Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 18:19

Voici ce que Jésus nous dit pour nous apprendre à pardonner.

Un roi a décidé de demander des comptes à ses serviteurs, et pour commencer on lui en présente un qui doit 10 000 pièces d’or. Comme il n’est pas en mesure de rembourser, son maître ordonne de le vendre comme esclave ainsi que sa femme, ses enfants et tout ce qu’il a, afin de rembourser sa dette.

Alors le serviteur se jette à ses pieds, face contre terre, et lui dit : "Sois patient avec moi et je te rembourserai tout". Le roi a une telle compassion de lui qu’il le remet en liberté, et même efface sa dette.

Mais aussitôt sorti, ce serviteur rencontre un compagnon de travail qui lui doit 100 pièces. Il le prend à la gorge en lui disant : "Rends-moi ce que tu me dois".  Son compagnon se jette à ses pieds et le supplie : "Sois patient avec moi et je te rembourserai". Mais l’autre refuse et s’en va le faire mettre en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé sa dette.

En voyant cela, les autres compagnons sont profondément peinés et ils vont raconter à leur roi ce qui vient de se passer.

Le roi fait alors appeler l’autre et lui dit : "Méchant serviteur, quand tu m’as supplié, je t’ai libéré de toute cette dette ; ne devais-tu pas toi aussi avoir pitié de ton compagnon comme j’ai eu pitié de toi ? Le roi était fort en colère et il le remit aux mains des bourreaux jusqu’à ce qu’il ait payé tout ce qu’il devait".

"Oui, mon Père des cieux vous traitera de la même façon si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond de son cœur".

Matthieu 18, 23-35

 

Explication de la parabole du serviteur impitoyable

Le roi, c’est Dieu. Il veut, dit l’Évangile, "régler ses comptes avec ses serviteurs". La somme due par le premier serviteur envers le roi est considérable : c’est la dette accumulée par tous nos péchés. Mais Dieu est toujours prêt à pardonner si on revient vers Lui pour demander pardon.

En comparaison, la dette des autres envers nous est bien peu de chose mais, aveuglés sur nous-mêmes, nous nous donnons beaucoup d’importance (orgueil !) et nous refusons souvent de pardonner !

À la fin de notre vie, chacun de nous devra en effet rendre compte à Dieu de tout ce qu’il a fait. Bien conscients que tout dans notre vie n’a pas toujours été parfait, nous devrons alors implorer l’indulgence de Dieu et son pardon : sa miséricorde.

Mais pour obtenir cette miséricorde, encore faut-il avoir nous-mêmes pratiqué l’indulgence et le pardon avec tous ceux que nous avons rencontrés.

"Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés…" Ce n’est pas facile de pardonner, nous avons toujours beaucoup de mal. Cela vient de notre nature humaine blessée par le péché, et de notre orgueil.

Pourtant, le pardon est une exigence absolue de notre foi chrétienne, une condition indispensable pour entrer dans le royaume de Dieu. C’est le sens de la réponse de Jésus à la question de saint Pierre : "Combien de fois dois-je pardonner à mon frère ?..."

Source : http://www.prierenfamille.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

Compteur mondial