte Famille en paix, ils se reposèrent un moment avant de reprendre leur long voyage de retour vers l’Orient.

Cette nuit-là, pendant leur sommeil, Dieu les avertit de ne pas retourner chez Hérode. Le lendemain, les astrologues prirent donc une autre route pour regagner leur pays d’Orient, le cœur plein d’allégresse car ils avaient vu le Sauveur.

Les Rois Mages


Am sechsten Januar feiern Christen den Dreikönigstag. Es ist der Tag an dem die Heiligen Drei Könige nach Bethlehem kamen, um dem neugeborenen Jesuskind zu huldigen und ihm ihre Geschenke darbrachten. So überliefert es das Matthäus-Evangelium.

Es wird geschildert, dass die drei Weisen aus dem Morgenlande von einem Stern geleitet nach Bethlehem gelangten. Zwölf Sternenkundige hatten abwechselnd auf dem Berg Vaus gewacht und die Ankunft des lange vorausgesagten Sternes erwartet.

Als er erschien, erfuhren die Heiligen Drei Könige davon und reisten, jeder aus einer anderen Richtung von diesem Stern geleitet, nach Bethlehem. Ihre drei Karawanen mit Kamelen, Elefanten und Dromedaren und Pferden trafen an einer Stelle zusammen und sie begrüßten einander voller Freude und mit Ehrerbietung. Zusammen fanden sie schließlich zu dem Ort, wo Maria und Josef mit dem Kinde waren. Sie fühlten sich so eingenommen von dem Strahlen, das von der Heiligen Familie ausging, dass sie zunächst vergaßen ihre Geschenke zu überreichen.

Auf ihrem Weg hatten sie König Herodes getroffen, dem berichtet worden war, dass hohe Herren aus fernen Ländern gekommen waren, um einem neuen König zu huldigen. Herodes ließ sie zu sich rufen und bat sie, ihm auf ihrem Rückweg zu berichten, wo sich der neue König aufhielt, denn er wollte keinen König neben sich dulden. Doch in der Nacht ihrer Abreise erschien den drei Königen ein Engel, der sie warnte, Herodes nichts zu verraten. So zogen sie auf anderem Wege in ihre Heimat zurück und erreichten nach zwei Jahren wieder den Berg Vaus, wo sie eine Kapelle errichten ließen.

Farben und Gaben der Heiligen Drei Könige

Die Heiligen Drei Könige, die man auch die Weisen aus dem Morgenlande nennt, sind Kaspar, Melchior und Balthasar. Sie sollen aus Persien, Chaldäa und Indien gekommen sein. Ihre Gewänder werden auf alten Gemälden jeweils in besonderen Farben dargestellt. Auch die Gaben, die sie bringen, sind jeweils einem König zugeordnet und haben eine Bedeutung.

Kaspar, der schwarze König, war der König von Tharis und der Insel Egryskulla und kleidete sich grün und trug die Myrrhe.

Melchior, der König von Nubien und Arabien, trug rote Kleider und brachte das kostbare Gold.

Balthasar, der König von Godolien, war ganz in Blau gewandet und verschenkte den wertvollen Weihrauch.

Myrrhe, Gold und Weihrauch als Symbole

Die Gaben, die die Könige mitbringen, haben symbolischen Charakter.

Die Myrrhe wurde seit jeher zum Einbalsamieren von Leichen verwendet und daher verwundert es kaum, dass auch in Jesu’ Leichentücher Myrrhe eingebunden wurde. Die Myrrhe steht für die Verbindung der Menschenseele mit dem Ewigen, dem Unsterblichen, also für die Überwindung der irdischen Todeskräfte.

Gold steht für die Einsicht der Menschen in das Göttlich Geistige, also für die Weisheits- und Erkenntniskräfte des Menschen.

Weihrauch wurde schon in vorchristlicher Zeit zu Opferzwecken verwendet und galt da als Symbol des Gebetes, mit dem man sich mit der göttlichen Welt verbindet. Weihrauch steht als Symbol für Opferdienst und menschliche Tugend.

Der sechste Januar ist außerdem der Tag, an dem Jesus, als er dreißig Jahre alt war, von Johannes dem Täufer im Jordanfluss getauft wurde.

Source : http://www.spielundzukunft.de/

Les-mages-01.jpgLes-mages-02.jpgLes-mages-03.jpgLes-mages-04.jpgLes-mages-06.jpgLes-mages-05.jpg

 

 

 

 

 

Les-mages-07.jpgLes-mages-08.jpgLes-mages-09.jpgLes-mages-10.jpgLes-mages-11.jpg

 

 

 

 

 

Les-mages-12.jpgles-mages-13.jpgLes-mages-14.jpgLes-mages-15.jpgLes-mages-16.jpg

Les-mages-19.jpgLes-mages-20.jpgLes-mages-21.jpgLes-mages-22.jpgLes-mages-23.JPGLes-mages-24.jpg

 

 

 

 

 

Les-mages-25.jpgLes-mages-26.jpgLes-mages-27.jpgLes-mages-28.jpgLes-mages-29.jpgLes-mages-30.jpgLes-mages-31.jpgLes-mages-32.jpgLes-mages-33.jpgLes-mages-34.jpgLes-mages-35.jpgLes-mages-36.jpgLes-mages-37.jpgLes-mages-38.jpgLes-mages-39.jpgLes-mages-40.jpgLes-mages-41.JPGLes-mages-42.jpgLes-mages-43.jpgLes-mages-44.jpgLes-mages-45.jpgLes-mages-46.jpgLes-mages-47.jpgLes-mages-48.jpg

Les-mages-53.jpgLes-mages-52.jpgLes-mages-51.jpgLes-mages-50.jpgLes-mages-49.jpg

Les-mages-55.jpgLes-mages-56.jpgLes-mages-57.jpgLes-mages-58.jpgLes-mages-59.jpg

 

 

 

 

Les-mages-60.jpgLes-mages-61.jpgLes-mages-62.jpgLes-mages-63.jpgLes-mages-64.jpgLes-mages-65.jpgLes-mages-66.jpgLes-mages-67.jpgles-mages-68.jpgles-mages-69.jpgles-mages-70-baltasar.jpgles-mages-71-kaspar.jpgles-mages-72-melchior.jpg

 

 

les-mages-74-Baltasar.jpgles-mages-75-gaspar.jpgles-mages-76-melchior.jpgles-mages-77.jpgles-mages-78.jpgles-mages-79.jpg

 

 

 

 

 

les-mages-80.jpgles-mages-81.jpgles-mages-82.jpgles-mages-83.jpgles-mages-84.jpg

 

 

 

 

 

les-mages-85.jpgles-mages-86.jpgles-mages-89.jpgles-mages-88.jpgles mages 87

 

 

 

 

 

les-mages-90.jpgles-mages-91.jpgles-mages-92.jpgles-mages-93.jpgles-mages-94.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les-mages-96.jpgles-mages-100.jpgles-mages-98.jpgles-mages-97.jpgles-mages-99.jpg

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 17:50

Les mages arrivent à Jérusalem

Un tel cortège dans les rues de Jérusalem, assurément on n’en voit pas tous les jours. La foule s’écarte pour admirer les chameaux, des bêtes splendides, mais aussi leurs selles magnifiques, leurs harnais enrichis d’or et de pierres précieuses. Au milieu de la cohorte des serviteurs nul n’a de peine à distinguer les maîtres. Trois hommes au fier maintien, enveloppés dans des vêtements d’une incroyable richesse, celle que seul l’Orient peut procurer. Viennent-ils de Babylone ou d’ailleurs ? En tout cas, ils sont trois.

Ces hommes – dont on dira plus tard qu’ils s’appelaient Gaspard, Melchior et Balthazar – sont des mages. Des hommes qui, en étudiant les astres, tentent de percer les secrets de la vie. En ce temps, il n’existe pas de télescope. Les astrologues ne disposent que de leurs yeux pour scruter la voûte céleste. Mais ces mages-ci ont fait une bien étrange découverte. Ils ont vu surgir dans le ciel nous nouvelle étoile. Vous devez savoir que, pour eux, la forme de certains groupes d’étoiles, la place d’une planète, le parcours d’une comète, tout cela avait un sens.

Le calcul auquel ils ont procédé les a laissés stupéfaits : l’apparition de cette étoile inconnue, la place qu’elle occupait parmi les autres, cela signifiait qu’était né un nouveau roi des Juifs. Aucun doute.

À l’adresse des sceptiques - il s’en trouve sûrement parmi vous - j’indiquerai simplement ce qu’a découvert le grand astronome Kepler : à cette époque s’est produite, dans le signe des Poissons, une conjonction entre les planètes Jupiter et Saturne. Ce phénomène, visible à l’œil nu, a eu lieu en l’an 6 avant notre ère. L’année même de la naissance de Jésus'. Ce que les mages ont lu dans le ciel leur a paru si surprenant qu’ils ont quitté leur pays. Brûlant les étapes, ils se sont dirigés vers la Palestine. Ils viennent d’entrer à Jérusalem.

Partout ils posent cette question :

- Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?

Nous avons vu son étoile en Orient

Les gens à qui ils s’adressent restent perplexes. Personne ne leur a parlé de rien. Un roi, ils n’en connaissent qu'un. Malheureusement, c’est le terrible Hérode.

Les mages insistent. Ils sont sûrs d’eux :

  • Nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus l’adorer !

Ils se font conduire jusqu’au palais d’Hérode, insistent tant et tant que le roi les reçoit. Voilà un tyran encore plus étonné que ses sujets. D’abord plongé dans un tumulte de pensées inquiètes, il finit par indiquer à ces visiteurs inattendus que, selon les prophètes, Dieu doit faire naitre à Bethléem un Sauveur qui rendra aux Juifs leur grandeur perdue. Qu’ils aillent à Bethléem et, au retour, qu’ils viennent l’informer de ce qu’ils ont vu !

Lorsque les mages sortent du palais, la nuit est tombée. Peu leur importe. Ils rassemblent leurs chameaux ainsi que leurs serviteurs et prennent aussitôt le chemin de Bethléem.

Dans le ciel, pas un nuage. La nuit est claire.

Des milliers d’étoiles tremblent dans le ciel. Soudain, les mages en reconnaissent une. Celle qu’ils avaient vue en Orient !

« Et voilà que l’étoile, dit l’évangéliste Matthieu, allait devant eux : jusqu’à ce que, au-dessus du lieu où se trouvait l’enfant, elle s’arrêtât ».

Vous pouvez bien penser que Joseph et Marie, après la naissance de Jésus, ne sont pas restés longtemps dans leur grotte. Ils ont trouvé asile dans une maison de Bethléem. C’est très exactement au-dessus de celle-ci que l’étoile vient de s’immobiliser.

Le récit de Matthieu encore : « Les mages trouvèrent l’Enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l’adorèrent puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent de l’or, de l’encens et de la myrrhe ».

L’or, c’est ce que les peuples donnent aux rois.

L’encens est cette résine qui brûle avec une odeur si prenante et que l’on offre à Dieu.

La myrrhe est un parfum coûteux que les Juifs répandaient souvent sur les morts avant de les ensevelir.

Source : Alain Decaux raconte Jésus aux enfants.

Des mages arrivent à Jérusalem en PDF illustré

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 17:31

Jérusalem grouille littéralement de policiers. Vous saurez un jour que toute tyrannie ne se soutient que par les services d’une police vigilante et implacable. Comment les évènements surprenants qui se sont passés depuis quelques jours auraient-ils échappé aux policiers d’Hérode ?

Les bergers de Bethléem ont raconté ce qui s’était passé pendant la nuit de Noël. Les propos tenus au Temple par Siméon et Anne sont aussitôt venus aux oreilles des espions toujours présents dans ce lieu saint. L’histoire des mages n’a pu manquer de susciter beaucoup de questions. D’autant plus que ceux-ci, prudents, se sont bien gardés de repasser par Jérusalem.

Tout cela a donné lieu à des rapports : c’est la règle en matière de police. Et maintenant, dans son palais, Hérode lit et relit ces rapports. Ce que ses serviteurs découvrent sur son visage, c’est une profonde interrogation : et si ce nouveau-né dont on lui rebat les oreilles avait réellement été envoyé pour régner sur les Juifs ?

Son front se plisse, ses mains tremblent. Peu à peu, l’inquiétude fait place à l’angoisse. Une terrible question lui traverse l’esprit : « Si cela est vrai, qu’adviendra-t-il de mon trône quand l’enfant sera devenu grand ? »

Hérode n’est pas un homme qui hésite. Jamais. Il a fait mettre à mort plusieurs de ses proches parents parce qu’il voyait en eux de possibles rivaux.

Donc, cet enfant doit mourir. Mais où le trouver ?

Après la présentation au Temple, Marie et Joseph s’en sont allés avec Jésus. Nul ne sait où. Fou de colère, Hérode lance cet ordre abominable :

- Allez tuer les enfants de sexe mâle qui sont dans Bethléem et dans les environs ! Tous ceux qui ont deux ans et moins de deux ans !

Les gardes d’Hérode sont à l’image de leur maître : ils n’hésitent pas plus que lui. Ils sautent à cheval, galopent vers Bethléem. Là, ils s’engouffrent dans chaque rue, se jettent dans chaque maison. Chaque fois qu’ils découvrent un bébé dont l’âge correspond à celui qu’a fixé Hérode, ils l’égorgent sans pitié. Pas un seul ne se laisse attendrir par les supplications des parents, par les cris de terreur des enfants.

Bethléem n’est pas en ce temps une bien grande agglomération. En tenant compte du nombre de ses habitants et de la proportion d’enfants en bas âge que l’on pouvait logiquement y trouver, les historiens ont estimé qu’environ vingt-cinq petits garçons ont dû périr de la sorte. Comme ces pauvres enfants n’étaient évidemment coupables de rien, on a appelé ce tragique épisode : le « massacre des Innocents ».

Source : Alain Decaux raconte Jésus aux enfants.

 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 18:36
Belle octave de Noël

Publié par Jardinier de Dieu

Vendredi 25 - Voir un premier-né - « Un enfant nous est né » (Is 9, 1-6)

Aujourd’hui, c’est Noël ! Comme Syméon et Anne, je regarde de mes yeux ce bébé, premier-né d’un jeune couple d’inconnus. Je contemple et me réjouis avec les anges.

Samedi 26 - Reconnaître le Christ -  En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.   (Ps 30, 6a)

Saint Etienne, que nous fêtons aujourd’hui, a vu le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. Et moi, vais-je, comme Syméon, reconnaître, en ce bébé, le Christ ? Je contemple et me réjouis avec tous ceux qui attendent d’être sauvés.

 Dimanche 27  La parole - « L’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau » (Jn 20, 2-8)

Saint Jean, fêté aujourd’hui, commence son évangile en nous parlant du « Verbe fait chair ». Cette parole de Dieu incarnée, Syméon la reçoit dans ses bras. Il se met alors à parler et ses paroles sont toujours chantées dans l’Église durant l’office des complies : « Tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais...» Je contemple et me réjouis avec tous ceux qui terminent leur journée dans la paix et la confiance en prenant la parole comme Syméon.

Lundi 28 - Le glaive - « Le sang de Jésus nous purifie de tout péché » (1 Jn 1, 5 – 2, 2)

Syméon parle à la mère de l’enfant. Il lui annonce des choses terribles. La parole de Dieu se fera glaive à la croix pour mettre au jour la vérité. La parole des hommes se fait parfois aussi glaive mais pour tuer et cacher la vérité, comme le rappelle le massacre des saints innocents. Je contemple ce nouveau-né et prie pour tous ceux que des glaives atteignent.

Mardi 29 - Etonnement - « Lumière qui se révèle aux nations » (Lc 2, 22-35)

A ces paroles de Syméon, « le père et la mère s’étonnaient de ce qui était dit » de leur enfant. Alors, moi aussi, comme eux, j’entends à nouveau les paroles de Syméon, je les laisse résonner, je contemple l’enfant et je m’étonne avec tous ceux qui sont surpris par ce qui est dit.

Mercredi 30 - Délivrance « Elle parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem » (Lc 2, 36-40)

Arrive au Temple Anne, « très avancée en âge », veuve après seulement sept ans de mariage. Elle ne se tient jamais loin du Temple. Je la regarde venir, marcher, regarder l’enfant. Que fait-elle ? Elle loue Dieu et parle de l’enfant « à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. » Et moi, à qui, en attente de délivrance, vais-je parler aujourd’hui de cet enfant

Jeudi 31 - Retour dans la ville - La foi d’Abraham, de Sara et d’Isaac (He 11, 8.11-12.17-19)

Joseph et Marie retournent en Galilée avec leur premier-né. Ils ont accompli ce que la Loi prescrivait : consacrer leur premier-né au Seigneur, offrir deux petites colombes en sacrifice. Ils ont fait comme tout le monde, comme tous les jeunes couples de leur temps. Mais une grande surprise leur est arrivée : Syméon et Anne leur ont dit des paroles qui les ont bouleversés. Mais à notre grande surprise, Joseph et Marie, ont repris la route pour rentrer dans leur ville, comme si de rien n’était. Et saint Luc de préciser que l’enfant grandissait, se fortifiait... comme tous les enfants. Comment mieux dire que l’inouï de Dieu se révèle dans l’histoire d’une famille normale ? La «sainte» famille dit quelque chose de la sainteté de toutes les familles.

Une manière de prier avec la crèche (5/5)

Famille : regarder la famille : un papa — et quel papa, un charpentier qui a fait confiance à sa fiancée enceinte sans qu’il comprenne pourquoi, une maman — et quelle maman, une jeune fille qui a fait confiance à un messager, un bébé — et quel bébé, un enfant qui ne parle pas alors que sa venue dit Dieu-avec-nous. Rassembler la famille et prier ensemble : viens, Seigneur Jésus.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 20:37

par le Père Bernard Zimmermann que vous trouverez en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 20:39

 Livres-Noël

Diapositive-01.JPGDiapositive-02.JPGDiapositive-03.JPGDiapositive-04.JPGDiapositive-05.JPGDiapositive-06.JPGDiapositive-07.JPGDiapositive-08.JPGDiapositive-09.JPG

 

 

 

 

 

 

 

The-Birth-of-Jesus-French-page-001.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-002.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-003.jpgThe Birth of Jesus French-page-004The-Birth-of-Jesus-French-page-005.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-006.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-007.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-008.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-009.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-010.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-011.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-012.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-013.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-014.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-015.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-016.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-017.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-018.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-019.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-020.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-021.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-022.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-023.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-024.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-page-025.jpg

 

 

 

 

 

 

 

The-Birth-of-Jesus-French-CB6-page-001.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-CB6-page-002.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-CB6-page-003.jpgThe-Birth-of-Jesus-French-CB6-page-004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source :  http://www.bibleforchildren.org 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 15:54

On sait que Jésus est né dans une étable. Mais dans l’étable, il n’y avait pas que lui et ses parents, Joseph et Marie. Même le lendemain matin, après le départ des mages et des bergers. Il y avait aussi des animaux. Le bœuf et l’âne, bien sûr, c’est connu, mais pas ceux-là seulement. Si l’on ne parle que d’eux, c’est parce qu’ils se sont bien débrouillés. Où que ce soit, il y a toujours des malins qui s’arrangent pour être sur la photo.

Le bœuf, par exemple, s’était installé là, il trônait. Il avait failli se faire sortir, Joseph trouvait qu’il était de trop. Il estimait que ce n’était pas la place d’un balourd comme lui. Il avait commencé à lui donner des tapes sur l’arrière-train pour le mener dehors. Mais Marie avait dit : « Non, laisse-le ! Au contraire, fais-le approcher, il va réchauffer le petit, il fait froid. » Et le bœuf se gonflait d’orgueil. Presque autant que la grenouille de Jean de la Fontaine. Bon, on dira ce qu’on voudra, ce bœuf était utile.

Mais Joseph n’avait pas remarqué qu’au fond de l’étable, il y avait aussi un âne. Celui-ci, voyant le succès du bœuf, a voulu se faire remarquer. Il s’est mis à chanter : « Hi-han, hi-han ! » Marie a dit : « Ah non, fais-le taire, c’est horrible ! Mets-le dehors, il va faire peur au petit ! » Mais Joseph a répondu : « Je pense qu’il vaut mieux le garder. On ne sait jamais, on aura peut-être besoin de lui. » C’était bien vu, parce que quelques jours plus tard, ils en ont eu besoin, de cet âne. Ils se sont enfuis avec lui, qui portait Marie et le bébé. Les soldats du méchant roi Hérode voulaient le tuer, cet enfant-là ! Joseph a donc fait avancer l’âne près du bébé. Une bête en sus, ça fait de la chaleur en plus. Et du coup, l’âne devenait utile, lui aussi.

Donc : le bœuf et l’âne. Mais en réalité il y avait bien d’autres bêtes dans cette étable ! D’abord il y avait des chiens. Il y a toujours des chiens dans les environs d’une étable. Ils montent la garde. Essayez d’entrer dans la cour d’une ferme et de vous approcher de l’étable ! Vous verrez si les chiens n’arrivent pas à toute allure ! Ils aboient, et ils montrent les crocs en grognant ! Mais là, on les avait fait entrer à cause du froid. À condition qu’ils restent près de l’entrée, ils avertiraient en cas de danger. Ils étaient utiles.

Mais il y avait aussi des animaux qui n’étaient pas utiles, dans cette histoire. Simplement, on n’avait pas pensé à les chasser. Tenez, les chauves-souris, la tête en bas, accrochées aux poutres tout là-haut. On n’allait pas les déranger, les réveiller, elles auraient effrayé Marie. Ça aurait réveillé aussi le bébé. Et il y avait les petites souris, et même quelques gentils gros rats. Pas rassurés, ni les unes ni les autres, bien cachés dans leur trou. Mais quand même curieux, le nez frémissant juste sorti, pour savoir : « Qu’est-ce qui se passe ?  Pourquoi tout ce tintouin, au petit matin, en plein hiver ? » Vous voyez, il y avait beaucoup d’animaux, dans cette étable. Et même, il y en avait un qui se réveillait juste à l’instant. Il dormait tout l’hiver, d’habitude, bien mussé dans la paille. Sous un tas de brindilles et de copeaux. Bien au chaud, bien tranquille. Un petit hérisson qui avait drôlement sommeil et qu’on avait réveillé. « On ne peut plus être tranquille, de nos jours, dans une étable, se disait-il. Serait-ce seulement pendant trois malheureux mois ! Je vois bien ce que c’est, ce sont encore ces humains ! Une espèce qui n’arrête pas d’embêter tout le monde ! Et ça fait du bruit, et ça se dispute, et ça crie, et ça se bat, et ça pleure, et ça chante ! Une sale engeance. Pas vraiment utile. »

Ça y est, il était réveillé, il ne pourrait plus se rendormir… Tant qu’à y être, autant aller voir ce qui se passe. Et ce hérisson, qui s’appelait Chpictou, a sorti tout doucement le nez de son nid, lui aussi. Prudemment, lentement, silencieusement. Il y avait de la lumière, dans un coin de l’étable. On avait fait du feu, apparemment, loin du tas de paille et du foin. Il y avait des gens auprès du feu, semblait-il. On entendait même un drôle de bruit, comme celui que ferait un petit être nouveau-né. Le problème de Chpictou, c’était qu’il était miraud. Les hérissons n’ont pas de bons yeux. Pas aussi pire que ceux de la taupe, bien sûr, mais quand même. D’ailleurs, je le précise, dans l’étable il n’y avait pas de taupe. Les taupes étaient dehors, bien enfouies dans la terre, le long des murs. Notre hérisson s’avance donc un peu pour mieux voir. Et puis encore un peu. Et puis encore un peu. Et puis encore un peu. Si bien que Marie l’a vu.

Elle l’a regardé en souriant. Quand on voit un joli petit hérisson, en général on sourit. Mais quand Marie souriait à quelqu’un il se passait quelque chose. Celui ou celle qui avait reçu ce sourire perdait les pédales. En quelque sorte il devenait amoureux. Je me demande d’ailleurs si, quelques mois auparavant, l’archange Gabriel lui-même… Car certaines des paroles qu’il avait adressées à Marie… Mais pour revenir à notre hérisson, il ne peut plus se tenir. Il s’approche tout près.

Marie était en train de commencer à laver le bébé. Elle l’avait démailloté, et elle cherchait quelque chose qui aurait pu lui servir d’éponge. Pour nettoyer le derrière du bébé. Alors Chpictou s’est avancé, il s’est proposé. Marie a éclaté de rire : « Ah oui, vraiment ! Je me vois bien en train de caresser le derrière de mon bébé avec les piques d’un hérisson ! » Et Joseph a donné un coup de pied à Chpictou pour le chasser. Pas un grand coup de pied mais quand même. Un petit coup du côté du pied, juste pour se débarrasser de la petite bête.

Ça l’a fait rouler plus loin. Et là, pendant un bon moment, il est resté en boule, toutes piques dressées. Que voulez-vous, on ne se refait pas, un hérisson, ça se hérisse. Mais au bout d’un certain temps, il s’est remis à regarder. Ah comme il aurait aimé être à la place de ce bébé, bien calé dans les bras de Marie ! Tout contre sa poitrine ! Bon, il était clair pour lui que le barbu qui l’avait chassé était jaloux de lui. Il voulait rester seul avec la femme et le bébé. Mais Marie, elle le regardait à nouveau, lui, et elle lui souriait. « C’est vrai, pensa-t-il, elle m’aime ! » Et en fait, il avait raison. Marie n’était pas amoureuse de lui comme il le croyait, bien sûr, mais elle le trouvait chou. Mignon.

Le voilà donc qui s’approche à nouveau. Il avait remarqué que le méchant barbu s’était assoupi. Donc il s’approche, il s’approche, il s’approche tout près. Tout près, si près d’elle qu’il touche son vêtement. Elle ne s’en aperçoit pas, elle pense à autre chose, bien sûr. Elle est en train de mettre dans son cœur toutes ces choses qui arrivent. C’est ce qu’on peut lire dans l’évangile. Mais le bébé le voit. Le bébé est content, il voit le hérisson et ça le fait rire.

On dira, bien sûr, qu’un bébé nouveau-né ne voit rien et ne sait pas encore rire. Il y a toujours des gens qui gâchent tout, même une histoire de Noël. Moi ce que je dis, c’est que ce bébé-là, il voyait et il riait – là ! Mais Marie n’a pas compris pourquoi le bébé riait. Elle a cru qu’il était tout simplement content. Elle l’a regardé, elle lui a souri, elle a même ri, elle aussi. De plaisir, de bonheur. Et pendant qu’elle riait, le hérisson a grimpé le long de son vêtement. Et tout à coup, Marie a senti quelque chose de piquant, mais alors de très piquant. Ça lui "caressait" la poitrine. C’était Chpictou.

Elle a crié, le bébé a pleuré. Joseph s’est réveillé, il a juré. Ben oui, Joseph, c’était un charpentier, et quand un charpentier est en colère, il jure. Y a pas de mal à ça. Et il a voulu attraper le hérisson et le jeter au loin, très violemment, ça se voyait. Mais Marie l’a arrêté. Elle a dit : « Regarde comme il est mignon ! » Et ses paroles ont calmé le bébé qui s’est rendormi, et Joseph aussi c’est calmé. Joseph, quand Marie le regardait d’une certaine manière, même furieux il se calmait.

Mais il a dit quand même : « Il est peut-être mignon, mais ici il sert à quoi ?  Il ne sert qu’à piquer les gens et à leur faire du mal. » Le pauvre Chpictou, il est devenu très triste. Il se disait ; « C’est vrai, à quoi je sers, à quoi ça sert un hérisson ? » Un charpentier est forcément porté à se demander à quoi servent les choses. Et là, il pensait qu’il ne servait à rien, ce hérisson. Surtout dans cette histoire où vraiment, il était en trop. C’était l’histoire de ce bébé, en fait. Pas une histoire de hérisson !

À quoi peut bien servir un hérisson dans une histoire de Noël ? Une histoire avec des anges qui chantent très bien pour l’arrivée du bébé. Ou avec des mages, qui sont de grands savants qui viennent féliciter le bébé. Ou alors, si vous préférez, des rois qui apportent des cadeaux au bébé. Ou des bergers qui arrêtent de garder les troupeaux pendant la nuit pour venir voir le bébé. Ou même une histoire avec un bœuf et un âne. Qui ne sont pas dans les évangiles, c’est vrai, mais qui tiennent quand même chaud au bébé.

« Bon d’accord, a dit Marie, il ne sert à rien, et alors ? » Elle voulait dire qu’il ne servait à rien dans cette histoire de Noël. Parce qu’en dehors de cette histoire les hérissons sont très utiles. En été ils nettoient les jardins. Mais en hiver, dans une étable d’il y a deux mille ans, un hérisson ne sert à rien. Surtout pour s’occuper d’un bébé ou d’une jeune accouchée. Bref, Marie avait pris le petit hérisson dans ses mains, elle le regardait amicalement. « On n’a pas besoin de servir à quelque chose ! Même si l’on ne sert pas à grand’ chose, on peut être un personnage important. Surtout dans cette histoire ! »

Et elle avait raison. C’était une histoire, celle du bébé, qui disait à quel point tout le monde est important. Chaque personne : grand ou petit, roi ou mage, ange ou berger. Grand gaillard charpentier ou jeune maman. Grand barbu ou petit piquant. C’est une histoire pour dire ça. Le hérisson était donc là, et tant mieux s’il était inutile.

Eh bien depuis lors, on a peint très souvent les personnages de cette histoire. L’histoire de la naissance du bébé-messie. On en a fait des tableaux. Et chaque fois qu’on l’a peinte, le petit hérisson s’y trouve. Si, si, si. Mais bien sûr, on ne le voit pas. Comme c’est l’hiver, il dort, bien à l’abri, bien caché aux pieds de Marie. Si vous regardez bien, vous verrez peut-être un de ses piquants apparaître. Tenez, juste derrière une sandale.

Elle a de jolis pieds, Marie, vous ne trouvez pas ?

Décembre 2009

Source : https://alexandre2.pagesperso-orange.fr/

 

En version DOCX et PDF

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 07:59
Crèches de Noël/Weihnachtskrippen

Une nouvelle crèche en marionnettes de papier en couleur et à colorier sur le site :  http://springtimetreats.blogspot.fr/2014/12/nativity-paper-puppets-free-printables.html?m=1

 

A découvrir crèche en 3D du site italien Natale25.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles crèches à découvrir.

Vous trouverez une crèche en fichier PDF ci-dessous 

couleur ICI - à colorier ICI

Source : http://www.kleuteridee.nl/kerst/

 

 

 

 

 

Une mignone crèche italienne : http://natale25.com/presepe-di-carta-da-ritagliare/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 Marie02-Marie.jpg03-Joseph.jpg04-Joseph.jpg05-Jesus.jpg06-Jesus.jpg07-Ange.jpg08-Ange.jpg09-Ane.jpg10-Ane.jpg11-Boeuf.jpg12-Boeuf.jpg13-Etoile.jpg14-Etoile.jpg15-Berger.jpg16-Berger.jpg17-Mouton.jpg18-Mouton.jpg19-Balthasar.jpg20-Balthasar.jpg21-Gaspar.jpg22-Gaspar.jpg23-Melchior.jpg24-Melchior.jpg27-Creche.jpg28-Creche.jpg48-ange---etoile.jpg49-Marie.jpg50-Joseph---Jesus.jpg51-Ane---boeuf.jpg52-Berger---moutons.jpg53-Moutons.jpg54-Mages.jpg55-Mages.jpgPetite-creche-01.jpgPetite-creche-02.jpgkate 13kate-01.jpgkate-02.jpgkate-03.jpgkate-04.jpgkate-05.jpgkate-06.jpgkate-07.jpgkate-08.jpgkate-09.jpgkate-10.jpgkate-11.jpgkate-12.jpg

 

61-boeuf.jpg62-ane.jpg63-mouton.jpg64-chien.jpg

67-homme.jpg69-Gaspard.jpg68-Balthazar.jpg

57-Joseph.jpg60-petit-berger.jpg59-berger.jpg65-femme.jpg66-enfant.jpg58-jesus.jpg56-Marie.jpg

6b3af7ee.gif07c.jpg08c.jpg09c.jpg10c.jpg

01c.jpg02c.jpg03c.jpg04c.JPG05c.jpg06c.jpg

15c.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11c.jpg12c.gif13c.gif14c.jpg

16c.jpg

 

 

 

 

 

20c.JPG19c.jpg18c.jpg17c.jpg

70-Melchior.jpgmini-10.jpgmini-11.jpgmini-12.jpgmini-13.jpgmadonna-01.jpgmadonna-02.jpgsan-giuseppe-03.jpgsan-giuseppe-04.jpgbambinello-gesu-05.jpgbambino-gesu-06.jpgangelo-07.jpgangelo-08.jpgangelo-11.jpgangelo-12.jpgre-magi-09.jpgre-magi-10.jpg

creche-page-01.jpgcreche-01.jpgcreche-02.jpgcreche-03.jpgsfondo_palme-page-001.jpgmod_article23363042_1-page-001.jpgmod_article23363042_1-page-002.jpgmod_article23363042_1-page-003.jpgmod_article23363042_1-page-004.jpgmod_article23363042_1-page-005.jpgange-bleu.jpgange-parme.jpgange-rose.jpgange-rouge.jpgange-vert.jpg71.jpg72.jpg73.jpg01-2014.gif02-2014.jpg03-2014.jpg

04-2014.jpg05-2014.jpg06-2014.jpg07-2014.jpg08-2014.jpg09-2014.jpg10-2014.jpg

 

15-2014.jpg21-2014.jpg16-2014.jpg17-2014.jpg18-2014.jpg19-2014.jpg20-2014.jpg

23-2014.jpg25-2014.jpg26-2014.jpg27-2014.jpg28-2014.jpg29-2014.jpg

30-2014.jpg32-2014.jpg33-2014.jpg34-2014.jpg35-2014.jpg

31-2014.jpg37-2014.jpg36-2014.jpg39-2014.jpg38-2014.jpg

 

 

48.jpg79.jpg87.jpg28.jpg73-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

71-copie-1.jpg72-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 18:19

Image01Image32.jpgImage02Image03Image04Image33.jpgImage 49Noel-a-KL-2014-02.jpg

Image05Image27.jpgImage06Image07Image08Image30.jpgImage28.jpgImage29.jpgImage31.jpgImage09Image10Image11Image26.jpgImage12Image13Image14Image15Image34.jpgImage35.jpgImage36.jpgImage37.jpgImage16Image17Image18Image19Image20Image21Image22Image23Image24Image38.jpgImage39.jpgImage40.jpgImage41.jpgImage42.jpgImage43.jpgImage44.jpgImage45.jpgImage46.jpgImage47.jpgImage48.jpgImage25

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 18:16
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Mes plus belles images de Noël
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 18:12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Pinterest

Plusieurs dizaines de lutins vont s’affairer au secrétariat du Père Noël de La Poste situé Libourne en France. À partir de novembre 2020, ils répondent aux enfants qui auront pris le soin d’écrire à l’adresse du Père Noël. L’occasion de ce petit mot est importante pour exprimer ce qu’ils ont dans le cœur. Et l’envoi du courrier est gratuit.

Différentes adresses du Père Noël possibles pour lui écrire en 2020.

Pour que la lettre de votre enfant parvienne au Père Noël, il faut juste en faire mention dans l’adresse. Ainsi toutes ces lettres arriveront à Libourne dans le département de la Gironde.

Voici plusieurs exemples d’adresses pour écrire au Père Noël. À vous de choisir celle que vous souhaitez utiliser.

  • Père Noël - 1 Rue du Ciel étoilé - Pôle Nord

  • Papa Noël - Route des nuages - Dans le grand Nord

  • Monsieur le Père Noël - Avenue des Rennes - Laponie

  • Père Noël - 33500 Libourne - France

Si vous habitez hors de France, depuis l’étranger mieux vaut indiquer la dernière adresse ci-dessus sur l’enveloppe pour être certain que votre pli arrive bien au secrétariat.

Pas besoin de timbrer la lettre à l’adresse du Père Noël. C’est un service gratuit. Mais pour faire plus vrai vous pouvez tout de même coller pour le moins une vignette autocollante quelconque ou un vrai timbre et même de collection. C’est tout de même chouette que le bonhomme rouge et blanc puisse avoir dans sa collection le beau timbre de votre enfant.

Pour cette année, le service a ouvert. Comme chaque année à pareille époque, vous pouvez dès maintenant l’inscrire sur votre calendrier pour préparer cet instant de fête avec vos enfants.

Il faudra donc poster l’enveloppe avant le 22 décembre pour avoir une réponse. Mais le plus tôt sera le mieux. Car les enfants le savent bien pour la journée de 24 décembre, Il sera très mais alors vraiment très occupé pour faire sa grande tournée de Noël.

Ne pas oublier l’adresse de retour pour la réponse du Père Noël

Le Père Noël a une adresse Internet : https://pere-noel.laposte.fr/ et

https://santaclausvillage.info/fr/perenoel/bureau-de-poste-principal-du-pere-noel/

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 18:02

c01.jpgc02.jpgc03.jpgc04.jpgc05.jpgc06.jpgc07.jpgc08.jpgc09.jpgc10.jpgc11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

c12.jpgc13.jpgc14.jpgc15.jpgc16.jpg

 

 

 

 

c17.jpgc19.jpgc20.jpgc21.jpg

 

c23.jpgc24.jpgc25.jpgc26.jpgc27.jpgc28.jpg01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg05.jpg06.jpg07.jpg08.jpg09.jpg10.jpg11.jpg12.jpg13.jpg14.jpg15.jpg16.jpg17.jpg18.jpg19.jpg20.jpg21.jpg22.jpg23.jpg24.jpg25.jpg26.jpg27.jpg28.jpg29.jpg30.jpg31.jpg32.jpg33.jpg34.jpg35.jpg36.jpg37.jpg38.jpg39.jpg4041.jpg42.jpg43.jpg44.jpg45.jpg46.jpg47.jpg48.jpg49.jpg50.jpg51.jpg52-copie-1.jpg53-copie-1.jpg54-copie-1.jpg55-copie-1.jpg56-copie-1.jpg57-copie-1.jpg58-copie-1.jpg59-copie-1.jpg60-copie-1.jpg61-copie-1.jpg62-copie-1.jpg63-copie-1.jpg64-copie-1.jpg65-copie-1.jpg66-copie-1.jpg67-copie-1.jpg68-copie-1.jpg

 

 

69-copie-1.jpg70-copie-1.jpg71-copie-1.jpg72-copie-1.jpg73-copie-1.jpg74.jpg75.jpg76.jpg77.jpg78.jpg7980-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

81.jpg82.jpg83.jpg84.JPG85.jpg86.jpg87.jpg88.jpg89.jpg90.jpg91.jpg 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 14:58

continue à colorier

il-est-ne-le-divin-enfant-couleur.jpgil-est-ne-le-divin-nb.jpgjingle-bells-couleur.jpgjingle-bells-nb.jpgpere-noel-dans-la-neige-couleur.jpgpere-noel-dans-la-neige-nb.jpgmon-beau-sapin-couleur.jpgmon-beau-sapin-nb.jpgpere-noel-donne-les-cadeaux-couleur.jpg-pere-noel-donne-les-cadeaux-nb.jpgle-traineau-couleur.jpgle-traineau-nb.jpgla-cheminee-couleur.jpgla-cheminee-nb.jpgl-enfant-couleur.jpgl-enfant-nb.jpgpallina-natale-angelo21pallina-natale-angelo1.jpgpallina-natale-presepe.jpgboule crèchebuon-natele-varie-lingue-2-289x400.jpgbuon-natele-varie-lingue-289x400.jpgpallina-natale-colorata.jpgpallina-natale.jpgpallina-albero-natale.jpgpallina-albero-natale2.jpgpupazzo-di-neve.jpgpupazzo-di-neve-da-stampare1.jpgbabbo-natale-6.jpgbabbo-natale-5.jpgmodèles à colorier 01modeles-a-colorier-02.jpgmodeles-a-colorier-03.jpgmodeles-a-colorier-04.jpgmodeles-a-colorier-05.jpgmodeles-a-colorier-06.jpgmodeles-a-colorier-07.jpgmodeles-a-colorier-08.jpgmodeles-a-colorier-09.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

continue-a-colorier.jpgmodele-creche.jpgmodele-creche-a-colorier.jpgschneemaenner.jpg

kerzen-sterne-kater-simba-copie-1.jpgkerzen-sterne-kater-simba.gifkerzen-sterne-copie-1.jpgkerzen-sterne.gifwinterbild-sternschnuppe-kirche.jpgmodele-winterbild-sternschnuppe-kirche.jpg

 

neujahr-feuerwerk.jpg

 

 

 

nativité russesapin-couleur.jpgsapin-nb.jpgghirlanda-babbo-natale.jpgaddobbi-natale2.jpgpalline-natale.jpg

 

 

 

 

 

 

palline-natale-2.jpgpupazzo-di-neve-campana.jpgpupazzo-di-neve-campana2.jpgbabbo-natale-decorazione-533x400.jpgbabbo-natale-da-ritagliare.jpgalfabeto-natale.jpgalfabeto-natale-da-colorare.jpgaddobbi-natale-560x400.jpgaddobbi-natale2-560x400.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

angelo-natale.jpgangelo-stella.jpgangioletto-musicante.jpgangelo-violino.jpgdecorazione-natale.jpgstella-natale.jpg

 

 

 

 

disegni-natale-2.jpgdisegni-natale.jpgrenna-slitta-natale.jpgrenna-slitta-natale2-533x400.jpgpupazzo-natale1.jpgpupazzo-neve-ritagliare-560x400.jpgstell-cometa-colorata.jpgstella-cometa-natale.jpg

 

 

 

 

hiver couleur 02hiver à colorier 02hiver couleur 03hiver à colorier 03hiver couleur 05hiver à colorier 05hiver couleur 06hiver à colorier 06hiver couleur 07hiver à colorier 07-copie-1hiver couleur 08hiver à colorier 08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hiver couleur 04hiver à colorier 04hiver couleur 09hiver à colorier 09fiocco-neve-2.jpgfiocco-neve.jpgaddobbi-inverno-pupazzo-neve.jpgaddobbi-inverno1-240x319.jpgghirlanda-di-natale.jpgghirlanda.jpgcandela-agrifoglio-natale.jpgcandela-natale.jpggingerbread-man1.jpggingerbread-man-2.jpgguanto-pupazzo-neve-2.jpgguanto-pupazzo-neve.jpgbuone-feste-babbo-natale21-533x400.jpgcopertina-natale-da-colorare1-282x400.jpgAnge multicolor 02Ange multicolor 01

 

 

Mille Grazie au site italien : http://tuttodisegni.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 14:23

jeu 07jeu-02.jpgjeu-03.jpgjeu-04.jpgjeu-05.jpgjeu 01jeu-06.jpg

 

 

 

Labyrinthe-01.JPGLes-symboles-de-Noel.jpgEn-chemin.jpg10-differences-I.M.-01.jpgCherchez-l-erreur-03.jpgNom-de-Jesus.jpgEtoile-de-Betehleem-01.JPGaufdemwegbougies-10-erreurs.jpgcreche-5-erreurs.jpgetoile-12-erreurs.jpgNoel-a-relier-01.jpgNoel-a-relier-02.jpgNoel-a-relier-03.jpgNoel-a-relier-01-copie-1.jpgNoel-a-relier-04.jpgNoel-a-relier-05.jpgNoel-a-relier-06.jpgNoel-a-relier-07.jpgNoel-a-relier-08.jpgpoint à relier 18Ange.jpgpoint-a-relier-01.jpgpoint à relier 17point-a-relier-02.jpg

 

 

 

 

point-a-relier-19.jpgpoint-par-point.jpgpoint-par-point-02.jpgpoint-a-relier-05.jpgpoint à relier 15point-a-relier-07.jpgpoint-a-relier-08.jpgpoint à relier 12

point à relier 19sudoku-enfants-0101sudoku-enfants-0102sudoku-enfants-0103.gifsudoku-enfants-0104sudoku-enfants-0304.gifjeu-10.jpgjeu-14.jpgMOLINILLO_BELEN_BYN.jpgsudoku-christmas-01.jpgsudoku-christmas-02.jpgsudoku-christmas-03.jpgsudoku-christmas-04.jpgsudoku-christmas-05.jpgzahlenbilder_29.jpgzahlenbilder_30.jpgzahlenbilder_31.jpgzahlenbilder_32.jpgzahlenbilder_33.jpgzahlenbilder 34labyrinthe-01.jpglabyrinthe-02.jpglabyrinthe-03.jpglabyrinthe-04.jpga-finir-01.jpgjoie-de-noel.jpgweihnachten-ratespiel.jpgweihnachtsgeschenke-irrgarten.gif

 

Découpez les tuiles et commencer à jouer !

Règles du jeu : disposez toutes les tuiles sur une table à l'envers de sorte que les images ne soient pas visibles. Chaque joueur pioche 6 tuiles, en prenant soin de ne pas les montrer à ses adversaires. Les tuiles restantes sont laissées face cachée sur la table. Le joueur qui détient les deux faces d'une même carte avec la valeur la plus élevée commence. Si aucun joueur n'a cette carte en main, celui qui possède la double carte inférieure va commencer.

Ordre de valeur des images de votre Domino de Noël :

  • Arbre de Noël : 6
  • Père Noël : 5
  • Etoile : 4
  • Ange : 3
  • Cadeaux : 2 :
  • Décorations : 1
  • Bougie : 0

Ensuite, le joueur qui détient la carte la plus élevée, la pose au milieu de la table. Les autres joueurs poseront à leur tour leurs cartes et ainsi de suite. Si un joueur est incapable de poser une carte, il sera obligé de puiser dans la pioche jusqu’à l’obtention d’une bonne carte. Le joueur qui gagne le jeu est celui qui a le plus petit nombre de cartes en main.

Source : http://www.filastrocche.it/

natale_domino-page-002.jpgnatale_domino-page-001.jpg

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 09:19

c01.jpgc02.jpgc03.jpgc04.jpgc05.jpgc06.jpgc07.jpgc08.jpgc09.jpgc10.jpgc11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

c12.jpgc13.jpgc14.jpgc15.jpgc16.jpg

 

 

 

 

c17.jpgc19.jpgc20.jpgc21.jpgc22.jpg

 

c23.jpgc24.jpgc25.jpgc26.jpgc27.jpgc28.jpg01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg05.jpg06.jpg07.jpg08.jpg09.jpg10.jpg11.jpg12.jpg13.jpg14.jpg15.jpg16.jpg17.jpg18.jpg19.jpg20.jpg21.jpg22.jpg23.jpg24.jpg25.jpg26.jpg27.jpg28.jpg29.jpg30.jpg31.jpg32.jpg33.jpg34.jpg35.jpg36.jpg37.jpg38.jpg39.jpg4041.jpg42.jpg43.jpg44.jpg45.jpg46.jpg47.jpg48.jpg49.jpg50.jpg51.jpg52-copie-1.jpg53-copie-1.jpg54-copie-1.jpg55-copie-1.jpg56-copie-1.jpg57-copie-1.jpg58-copie-1.jpg59-copie-1.jpg60-copie-1.jpg61-copie-1.jpg62-copie-1.jpg63-copie-1.jpg64-copie-1.jpg65-copie-1.jpg66-copie-1.jpg67-copie-1.jpg68-copie-1.jpg

 

 

69-copie-1.jpg70-copie-1.jpg71-copie-1.jpg72-copie-1.jpg73-copie-1.jpg74.jpg75.jpg76.jpg77.jpg78.jpg7980-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

81.jpg82.jpg83.jpg84.JPG85.jpg86.jpg87.jpg88.jpg89.jpg90.jpg91.jpg 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 21:17

Mandala-01.jpgMandala-02.jpgMandala-03.jpgMandala-04.jpgMandala-05.jpgMandala-06.jpgMandala-07.jpgMandala-08.jpgMandala-09.jpgMandala-10.jpgMandala-11.jpgMandala-12.jpgMandala-13.jpgMandala-14.jpgMandala-15.jpg

 

 

 

Mandala-16.jpgMandala-17.jpgMandala-18.jpgMandala-19.jpgMandala-20.jpg

 

 

 

 

Mandala-21.jpgMandala-22.jpgMandala-23.jpgMandala-24.jpgMandala-25.jpgMandala-26.jpgMandala-27.jpgMandala-28.jpgMandala 29Mandala-30.jpgMandala-31.jpgMandala-32.jpgMandala-33.jpgMandala-34.jpgMandala-35.jpgMandala-36.jpgMandala-37.jpgMandala-38.jpgMandala-45.jpgMandala-46.jpgMandala-47.jpgMandala-48.jpgMandala-49.jpgMandala-50.jpgMandala-51.jpgMandala-52.jpgmandala-53.jpg

Mandala-60.jpg

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 18:47

carte de noël 03carte-de-noel-07.jpgcarte-de-noel-06.jpgcarte-de-noel-05.jpg

carte de noël 01carte de noël 04carte de noël 02carte-de-noel-08.jpgcarte-de-noel-09.jpgcarte-de-noel-10.jpg carte-11.jpgcarte-12.jpgcarte-13.jpgcarte-14.jpgcarte-15.jpgcarte-16.jpgcarte-17.jpgcarte-18.jpgcarte-19.jpgcarte-20.jpgcarte-21.jpgcarte-22.jpgcarte 23carte-24-copie-1.jpgcarte-25.jpgcarte-26.jpgcarte-27-copie-1.jpgcarte-28-copie-1.jpgcarte-29.jpgcarte-30.jpgcarte-31.jpgcarte-32.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carte-33.jpgcarte-34.jpgcarte-35.jpgcarte-36.jpg

 

 

 

lettera-babbo-natale-3-275x400.jpglettera-gesu-bambino-275x400.jpgletterina-babbo-natale.jpgletterina-natale-angelo.jpg

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 18:45

"L‘arbre de Noël est un « signe et un rappel » de la lumière de Dieu, sans laquelle « les paroles les plus belles et nobles » perdent leur signification et leur lien « avec les exigences de vérité et de responsabilité civile », a expliqué le pape émite Benoît XVI en 2012. 

Selon Isaïe, a rappelé le pape émérite, le Seigneur est venu sur terre, dans le mystère de Noël, comme « une grande lumière pour le peuple qui marchait dans les ténèbres ».

Et l’arbre de Noël est « signe et rappel » de cette lumière qui « vient de très haut », et qui non seulement « n’a reçu aucune baisse d’intensité malgré les siècles et millénaires », mais « continue à resplendir » et à « éclairer tout homme qui vient au monde », spécialement ceux qui « traversent des moments d’incertitude et de difficulté », a-t-il ajouté. 

À quoi sert cette lumière ? À « dissiper les ténèbres de l’erreur et du péché, apportant à l’humanité la lumière divine », a souligné Benoît XVI, faisant remarquer que lorsqu’on essaie de l’éteindre « pour allumer des lueurs illusoires et trompeuses », alors « s’ouvrent des saisons marquées par des violences tragiques sur l’homme » : « quand on cherche à supprimer le nom de Dieu des pages de l’histoire », naissent alors « des règles tordues », où « même les paroles les plus belles et nobles perdent leur signification ».

Le pape a donné l’exemple des termes « liberté », « bien commun », « justice » : « privés de leur enracinement en Dieu, et dans son amour, ces réalités restent très souvent à la merci des intérêts de l’homme, perdant leur lien avec les exigences de vérité et de responsabilité civile ». Pour le pape aujourd’hui émérite, le sapin de Saint-Pierre « manifeste la foi et la religiosité » des chrétiens qui, « à travers les siècles ont gardé un trésor spirituel important, exprimé dans la culture, dans l’art et dans les traditions locales ». »

Le sens de l’arbre de Noël, par le pape émérite Benoît XVI"

Source : http://fr.zenit.org

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 15:45

Le sapin de Noël

Afficher l'image d'origine

Dès le XIe siècle, dans toute la France, des écrits attestent que des sapins sont installés sous le porche et dans les églises. Un grand cierge est placé au sommet. Pourquoi ? Parce qu’ainsi éclairé, il associe deux symboles religieux, celui de la vie et celui de la lumière. En effet, le sapin reste vert pendant tout l’hiver alors que le reste de la nature semble mort. Il est donc symbole de vie. La flamme du cierge rappelle l’étoile de Bethléem qui éclaire la nuit, comme Jésus en venant dans le monde éclaire tous les hommes.

Crèche

Le mot crèche désigne une mangeoire pour les animaux. Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la crèche de l’étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Les plus anciennes crèches connues datent du Ive siècle. La légende attribue la première crèche vivante à St François d’Assise au XIIIe siècle, en Italie. Les personnages sont ceux qui figurent dans les évangiles : Marie, Joseph, l’enfant Jésus, les anges, les bergers et les mages. Depuis le début du XXe siècle, les santons de Provence sont venus enrichir le nombre des personnages traditionnels. Ces petits sujets d’argile représentent les habitants des villages du Midi apportant leur cadeau à l’enfant Jésus.

La messe de minuit

Pour fêter la naissance de Jésus, la tradition a retenu le milieu de la nuit du 24 au 25 décembre. Pourtant, on ignore le jour et l’heure exacte de la naissance de Jésus. Rien n’en est dit dans les évangiles. La date du 25 décembre a probablement été fixée par les communautés chrétiennes au IIIe siècle de notre ère. A cette date, les Romains fêtaient la naissance du Soleil à l’occasion du solstice d’hiver. C’est l’époque où la durée de la lumière du jour l’emporte sur celle de la nuit. Pour les chrétiens, ce moment était favorable pour célébrer la naissance de Jésus car cette victoire du jour sur la nuit leur rappelait la victoire de Jésus sur la mort. Le milieu de la nuit a été choisi car c’est l’heure qui marque l’arrivée du nouveau jour. Et même si aujourd’hui, la messe n’est pas forcément célébrée à minuit précise, elle reste le moment fort de la fête de la naissance de Jésus.

La couronne de l’Avent

C’est une tradition qui nous vient d’Europe centrale. Elle a maintenant gagné toutes nos régions. Faite de branches de pin ou de paille, cette couronne est décorée de quatre bougies. Le premier des quatre dimanches du temps de l’Avent, on allume la première bougie. Chaque semaine, une bougie supplémentaire est allumée. Ainsi, la nuit de Noël, les quatre bougies brillent ensemble pour annoncer la grande lumière de Jésus venu sur terre. La couronne de feuillage et de rubans qui décore la porte des maisons a un sens un peu différent. Il s’agit d’un signe de paix et d’hospitalité qui nous vient des pays anglo-saxons.

La bûche

Afficher l'image d'origine

Ce gâteau figure traditionnellement au menu de nos repas de Noël. Sa forme allongée rappelle la vraie bûche de bois qu’on faisait brûler autrefois dans la cheminée pendant la veillée de Noël. Elle était choisie avec un soin particulier car elle devait tenir le feu pendant tout le temps de la veillée et brûler encore quand la maisonnée rentrait de la messe de minuit. Ses cendres portaient bonheur et on en gardait jusqu’au Noël suivant pour protéger la maison.

Tiré du merveilleux livre « Le Noël de François d’Assise » du frère Eloi Leclerc – Editions Franciscaines

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 14:57

Tandis que les bourreaux du roi Hérode, féroces et tout couverts de sang, fouillaient la région de Bethléem pour égorger les petits enfants, Marie se sauvait à travers les montagnes de Judée, serrant le nouveau-né sur son cœur tremblant. Joseph courait à l'avant lorsqu'ils apercevaient un village, pour y demander l'hospitalité ou même un peu d'eau pour baigner le petit. Hélas, les gens étaient ainsi faits, dans ce pays si triste, que personne ne voulait rien donner, ni eau, ni abri, pas même une bonne parole.

Or, tandis que la pauvre mère se trouvait ainsi seule, assise au bord du chemin pour allaiter le petit, tandis que son époux menait l'âne à boire à un puits communal, ne voilà-t-il pas que des cris se firent entendre à peu de distance. En même temps, le sol trembla sous le galop des chevaux approchant.

- Les soldats d'Hérode !

Où se réfugier ? Pas la moindre grotte, ni le plus petit palmier. Il n'y avait près de Marie qu'un buisson où une rose s'ouvrait.

- Rose, belle rose, supplia la pauvre mère, épanouis-toi bien et cache de tes pétales cet enfant que l'on veut faire mourir, et sa pauvre mère à demi morte. La rose, en fronçant le bouton pointu qui lui servait de nez, répondit :

- Passe vite ton chemin, jeune femme, car les bourreaux en m'effleurant pourraient me ternir. Vois la giroflée, tout près d'ici. Dis-lui de t'abriter. Elle a assez de fleurs pour te dissimuler.

- Giroflée, giroflée gentille, supplia la fugitive, épanouis-toi bien pour cacher de ton massif cet enfant condamné à mort et sa maman épuisée.

La giroflée, tout en secouant les petites têtes de son bouquet, refusa sans même s'expliquer :

- Va, passe ton chemin, pauvresse. Je n'ai pas le temps de t'écouter. Je suis trop occupée à partout me fleurir. Va voir la sauge, tout près d'ici. Elle n'a rien d'autre à faire que la charité.

- Ah ! Sauge, bonne sauge, supplia la malheureuse femme, épanouis-toi pour cacher de tes feuilles cet innocent dont on veut la vie, et sa mère, à demi morte de faim, de fatigue et de peur.

Alors tant et si bien s'épanouit la bonne sauge qu'elle couvrit tout le terrain, et de ses feuilles de velours fit un dais, où s'abritèrent l'Enfant Dieu et sa mère.

Sur le chemin, les bourreaux passèrent sans rien voir. Au bruit de leurs pas, Marie frissonnait d'épouvante, mais le petit, caressé par les feuilles, souriait. Puis, comme ils étaient venus, les soldats s'en allèrent.

Quand ils furent partis, Marie et Jésus sortirent de leur refuge vert et fleuri.

- Sauge, sauge sainte, à toi grand merci. Je te bénis pour ton bon geste dont tous désormais se souviendront.

Lorsque Joseph les retrouva, il avait de la peine à soutenir le train de l'âne tout ragaillardi par une vaste platée d'orge qu'un brave homme lui avait donnée.

Marie remonta sur la bête en serrant contre elle son enfant sauvé.

Et Michel, l'archange de Dieu, descendit des hauteurs du ciel pour leur tenir compagnie et leur indiquer le plus court chemin par lequel se rendre en Égypte, tout doucement, à petites journées.

C'est depuis ce temps-là que la rose a des épines, la giroflée des fleurs malodorantes, tandis que la sauge possède tant de vertus guérissantes :

Comme l'on dit en Provence :

« Celui qui n'a pas recours à la sauge ne se souvient pas de la Vierge ».

Joseph Roumanille (repris par M. Toussaint-Samat)

Le Livre de Noël.

gifs pere noel - Le blog de lemondedesgifs.over-blog.com

Version couleur en PDF

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 21:07
Source de l'image : https://shop.holzschnitzereien-beusse.de/

Préfaces de l’Avent – Noël - Épiphanie

 

Avent I

Les deux avènements du Christ

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.

Car il est déjà venu, en prenant la condition des hommes, pour accomplir l’éternel dessein de ton amour et nous ouvrir le chemin du salut ; il viendra de nouveau, revêtu de sa gloire, afin que nous possédions dans la pleine lumière les biens que tu nous as promis et que nous attendons en veillant dans la foi.

C’est pourquoi, avec les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire, en chantant (disant) d’une seule voix : Saint !...

Avent II

L’attente des deux avènements du Christ

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.

Il est celui que tous les prophètes avaient chanté, celui que la Vierge attendait avec amour, celui dont Jean Baptiste a proclamé la venue et révélé la présence au milieu des hommes. C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël, pour qu’il nous trouve, quand il viendra, vigilants dans la prière et remplis d’allégresse.

C’est pourquoi, avec les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire, en chantant (disant) d’une seule voix : Saint !...

Noël I

Le Christ lumière

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant.

Car la révélation de ta gloire s’est éclairée pour nous d’une lumière nouvelle dans le mystère du Verbe incarné : maintenant, nous connaissons en lui Dieu qui s’est rendu visible à nos yeux, et nous sommes entraînés par lui à aimer ce qui demeure invisible.

C’est pourquoi, avec les anges et les archanges, avec les puissances d’en haut et tous les esprits bienheureux, nous chantons l’hymne de ta gloire et sans fin nous proclamons : Saint !...

C’est pourquoi, avec les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire, en chantant (disant) d’une seule voix : Saint !...

Noël II

Restauration de l’univers par l’Incarnation

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant.

Dans le mystère de la Nativité, celui qui par nature est invisible se rend visible à nos yeux ; engendré avant le temps, il entre dans le cours du temps.

Faisant renaître en lui la création déchue, il restaure toute chose et remet l’homme égaré sur le chemin de ton Royaume.

C’est pourquoi, avec les anges qui proclamaient ta gloire dans le ciel, nous voulons te bénir en (disant) chantant : Saint !...

Noël III

L’échange entre Dieu et les hommes dans le Verbe fait chair

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.

Par lui s’accomplit en ce jour l’échange merveilleux où nous sommes régénérés : lorsque ton Fils prend la condition de l’homme, la nature humaine en reçoit une incomparable noblesse ; il devient tellement l’un de nous que nous devenons éternels.

C’est pourquoi, avec les anges qui proclamaient ta gloire dans les cieux, pleins de joie, nous (disons) chantons : Saint !...

Épiphanie

Le Christ lumière des nations

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant.

Aujourd’hui, tu as dévoilé dans le Christ le mystère de notre salut pour que tous les peuples en soient illuminés ; et quand le Christ s’est manifesté dans notre nature mortelle, tu nous as recréés par la lumière éternelle de sa divinité.

C’est pourquoi, avec les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire, en chantant (disant) d’une seule voix : Saint !...

Préface de l'Avent - Noël - Epiphanie en PDF et en DOCX

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 08:20

 

Vous trouverez l'histoire de Noël en PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la version originale en allemand.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 18:03
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 17:52

etoile.jpg

Cliquez sur l'image et vous verrez la suite...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

Compteur mondial