Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 20:12

assomption.jpg

Premier jour : Mort de la Sainte Vierge

Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et le tourment de la mort ne les touchera point. (Sag., 1, 3)

C’est à Marie que convient pleinement cet oracle de l’Esprit-Saint : Les justes meurent en paix, mais en eux la nature ne laisse pas de souffrir, ayant été dégradée par la chute d’Adam. Dans Marie, il règne un accord que le péché n’a jamais troublé ; et sa mort est en conséquence de sa naissance toute pure et de sa vie sans tache ; elle a accompli sa haute destinée avec une perfection sublime ; sa vie a été un acte continuel de charité ; et au plus fort de sa véhémence son âme sainte est passée dans le ciel pour y consommer cet acte pur, et y jouir éternellement des délices de l’amour divin. Depuis l’ascension de son adorable Fils, elle n’avait cessé de soupirer après le moment qui devait la réunir à lui ; les désirs que les Juifs captifs à Babylone avaient de retourner à Jérusalem, les langueurs de l’épouse des cantiques en l’absence de l’époux, les souhaits ardents que les patriarches et les prophètes avaient de voir le Messie, et les désirs embrasés de tous les saints de la nouvelle loi pour Dieu et pour le ciel, ne sont que de faibles images de ceux de cette véritable Israélite, de l’épouse du Saint-Esprit, de la Mère de Jésus-Christ !...

Ô Marie ! Maintenant que vous régnez dans la vraie Jérusalem, ô vous qui avez si bien compris et la grandeur du ciel, et la petitesse de la terre, la plénitude de l’amour de Dieu et le vide de l’amour des créatures, obtenez-nous de comprendre enfin que notre destinée sur la terre est de vivre dans l’amour de Dieu, et d’y mourir pour l’aimer à jamais. Faites, ô notre sainte Patronne ! Que nos regards se portent sans cesse vers le ciel ; que s’ils retombent sur la terre, ce ne soit que pour la considérer, comme les Israélites exilés considéraient Babylone. Ne nous laissez point faire ici-bas notre trésor, avilir nos cœurs, oublier notre patrie et redouter l’instant qui doit nous y porter. Il est dit de la femme forte qu’elle rira au dernier jour (Prov., 31, 35). Puissions-nous, ô Marie ! Par votre intercession, éprouver comme vous la vérité de ces paroles, et passer de la paix des justes à la joie éternelle des saints !

Deuxième jour : Assomption de la Sainte Vierge

Vous ne permettrez pas que votre saint éprouve la corruption. (Ps 15, 10)

Si pour honorer la sainteté sur la terre, Dieu permet quelquefois que les corps des saints soient préservés de la corruption durant les siècles, que ne devait-il pas à la sainteté de Marie, dont la chair très pure a servi à la formation de l’agneau sans tache ? La mère de celui qui est la résurrection et la vie (Jean, 11, 25), pouvait-elle rester sous l’empire de la mort ? Cette arche sainte, après avoir erré longtemps dans le désert, et sous des tentes pauvres, est introduite avec pompe dans la vraie Jérusalem, et reçue dans les tabernacles éternels : le prophète Elie, comme son précurseur, avait tracé sa route céleste avec son char de feu.

Ô Vierge triomphante ! Tracez-nous la nôtre, et tendez-nous la main ; ne nous laissez point arrêter aux satisfactions basses et terrestres auxquelles notre misérable nature nous porte sans cesse ; ô vous qui, par un privilège spécial, ne vous êtes jamais ressentie de la chute d’Adam, secouez-nous dans la faiblesse qu’elle nous a laissée !... C’est après avoir écrasé la tête du séducteur d’Eve, que vous avez été enlevée au ciel ; et ce n’est qu’après l’avoir foulé aux pieds que nous pouvons y être admis. C’est de votre main, très sainte Patronne, que nous attendons la palme de la victoire. C’est vous qui nous réveillerez au tombeau au jour de la résurrection générale, pour que nos corps entrent aussi en possession de la gloire éternelle. Mère de miséricorde, daignez avoir pitié de ceux qui sont ensevelis dans le péché, et qui dorment dans sa corruption ; éveillez-les dès ce jour, afin que nous puissions tous ensemble, joignant nos acclamations à celles des esprits bienheureux, célébrer éternellement dans le ciel votre triomphe et vos grandeurs.

Troisième jour : Couronnement de la Sainte Vierge

La femme modeste sera élevée en gloire. (Prov., 11, 16)

C’est par une grande distinction pour Marie, que le Seigneur lui a donné pour partage en ce monde l’abaissement et la pauvreté : les grandeurs humaines étaient trop petites pour la Mère de Dieu… l’élévation de la terre trop basse pour la Reine du ciel. Il faut être grand pour obtenir les honneurs de la terre ; être petit est un titre pour avoir ceux du ciel ; plus on s’abaisse, plus on acquiert de faveurs célestes et de droits aux plus brillantes couronnes. Marie entrant parfaitement dans les vues de Dieu, s’est humiliée très profondément ; aussi il a relevé la bassesse de sa servante (Luc, 1, 48) par un privilège unique et le plus glorieux qui fût jamais, la faisant mère du Sauveur.

Ô Vierge dont l’humilité égale la grandeur et le mérite ! Présentez-vous au Roi des rois qui range des étoiles pour former votre diadème. Mais sur votre trône souvenez-vous de nous, dont l’orgueil surpasse la misère. Courageuse Judith, donnez-nous la force d’abattre ce tyran qui nous ferme les voies du ciel. Ne nous abandonnez point à la séduction de la gloire de ce monde qui nous ravirait celle de l’éternité ; inspirez-nous des sentiments conformes à ceux qui vous animaient sur cette terre, Vierge sainte par excellence, chef-d’œuvre des mains de Dieu, qui ne vous êtes toujours considérée que comme la moindre de ses créatures. Mère qui avez été humble de cœur comme votre divin Fils, transmettez-nous, à nous aussi vos enfants, cette précieuse hérédité qui nous acquerra le royaume céleste. Ainsi soit-il.

Quatrième jour : Marie, Reine des Patriarches et des Prophètes

Elle recevra des louanges parmi la multitude des élus, et sera bénie de ceux qui sont bénis de Dieu (Eccl., 24, 4)

Comme les justes d’Israël, Marie avait souvent conjuré les cieux de se changer en une douce rosée (Is., 45, 8), et avait appelé de tous ses vœux le désiré des collines éternelles. Sa charité plus grande lui faisait souhaiter la venue du Messie bien plus ardemment encore et d’une manière plus parfaite que tous les patriarches et les prophètes. Sa foi et sa sagesse ont surpassé celle de Sara, de Rebecca et de toutes les saintes femmes qui l’avaient précédée. La grande foi même d’Abraham n’a point égalé la sienne : s’il attendit une nombreuse postérité d’un fils qu’il allait immoler, Marie crut pleinement aux paroles de l’ange qui lui annonçait que vierge elle serait mère du Messie, et elle ne laissa jamais de le reconnaître dans un enfant faible et persécuté, dans un homme semblable aux autres hommes et mourant sur une croix. Vous êtes bienheureuse, Marie, d’avoir cru (Luc, 1, 45), car de grandes choses ont été accomplies en vous.

Ô Reine des croyants, maîtresse de la foi ! Enseignez-nous, à nous qui vous sommes spécialement confiés, une foi vive semblable à la vôtre ; éclairez tant d’aveugles qui s’obstinent à méconnaître Jésus et sa doctrine. Affermissez les chancelants, préservez-nous de l’erreur ; soyez notre soutien dans les épreuves, notre flambeau dans les ténèbres ; conduisez-nous, très Sainte Patronne, à la claire vision de ce que nous aurons cru, et à la possession de ce que nous aurons espéré. Ainsi soit-il.

Cinquième jour : Marie, Reine des Martyrs

Vos consolations ont rempli de joie mon âme à proportion du grand nombre de douleurs qui ont pénétré mon cœur. (Ps. 93, 19) La plus belle palme du martyre était bien due à Marie, quoiqu’elle n’ait pas, comme les saints martyrs, perdu la vie pour confesser Jésus-Christ ; mais, mère du chef des martyrs, elle a vu ses tourments, ses opprobres ; elle l’a vu mourir, et un glaive l’a immolée elle-même intérieurement. Le Seigneur n’exigea point de Sara qu’elle fût témoin du sacrifice d’Isaac ; Agar s’éloigna d’Ismaël lorsqu’elle crut qu’il allait mourir… Et les disciples abandonnèrent le Sauveur quand ils le virent aller au supplice… Mais Marie, cette femme forte, le suit au Calvaire, et y recueille avec ses derniers soupirs la palme glorieuse des confesseurs de la foi.

Ô Reine des martyrs, Mère plus généreuse encore que cette mère dont il est parlé au livre des Macchabées (2. Macch., 7, 20) ! Encouragez vos enfants à être fidèles à la foi de Jésus-Christ. Encouragez-nous à tout souffrir plutôt que de l’abandonner ; aidez-nous à subir avec résignation les peines multipliées qui font de la vie un lent martyre ; soutenez-nous surtout dans le combat des passions, et faites que nous nous souvenions incessamment que la mesure de nos jouissances éternelles sera proportionnée à celle de nos douleurs bien endurées. Oh ! Aidez-nous encore, ô tendre Mère ! À l’heure de la consommation de notre martyre, afin que nous puissions être admis dans l’assemblée sainte de tous ceux qui auront souffert pour l’amour et dans l’amour de Jésus-Christ.

Sixième jour : Marie, Consolatrice des affligés

Dans leur affliction, ils se hâteront d’avoir recours à moi. (Osée, 6, 1)

C’est après avoir été plongée dans une mer de douleurs, que la très sainte Vierge prend le titre de consolatrice des affligés. Il semble qu’elle a fait l’expérience des différentes peines de la vie, afin d’être plus capable d’adoucir les nôtres, de quelque nature qu’elles soient. Que n’a point éprouvé Marie depuis le doute de Joseph jusqu’au dernier cri de Jésus mourant ! Les rebuts de Bethléem, la pauvreté de l’étable, la persécution d’Hérode, l’absence de Jésus resté au temple, la privation de sa présence durant sa vie publique. Enfin, elle a été témoin de sa passion, de sa mort, et peu après sa résurrection, elle a été séparée de lui. Mère d’un Homme-Dieu, triste jusqu’à la mort, elle a bu la première à la coupe qu’il a épuisée jusqu’à la lie ; mais les afflictions du cœur de Marie semblent disparaître sous sa résignation ; elle souffre avec tant de charité, que son âme paraît exempte de peines comme elle est exempte de péché. Ô cœur sacré de Marie, cœur le plus tendre et le plus affligé qui fût jamais ! Vous êtes notre refuge et notre plus sûre ressource après Dieu. Dans les adversités, votre cœur nous est toujours ouvert, et c’est en faisant passer dans les nôtres quelque chose de vos saintes dispositions dans les souffrances, que vous nous consolez.

Ô Mère de douleur ! Nous irons vers vous apprendre à nous tenir amoureusement au pied de la croix de notre divin Sauveur, jusqu’à ce qu’il nous appelle pour nous faire goûter dans son royaume des joies ineffables.

Septième jour : Marie, Refuge des pécheurs

Vous vous êtes approché de moi aux jours où je vous ai invoqué ; vous avez dit : Ne craignez point. (Lam., 3, 57)

Ces paroles d’espérance que le prophète Jérémie met dans la bouche des habitants de Jérusalem après sa désolation, les pécheurs peuvent se les appliquer lorsqu’après la ruine de leurs âmes ils recourent à la sainte Vierge, qui pour n’avoir jamais péché, n’en n’est pas moins disposée à les recevoir avec bonté. Mère du Dieu de miséricorde mort pour les péchés du monde, elle est aussi la mère des pécheurs ; le Sauveur lui a confié le soin de les recueillir comme un soin digne de son cœur très charitable. Consolatrice des affligés, elle se plaît surtout à essuyer les larmes du repentir, ou plutôt elle les fait couler plus abondamment, et leur donne de la douceur par l’espérance. Dieu dont la miséricorde est infinie, ne rejette aucun pécheur ; mais ceux qui lui sont présentés par sa sainte Mère doivent être plutôt pardonnés. Si le prodigue de l’Evangile hésita avant de retourner à la maison paternelle, sans doute il n’avait point sa mère.

Ô refuge des pécheurs ! Nous nous jetons entre vos bras, misérables prodigues, qui nous sommes plus ou moins éloignés de la maison du Père céleste, et avons dissipé les biens de la grâce ; daignez nous présenter à lui, nous obtenir une nouvelle robe d’innocence, nous faire renouveler avec lui l’alliance de notre baptême, et que la réception de l’agneau sans tache soit le festin qui solennise notre retour pour jamais ; que le ciel se réjouisse à notre sujet, et que nous puissions par votre intercession y faire une fête éternelle.

Huitième jour : Marie, Reine des Vierges

Beaucoup de filles ont amassé des richesses, mais vous les avez toutes surpassées. (Prov., 31, 29)

Tandis que la stérilité était en opprobre dans Israël, Marie embrasse pour jamais la virginité ; elle est la première qui oublie son peuple et la maison de son père (Ps. 44, 11) pour gagner le cœur du Roi des rois, qui, pour prix de son sacrifice, la rend sa fille bien-aimée, l’épouse du Saint-Esprit, la mère de son divin Fils. Comment mieux exprimer la beauté de cette fleur de Jessé qu’en disant que l’esprit du Seigneur s’y est reposé (Is., 11, 1, 2) ! Dieu trois fois saint s’incarnant en Marie, fait tout l’éloge de son incomparable pureté ; elle doit être la première à la suite de l’Agneau, et placée bien haut au-dessus de toutes les vierges, elle qui eût préféré la virginité à la maternité divine, si vierge elle n’avait pu être Mère du Fils de Dieu.

Ô Reine des vierges, qui avez offert au Seigneur un si beau sacrifice en vous consacrant tout à lui ; si nous ne pouvons imiter votre dévouement de la même manière, faites que du moins nous pratiquions la chasteté selon notre état ; inspirez-nous une vive horreur du vice contraire, arrachez à l’esprit impur tant de malheureuses victimes de cette passion. Mère de la persévérance, assurez-la aux vierges dans leur saint état, et prenez soin de l’innocence de la jeunesse.

Ô Vierge très chaste ! Obtenez-nous à tous la grâce de résister à la chair, de conserver nos cœurs purs, afin que nous puissions voir Dieu, et être associés aux anges, aux vierges et à tous les saints.

Neuvième jour : Marie, Reine de tous les saints

Elle sera élevée au milieu de son peuple, et elle sera admirée dans l’assemblée de tous les saints. (Eccl., 24, 3)

Marie est cette femme forte, dépeinte par l’Esprit-Saint, et figurée ici dans cet éloge qu’il fait de la sagesse ; elle est admirée des justes sur la terre, et couronnée Reine des saints dans le ciel.
Il n’y a que la sainteté infinie de Dieu qui soit au-dessus de la sienne. Marie plus sainte que tous les saints, présente dans son humble vie le tableau de toutes les vertus qu’ils ont à jamais pratiquées : la foi des patriarches, la générosité des confesseurs, la patience et le courage des martyrs, le zèle des apôtres, la mortification des pénitents, la retraite des solitaires, la charité et la piété des âmes les plus embrasées de l’amour de Dieu. Sa pureté et son humilité surtout sont incomparables ; toujours belle et sans tache, Marie a mérité le beau titre de lis d’Israël : elle a été comme le miroir de la justice de Dieu, et cependant il ne s’est jamais élevé dans son âme le plus petit sentiment d’orgueil, et aucun saint n’a reconnu autant qu’elle sa bassesse et son néant.

Ô Mère de la sainteté, qui avez donné tant d’âmes à Jésus-Christ ! Obtenez-nous d’être vivement touchés de vos exemples et de ceux des saints, et de tendre de toutes nos forces à les imiter. Faites-nous considérer notre vocation au christianisme comme une obligation à la sainteté, et venez à notre aide tous les instants de notre vie, pour nous les faire tous sanctifier. Reine des saints, soyez un jour la nôtre comme vous êtes maintenant notre patronne ; faites-nous marcher sur vos traces, nous qui sommes votre peuple (Eccl., 24, 3), afin que nous puissions vous admirer éternellement dans l’assemblée de tous les saints. Amen !

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 20:06

kolbe.jpg

Cette Neuvaine à Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) se récite habituellement du 6 au 14 août avec chaque jour une des neuf prières à Saint Maximilien Kolbe et un Pater, un Ave et un Gloria.

Premier jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « Laissons-nous conduire par l'Immaculée »

Prière : Saint Maximilien, « Patron de nos temps difficiles », enseigne-nous à toujours tout confier à Marie, l'Immaculée, notre Mère. Enseigne-nous à conquérir nos frères par la bonté. Montre-nous comment vaincre le mal par le bien. Apprends-nous à chercher en toutes choses le côté positif, à devenir généreux et joyeux, à être des instruments de paix. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Deuxième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « Seul l'amour est créateur »

Prière : Saint Maximilien, toi qui as gagné la Seconde Guerre mondiale par la force de ton amour, montre à tous que seul l'amour est créateur. Dis au monde que la puissance ne réside pas dans les missiles et les armes biologiques ou atomiques, mais dans l'amour. Saint Maximilien, aide-nous à pardonner et à demander pardon. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Troisième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « Laissons la divine Providence agir en nous »

Prière : Saint Maximilien, toi qui savais permettre à l'Esprit Saint d'agir à chaque moment de ta vie, montre-nous que le chemin le plus sûr est de tout laisser à la divine Providence. Je veux te remercier pour l'exemple que tu nous as donné en te consacrant tout entier à l'Immaculée Conception et en croyant qu'elle fait tout pour le mieux. Je te demande d'intercéder pour moi, afin que je puisse être un instrument entre les mains de l'Immaculée et conduire les autres au bonheur de la confiance. Amen. 

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Quatrième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « Confions tout à l'Immaculée pour qu'elle fasse ce qu'elle veut »

Prière : Saint Maximilien, nous aussi nous désirons renouveler notre amour pour Marie Immaculée. Nous avons besoin d'être accompagnés par la Mère de Jésus. Aide-nous à nous rappeler que l'Immaculée Conception, notre Mère, est toujours présente à nos côtés. Amen.  « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. » 

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Cinquième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « L'amour de Dieu nous presse » (2 Colossiens 5, 14) 

Prière : Saint Maximilien, toi qui as accompli le nouveau commandement de l'amour jusqu'à t'offrir pour un frère, enseigne-nous à contempler le mystère de l'Amour. Aide-nous à aimer l'Amour et à grandir dans la charité. Persuade-nous de la nécessité de nous convertir à nouveau. Dis-nous que nous pouvons faire davantage, que nous devons être des Saints, parce que Dieu nous aime. Interviens auprès de l'Immaculée Conception pour que nous ayons le désir de servir. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Sixième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « L'Esprit Saint agit par l'Immaculée, son Épouse » 

Prière : Saint Maximilien, humble serviteur de l'Immaculée Conception, tu as découvert le secret pour renouveler la face de la terre, pour tout transformer et sanctifier dans l'Esprit Saint par l'Immaculée. Nous te demandons de nous le révéler. Conduis-nous par de justes chemins, pour que nous sachions écouter la Parole de Dieu et la conserver en notre cœur. Enseigne-nous la vérité. Montre-nous l'exemple de l'Immaculée – remplie de l'Esprit Saint – pour que chaque jour nous produisions des fruits d'amour, de paix, de joie, de patience, de bonté, de fidélité et de liberté. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Septième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « La haine divise, sépare et détruit, tandis que l'amour unit, édifie et donne la paix »

Prière : Saint Maximilien, ardent missionnaire de l'Évangile et fils bien-aimé de l'Église, encourage-nous à annoncer la Bonne Nouvelle du salut jusqu'aux limites de la terre. Inspire-nous pour que chacun d'entre nous édifie l'Église par le témoignage de sa vie de foi et d'amour. Aide-nous à renouveler notre fidélité au Pape et à nous engager à son service, afin que tous les chrétiens soient unis et deviennent un seul Corps autour de l'unique Maître et Pasteur, Jésus Christ, qui est « le Chemin, la Vérité et la Vie ». Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. » 

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Huitième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « Que chacun s’efforce de supporter les défauts de l’autre, parce que là est le plus grand amour » (Ephésiens 4, 2) 

Prière : Saint Maximilien, toi qui as donné ta vie pour un père de famille, renouvelle nos familles. Patron des couples et des familles, fais que les couples s'aiment réciproquement, qu'ils vivent dans la fidélité jusqu'à la mort, que les maris respectent la dignité de leurs épouses. Dis à nos couples de ne pas chercher leur propre intérêt dans le divorce, l'adultère, l'avortement, le plaisir ou l'argent, mais montre-leur que le véritable bonheur se trouve dans la charité réciproque. Apprends à tous à être généreux et persévérants dans la prière, à observer les commandements et à vivre dans la grâce sanctifiante. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Neuvième jour :

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. « À la base de chaque bonne action, il y a l'effort et le sacrifice » 

Prière : Saint Maximilien, toi qui as consolé et servi, comme Prêtre, les prisonniers, et qui t'es consumé dans le martyre par amour du prochain, transforme les hommes d'aujourd'hui partout dans le monde. En admirant ton courage, ta patience, ta foi et ta charité, qu'ils soient capables de don, de dévouement, de disponibilité, de générosité, de sincérité, de solidarité, de justice et de respect mutuel. Répands en nous tous le désir de nous engager à construire le Royaume de Dieu, en utilisant tous les moyens disponibles et jusqu'à donner notre propre vie. Saint Maximilien, martyr par amour et par la foi, prie pour nous. Amen.

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous et pour tous ceux qui ne recourent pas à Vous, spécialement pour les ennemis de la Sainte Église et pour tous ceux qui Vous sont recommandés. »

Saint Maximilien Kolbe, martyr par amour et par la foi, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, homme de prière et de contemplation, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, exemple lumineux d’humilité et de douceur, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, merveilleux modèle de pauvreté et d’obéissance, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, passionné de l’Immaculée et de la Sainte Trinité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Martyr de la charité, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre et adorateur de Jésus Christ dans l’Eucharistie, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, patron de nos temps difficiles, priez pour nous !

Saint Maximilien Kolbe, Serviteur tout entier consacré à l’Immaculée, priez pour nous !

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Gloire au Père

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 13:35

Dans la perspective du centenaire des apparitions mariales à Fatima, le 13 mai prochain, et de la canonisation de François et Jacinthe Marto, voici une neuvaine inspirée de cette apparition.

Le principe de la neuvaine est simple : il s’agit de réciter la courte prière suivie d’un « Notre Père », d’un « Je vous salue Marie » et d’un « Gloria ». On peut terminer sa prière par « l’Acte de Consécration à Marie » du Pape François :

« Bienheureuse Vierge de Fatima, avec une gratitude renouvelée pour ta présence maternelle nous unissons notre voix à celle de toutes les générations qui te disent bienheureuse.

Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu, qui jamais ne se lasse de se pencher avec miséricorde sur l’humanité, affligée par le mal et blessée par le péché, pour la guérir et pour la sauver.

Accueille avec ta bienveillance de mère l’acte de consécration que nous accomplissons aujourd’hui avec confiance, devant ton image qui nous est si chère.

Nous sommes assurés que chacun de nous est précieux à tes yeux et que rien ne t’est étranger de tout ce qui habite dans nos cœurs. Nous nous laissons embrasser par ton très doux regard et recevons la caresse réconfortante de ton sourire.

Protège notre vie entre tes bras : bénis et renforce tout désir de bien ; ravive et nourris la foi ; soutiens et illumine l’espérance ; suscite et anime la charité ; guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.

Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les petits et les pauvres, pour les exclus et les personnes qui souffrent, pour les pécheurs et les égarés du cœur : rassemble tous les hommes sous ta protection et confie les tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus. Amen ».

1er jour : François et Jacinthe, vous qui avez tant prié les anges et qui avez eu la joie de recevoir la visite de l’ange de la paix, obtenez-nous de les prier comme vous l’avez fait. Montrez-nous comment vivre en leur compagnie. Aidez-nous à voir en eux des adorateurs du Très Haut et des serviteurs de Notre Dame, des protecteurs fidèles et des messagers de paix.

2e jour : Petits bergers, vous qui avez vu la si belle Dame, plus brillante que le soleil, et qui avez aussitôt accepté de vous offrir totalement à Dieu, apprenez-nous à nous offrir généreusement à notre tour. Encouragez-nous en nous rappelant qu’à tous les instants de notre vie, même les plus éprouvants, la grâce de Dieu est notre réconfort. Et faites-nous découvrir en Notre-Dame celle qui est la Toute Belle, la Toute Sainte, la Toute Immaculée.

3e jour : François et Jacinthe, vous à qui Notre-Dame a promis de vous emmener avec elle dans le Ciel et à qui elle a montré son Cœur entouré d’épines, rendez-nous sensibles aux douleurs que lui causent les blasphèmes et les ingratitudes des hommes. Donnez-nous de la réconforter par nos prières et nos sacrifices. Et augmentez en nous le désir du Ciel, là où nous pourrons encore mieux la consoler ensemble par notre amour.

4e jour : Chers pastoureaux qui avez été horrifiés par la vision de l’enfer et tellement marqués par les souffrances des âmes damnées, apprenez-nous à mettre en œuvre les deux grands moyens que Notre Dame vous a indiqués pour sauver les âmes : la consécration à son Coeur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Priez avec nous pour la paix du monde, pour le Saint-Père et pour l’Église. Avec nous, demandez à Dieu de nous préserver de l’enfer et d’attirer toutes les âmes au Ciel.

5e jour : François et Jacinthe, vous à qui Notre Dame a demandé de prier et de faire des sacrifices pour les pécheurs qui sont abandonnés à leur solitude parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour eux, faites que nous ressentions le même attrait que vous pour toutes ces âmes en détresse. Aidez-nous à intercéder pour la consécration de la Russie d’où découlera la conversion du monde. Donnez-nous votre confiance inébranlable en la bonté de Notre Dame qui déborde d’amour pour tous ses enfants et en la miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés.

6e jour : Petits bergers qui avez vu Notre Dame dans son éblouissante et incomparable beauté et qui savez que nous ne l’avons pas vue nous-mêmes, montrez-nous comment nous pouvons la contempler dès maintenant avec les yeux de notre cœur. Faites-nous comprendre le merveilleux message qu’elle vous a confié. Aidez-nous à le vivre pleinement et à le faire connaître partout autour de nous et à travers le monde.

7e jour : François et Jacinthe, vous à qui Notre Dame a dit qu’elle voulait une chapelle et à qui elle a révélé qu’elle était « Notre Dame du Rosaire », enseignez-nous à réciter le chapelet en méditant les mystères de la vie de son Fils Jésus. Enflammez-nous de votre amour pour qu’avec vous nous puissions aimer Notre Dame du Rosaire et adorer Dieu caché mais réellement présent dans nos chapelles et nos églises.

8e jour : Petits enfants si chers à Notre Dame, qui avez connu de grandes souffrances pendant votre maladie et qui les avez sereinement acceptées en les intégrant dans l’offrande définitive de votre vie, apprenez-nous à offrir nos propres épreuves. Montrez-nous que la souffrance nous configure au Christ, lui qui a voulu racheter le monde par la croix. Et faites-nous découvrir que la souffrance n’est jamais vaine, qu’elle est au contraire source de purification pour nous-mêmes, de salut pour les autres et d’amour pour Dieu.

9e jour : François et Jacinthe, vous que la mort n’a pas effrayés, vous que Notre Dame est venue chercher pour vous emmener dans le Ciel, apprenez-nous à ne pas regarder la mort comme un échec ou un non-sens, mais comme l’unique chemin pour passer de ce monde à Dieu, pour entrer dans la lumière éternelle où nous retrouverons ceux que nous avons aimés. Et donnez-nous l’assurance que ce passage n’a rien de redoutable, puisque nous ne le faisons pas seuls, mais avec vous et avec Notre Dame.

Source : http://fr.aleteia.org

 

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 21:56
Neuvaine au Bienheureux Charles de Foucauld

Neuvaine à faire à partir du 23 novembre.

Prière d'abandon du Père de Foucauld

Mon Père, je m’abandonne à Vous, faites de moi ce qu’il Vous plaira. Quoi que Vous fassiez de moi, je Vous remercie. Je suis prêt à tout, j’accepte tout, pourvu que Votre Volonté se fasse en moi, en toutes vos créatures ; je ne désire rien d’autre, mon Dieu. Je remets mon âme entre Vos mains, je Vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur, parce que je Vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner, de me remettre entre Vos mains sans mesure, avec une infinie confiance, car Vous êtes mon Père.

Oraison pour la fête du Bienheureux Charles de Jésus

Dieu et Père, Tu as appelé le Bienheureux Charles à vivre de ton amour dans l’intimité de ton Fils, Jésus de Nazareth. Accorde-nous de trouver dans l’Evangile le fondement d’une vie chrétienne de plus en plus rayonnante, et dans l’Eucharistie, la source d’une fraternité universelle. Par Jésus Christ, ton Fils, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Premier jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, demandons au Seigneur de faire grandir en nous la foi.

La foi éclaire tout d’une lumière nouvelle autre que la lumière des sens, ou plus brillante, ou différente […]. Elle transforme tellement toute chose qu’à peine les anciens sens peuvent-ils servir à l’âme : elle ne perçoit par eux que de trompeuses apparences ; la foi lui montre les réalités. L’œil lui montre un pauvre, la foi lui montre Jésus ; l’oreille lui fait entendre des injures et des persécutions, la foi lui chante : « Réjouissez-vous et jubilez de joie » […]. Le goût nous fait sentir un peu de pain sans levain, la foi nous montre : « le Sauveur Jésus, homme et Dieu, corps et âme ».

(Retraite à Nazareth, Charles de Foucauld et la fraternité, Denise et Robert Barrat)

Évangile selon Saint Matthieu 8, 8-10 : Le centurion dit à Jésus : « Seigneur, je ne mérite pas que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement une parole et mon enfant sera guéri »… Entendant cela, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « En vérité, je vous le dis, chez personne je n’ai trouvé une telle foi en Israël ».

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Notre Seigneur loue la foi du centurion… En effet, la foi en la bonté, en la puissance de Notre Seigneur sont un hommage qu’on lui rend : c’est aussi une marque d’amour, car la foi en de telles perfections ne peut exister sans admiration, sans une admiration respectueuse qui est celle de l’amour… […] Cette foi que nous avons, par la grâce de Dieu, dans notre esprit, faisons-la passer, par sa grâce, dans nos actes… Soyons hommes de désir et demandons à Dieu l’impossible dans nos prières pour le bien des âmes, pour sa glorification en elles, puisque nous croyons que sa bonté nous accordera les vrais biens que nous lui demanderons… Pour avoir cette foi en la puissance que Dieu accorde à nos pauvres prières, demandons-la, demandons cette confiance, cette foi si recommandée, si nécessaire, si difficile à sentir et dont le défaut est une injure à Notre Seigneur […]. Ne mettons pas de mesure à nos demandes, puisque Dieu n’en a pas mis à la puissance de nos prières, comme il n’y en a pas à sa bonté et à sa puissance.

(Méditations sur l’Évangile au sujet des principales vertus, L’Esprit de Jésus)

Acte de foi : Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous nous avez révélées et que vous nous enseignez par votre sainte Église, parce que vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. Dans cette foi puissé-je vivre et mourir. Amen.

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Deuxième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, vivons dans l’espérance de la vie éternelle.

Notre Père « qui êtes aux cieux »… Pourquoi choisissez-vous cette qualification plutôt qu’une autre, plutôt que « Père juste », « Père saint » ? C’est sans doute, mon Dieu, pour élever notre âme dès le commencement de la prière bien haut au-dessus de cette pauvre terre, et la placer dès le début où elle doit toujours être, en cette vie et dans l’autre, au ciel sa patrie… C’est aussi pour nous placer dès les premiers mots de notre prière dans l’espérance et dans la paix : Notre Père est dans les cieux : comment, avec la confiance, n’aurions-nous pas espérance et douce paix ?

(Méditations sur l’Évangile au sujet des principales vertus, L’Esprit de Jésus)

Évangile selon Saint Luc 12, 32 : Jésus disait à ses disciples : « Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père s’est complu à vous donner le Royaume ».

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Courage ! Ne nous décourageons pas lorsque nous tombons ; relevons-nous au contraire, et, comme le voyageur qui a fait une chute, marchons, courons plus vite pour rattraper le temps perdu. Que notre chute nous rende plus humbles ; faisons des actes d’humilité à la vue de cette faute, mais surtout faisons des actes d’espérance, espérant fermement que nous avons la grâce de ne plus retomber et qu’il dépend de nous seuls d’être parfaitement saints à l’avenir. Jésus est là dans notre cœur et nous en donne le moyen.

(Psaume 59, Méditation sur les Psaumes)

Acte d’espérance : Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que par les mérites de Notre Seigneur Jésus Christ, vous me donnerez votre grâce en ce monde et le bonheur éternel en l’autre, parce que vous l’avez promis et que vous tenez toujours vos promesses. Dans cette foi puissé-je vivre et mourir. Amen.

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Troisième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, laissons-nous saisir par la Charité du Christ.

Charité : la charité consiste à aimer Dieu par-dessus tout pour lui-même et à aimer tous les humains comme soi-même pour l’amour de Dieu. L’amour du prochain ne diffère pas de l’amour de Dieu. Ces deux amours sont les ruisseaux d’une même source ; l’un monte au ciel pour jaillir jusqu’à Dieu ; l’autre coule à terre pour le bien du prochain, qui est quelque chose de Dieu et comme son image.

(L’Esprit de Jésus, Méditations sur les saints Évangiles)

Évangile selon Saint Jean 15,9-10 et 12 À l’heure de passer de ce monde à son Père, Jésus disait : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour ». « Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés ».

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Aimons tous les hommes comme les a aimés Jésus, leur voulant autant de bien qu’Il leur en a voulu, leur faisant tout le bien en notre pouvoir, nous dévouant à leur salut, prêts à donner notre sang pour le salut de chacun d’eux; aimons -les en vue de Dieu, autant qu’Il le veut, comme Il le veut, non pour nous ni pour eux, mais pour Lui; notre amour pour eux n’en sera pas diminué mais incomparablement augmenté, puisant dans cette source de la volonté divine une force, une stabilité, un dévouement, une ardeur que n’a pas l’amour purement humain, et qui sont dans les seuls cœurs qui, laissant Jésus vivre en eux, aiment par Jésus et non par eux-mêmes…

(Directoire Art. XX, Charles de Foucauld et la fraternité, Denise et Robert Barrat)

Acte de Charité : Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur, de toute mon âme et plus que tout parce que vous êtes infiniment bon, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous. Amen.

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Quatrième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, allons à l’écart pour rencontrer le Seigneur.

Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu ; c’est là qu’on se vide, qu’on chasse de soi tout ce qui n’est pas Dieu et qu’on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul. […] Plus tard l’âme produira des fruits exactement dans la mesure où l’homme intérieur se sera formé en elle. On ne donne que ce qu’on a et c’est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l’âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.

(Lettre au Père Jérôme, 19 mai 1898, D. et R. Barrat, Charles de Foucauld et la fraternité)

Évangile selon Saint Luc 5, 15-16 : Or la réputation de Jésus se répandait de plus en plus à son sujet, et des foules nombreuses s’assemblaient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se tenait retiré dans le désert et priait.

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Notre âme aussi est une maison de prière : la prière doit sans interruption s’élever d’elle vers le ciel, comme une fumée d’encens : et combien de fois hélas! Les distractions, les pensées terrestres, les pensées qui ne sont pas pour la plus grande gloire de Dieu, les pensées mauvaises même l’occupent, la remplissent de bruit, de trouble et de souillures et en font une caverne de voleurs… Efforçons-nous de toute notre puissance de faire que notre esprit soit toujours occupé de Dieu ou de ce qu’il nous charge de faire pour son service, et même qu’en faisant ce dont il nous charge, nous jetions sans cesse un regard vers lui, sans jamais détacher de lui le cœur en aucune façon. […] Quand on aime, on ne perd pas de vue ce qu’on aime…

(Méditations sur l’Évangile au sujet des principales vertus, L’Esprit de Jésus)

Plus Jésus est entouré, plus il se retire pour prier. Plus Jésus est entouré par la foule et plus il se montre le grand thaumaturge qui annonce la résurrection des morts, et plus il se retire dans les solitudes pour y prier. C’est vraiment l’exemple de l’action et de la contemplation.

(Père Marie-Joseph Le Guillou, o.p. Un chemin pour la prière, p. 10)

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Cinquième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, accueillons avec respect la Parole de Dieu.

Lisons et relisons amoureusement les psaumes, la sainte Écriture et surtout les passages prophétiques qui nous parlent de Jésus ou les parties du Nouveau Testament qui le montrent. Quand nous faisons oraison, quand nous assistons à la messe, que nous sommes dans l’action de grâces, si nous ne savons que dire, si nous sommes distraits, secs, lisons quelques mots d’un psaume, de l’Évangile, et par ce moyen ramenons notre âme à Dieu […]

(Méditations sur les Psaumes, Psaume 39)

Évangile selon Saint Jean 3, 29 : Jean-Baptiste disait : « L’ami de l’époux, qui est là, et l’écoute, jubile de joie en entendant la voix de l’époux. Telle est ma joie, et elle est complète ».

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : L’ami de l’époux, qui est là, et l’écoute, jubile de joie en entendant la voix de l’époux… Ne dois-je pas dire ces paroles, mon Dieu, mon Seigneur Jésus, chaque fois que j’entends quelque texte inspiré, Psaume, Évangile surtout, Pater, Ave, enfin tout texte faisant partie des Livres inspirés ! C’est bien la voix de l’Esprit Saint qui parle, chaque fois que je les lis, que je les entends… […] C’est dans cette jubilation que je dois être, chaque fois que j’entends, que je lis, que je récite quelque texte si court qu’il soit de la « Parole de Dieu », de la parole du Bien-aimé, de la parole de l’Époux si passionnément chéri !

(Méditation sur l’Évangile au sujet des principales vertus, L’Esprit de Jésus)

Notre Père, qui êtes aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal. Amen.

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Sixième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, demandons la grâce de nous convertir

Convertissons-nous, car nous aussi tant que nous sommes, nous sommes de ces pécheurs qui, tout en sachant qu’il y a un Dieu, disons au fond de nos coeurs : « il n’y en a point » toutes les fois que nous agissons d’une manière différente de ce qu’il veut de nous, de ce que nous savons lui plaire le plus […]. Prenons enfin le parti de changer de voie et de penser qu’il y a un Dieu, qu’il nous voit sans cesse, et de faire ce qui plaît à un Maître si bon et si aimable… Et soyons bons pour les pécheurs, puisque Dieu est si bon pour nous […]. « Soyons miséricordieux comme notre Père est miséricordieux ». Dieu « aime la miséricorde plus que les sacrifices ». Et la miséricorde, c’est l’amour des misérables, c’est le coeur s’inclinant avec bonté, avec tendresse, vers les misérables.

(Commentaire du Psaume 52, 1-4)

Evangile selon Saint Matthieu 9, 13 : Jésus disait : « Allez apprendre ce que veut dire cette parole: C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs ».

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Ayons un profond regret de notre faute, ayons-en une contrition parfaite, la regrettant amèrement parce qu’elle offense Dieu infiniment bon et infiniment aimable, Dieu, c’est tout dire […]. Et puis ne regardant plus le passé […], ne voyons que l’avenir, et entrons hardiment et avec confiance dans une nouvelle voie ; regardons non plus en arrière, mais en avant; ne regardons pas seulement, pas tant les fautes à ne plus commettre, mais surtout les vertus à pratiquer; […] ne regardons pas tant nos péchés passés pour ne pas y retomber, que Jésus et ses perfections pour les imiter. Courage ! et en avant !

(Méditation sur le Psaume 59, 1-5)

Acte de contrition : Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Septième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, suivons Jésus dans son humilité et son abaissement.

« Jésus a tellement pris la dernière place que nul n’a pu la lui ravir ». (Abbé Huvelin)

J’ai perdu mon cœur pour ce Jésus de Nazareth crucifié il y a 1900 ans et je passe ma vie à chercher à L’imiter autant que le peut ma faiblesse. (Lettre à Gabriel Tourdes, 1902)

Épître aux Philippiens 2, 5-8 : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes, reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Humilité de Jésus ! Imitons-la. Cherchons la dernière place non seulement pour nous, mais pour tout ce qui nous approche, parents, amis, compagnons. Ne rougissons pas de la pauvreté, de l’abaissement des nôtres, réjouissons-nous, car cela nous rapproche de Jésus. Ne nous réjouissons pas de leur apparente élévation, elle ne fait que nous rendre d’autant plus dissemblables de Jésus qu’elle est plus grande… Ô Jésus, que vous êtes bon de nous rendre si douces toutes les vertus, en faisant d’elles autant de traits de ressemblance et d’union avec vous, ô divin Bien-aimé !

(Explication du saint Évangile, L’Esprit de Jésus)

Nous avons besoin de découvrir que la meilleure place est la dernière. Énoncé ainsi, cela paraît tout simple mais se mettre à la dernière place n’est pas si simple. Il s’agit d’un engagement de tout l’être du plus profond de nous -mêmes. C’est s’engager dans le mystère du Christ humble et pauvre qui est au service de ses frères, qui s’est mis aux pieds des apôtres et leur a lavé les pieds.

(Homélies Année C, p. 195, Père Marie-Joseph Le Guillou, o.p.)

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Huitième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, imitons Jésus dans la simplicité de Nazareth en apprenant à sanctifier notre vie quotidienne.

Silencieusement, secrètement, comme Jésus à Nazareth, obscurément comme Lui, passer inaperçu sur la terre, comme un voyageur dans la nuit, pauvrement, laborieusement, humblement, doucement, avec bienfaisance comme lui…

(Prière à Nazareth)

Évangile selon Saint Luc 2, 51-52 : Il redescendit alors avec eux à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur. Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes.

Réciter la Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Sainte Vierge, Saint Joseph, mettez-moi aux pieds de Jésus à Nazareth ! Mon Dieu, je Vous aime, je me donne à Vous, je Vous appartiens, faites que je sois à tout instant ce qui Vous plaît le plus ! Ainsi soit-il !

(Prière à Nazareth)

C’est Charles de Foucauld qui, en cherchant « le lieu le plus reculé », a trouvé Nazareth. Lors du pèlerinage en Terre Sainte, Nazareth a été le lieu qui l’a le plus marqué […]. Il voulait suivre un Jésus silencieux, pauvre et travailleur. […] Charles de Foucauld, en marchant sur les traces des « mystères de la vie de Jésus », a rencontré Jésus travailleur. Il a rencontré le vrai « Jésus de l’histoire ». […] L’élément le plus nouveau dans l’enseignement de Charles de Foucauld sur le mystère de Nazareth est que la vie cachée à Nazareth n’a pas été uniquement une étape dans la préparation de Jésus à sa mission de Sauveur […], elle représente déjà le salut qui commence à opérer, par son intermédiaire.

Le Dieu de Jésus Christ, Cardinal J. Ratzinger (Benoît XVI) L’Osservatore Romano N. 46 – 15 novembre 2005)

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Neuvième jour

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, adorons le Seigneur dans Son Eucharistie.

Cœur Sacré de Jésus, merci du don éternel de la sainte Eucharistie : merci d’être ainsi toujours avec nous, toujours sous notre toit, toujours devant nos yeux, chaque jour en nous… Merci de vous donner, livrer, abandonner ainsi tout entier à nous […] ! Mon Dieu, venez en moi ; je vous aime, vous adore, je me donne à vous, pour être et faire tout ce qui vous plaira. Que ce ne soit plus moi qui vive, mais vous qui viviez en moi.

(Méditations sur les saints Évangiles, Jeudi Saint, L’Esprit de Jésus)

Première épître aux Corinthiens 11, 23-25 : Pour moi, en effet, j’ai reçu du Seigneur ce qu’à mon tour je vous ai transmis : le Seigneur Jésus, la nuit où il était livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi ». De même, après le repas, il prit la coupe en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang ; chaque fois que vous en boirez, faites-le en mémoire de moi ».

Prière d’abandon du Père de Foucauld

Grâce à demander : Quand nous sommes devant le Saint Sacrement surtout, que notre premier mot soit toujours « merci » ! Merci d’être à vos pieds, mon Dieu, aux pieds de votre Corps, contre vous ! […] Merci de me permettre de vous prier, de vous parler, de vous regarder, de m’entretenir avec vous, vous mon Seigneur et mon Dieu, mon Bien-aimé, mon bonheur et ma vie ! […] Et non seulement remercier pour nous, mais pour tous les hommes, nos frères, vos enfants, mon Dieu, que je dois aimer, que je veux aimer si tendrement !

(Méditations sur l’Évangile au sujet des principales vertus, L’Esprit de Jésus)

L ’Eucharistie nous met au cœur de la Pâque du Christ : elle nous ouvre à sa vie. L’Eucharistie nous ouvre à la vie même du Christ et c’est là que nous pouvons retrouver l’énergie de notre baptême et en approfondir ses effets. Ainsi l’Eucharistie fait reculer en nous le scandale du péché et de la mort : elle fait éclater nos limites pour laisser le champ à Dieu. En affirmant que nous vivons de la vie du Christ ressuscité, nous affirmons que notre vie ne sera pas toujours affrontée à d’incessants obstacles, mais que notre vie sera comblée par la vie même de Dieu, car la rencontre avec Dieu est d’abord communication de son amour et ensuite plénitude d’action.

(Le sens de notre vie, Père Marie-Joseph Le Guillou, o.p.)

Réciter l'Oraison du Père de Foucauld

Prière pour obtenir une grâce par l'intercession du Père Charles de Foucauld

Dieu, notre Père, Tu as appelé le Bienheureux Charles de Foucauld, prêtre, à vivre de ton amour dans l'intimité de ton Fils, Jésus de Nazareth. Accorde-nous de trouver dans l'Évangile le fondement d'une vie chrétienne de plus en plus rayonnante et dans l'Eucharistie la source d'une véritable fraternité universelle. Nous te supplions tout particulièrement d'accorder par l'intercession du Bienheureux Charles de Foucauld, si cela est conforme à ta sainte volonté, la grâce de ........ en faveur de ...... que nous recommandons à ton cœur de Père. Nous te le demandons par Jésus, ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur.

Imprimatur : Viviers, le 14 septembre 2006 + François Blondel Évêque de Viviers

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 20:37

 

Afficher l'image d'origine

du 21 au 29 septembre

Premier jour

Saint Michel Archange, rempli de la sagesse de Dieu, fort dans le combat, viens à mon aide, soutiens-moi dans les difficultés, les épreuves, quand je souffre, quand je doute, quand je pleure. Obtiens-moi le courage, la force, la volonté, pour ne pas me laisser abattre. Saint Michel Archange, sois mon défenseur et protecteur contre les forces du Mal. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce…

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Deuxième jour

Saint Michel Archange, terreur des démons, vainqueur de Satan, viens à mon secours, dans la lutte que je dois mener chaque jour contre mes défauts, contre les mauvaises influences qui m'assaillent de toutes parts. Aide-moi à vaincre les tentations et à mener le bon combat avec persévérance et confiance pour mon plus grand bien. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Troisième jour

Saint Michel Archange, fidèle serviteur de Dieu, humble et fidèle à ton Créateur, tu t'es levé et tu as combattu contre Lucifer, le rebelle, l'orgueilleux. Sois mon soutien ma force dans la lutte contre le mal. Apprends-moi à louer, à aimer, à servir le Seigneur notre Dieu, dans l'humilité, la confiance, la fidélité et l'amour. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Quatrième jour

Saint Michel Archange, Ange de la paix, toi qui dans le combat du ciel as rassemblé les anges fidèles pour vaincre Satan et pour louer Dieu dans l'allégresse, dans la joie et la paix, je te prie spécialement d'intercéder pour faire régner la paix dans les cœurs, les familles, l'Église, les nations et le monde. Que vienne le Règne de paix et d'amour du Christ notre Sauveur. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Cinquième jour

Saint Michel Archange, bienfaiteur des peuples qui t'honorent, sois toujours à mes côtés. Apprends-moi à vivre en communion incessante de cœur et d'esprit avec le Seigneur, en paix avec mes frères. Présente à Dieu mes humbles prières et supplications. Prie avec moi, prie pour moi, soutiens-moi. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Sixième jour

Saint Michel Archange, notre soutien dans la lutte contre le mal, vois la combat acharné et continuel que les forces du mal livrent contre les enfants de Dieu. Je t'en supplie, intercède pour nous, soutiens ceux qui sont méprisés, rejetés, persécutés, pour qu'ils puissent rester fidèles au Seigneur. Obtiens-leur, obtiens-nous le courage, la confiance, la persévérance. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Septième jour

Saint Michel Archange, gardien et patron de la Sainte Église, vois aujourd'hui l'Église du Christ, parfois contestée, critiquée par les forces du mal. Saint Michel, soutiens Sa Sainteté "le Pape" et tous les fidèles en communion avec lui. Éclaire ceux qui doutent et qui chancellent. Sois aujourd'hui et toujours le défenseur et le protecteur de la Sainte Église du Christ. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Huitième jour

Saint Michel Archange, dont la prière conduit au bien, vois notre prière bien humaine et compréhensible quand un être cher est enlevé à notre affection. Toi notre intercesseur auprès de Dieu, prie intensément pour le repos de l'âme de nos chers défunts et pour la consolation de ceux qui les pleurent. Que Dieu de Miséricorde les accueille dans le bonheur de la vie éternelle. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Neuvième jour

Saint Michel Archange, tu introduis les âmes dans la lumière éternelle. À chaque seconde, des âmes quittent cette terre d'exil, sois auprès des agonisants qui livrent le dernier combat contre le prince du mensonge et du mal, qui voudrait les entraîner dans l'abîme. Avec la Vierge Marie, sois auprès de nous pour nous assister à l'heure du grand passage vers l'Éternité. Présente notre âme au Dieu de Miséricorde et d'Amour. Me confiant en l'intercession de votre Bienheureux Archange Saint Michel, je te supplie, Seigneur, de m'accorder la grâce...

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Saint Michel Archange, de ta lumière éclaire-nous. De tes ailes, protège-nous. De ton épée, défends-nous.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 17:44
Neuvaine de prière pour la paix

Dans le contexte actuel de peur du terrorisme, les évêques des neufs diocèses de la Province ecclésiastique de Rennes lancent une neuvaine de prière pour la paix, du samedi 6 août au lundi 15 août 2016.

L’été 2016 a été marqué par plusieurs attentats terroristes, dont celui de Nice le 14 juillet et la tuerie à Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet, où un prêtre a été sauvagement tué. Dans ce contexte tendu, l’Église catholique en Ille-et-Vilaine a répondu par des gestes et des paroles : pour voir l’article en entier cliquez ici.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 17:55

Jésus et JosephN'oubliez pas la Neuvaine à saint Joseph :

Homme juste, époux de la Vierge Marie, il veilla sur Jésus comme un père. Gardien de la Sainte Famille, il continue aujourd'hui à protéger l'Eglise universelle dont il est devenu le saint patron. Nous le fetons le 19 mars.

L'Eglise propose une neuvaine à faire du 11 au 19 mars, mais vous pouvez la faire quand vous le désirez :

Dieu le Père a confié ce qu’il avait de plus précieux sur la terre, son fils Jésus et la Vierge Marie, à saint Joseph. Alors, avec confiance, remettons-lui toutes nos prières.

Prières quotidiennes pour la neuvaine :

Je te salue Joseph, toi que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux ; tu es béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de ta virginale épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, prie pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daigne nous secourir à l’heure de notre mort. Amen

Un Notre Père… un Je vous salue Marie... un Gloire au Père…

Premier jour : saint Joseph, mémoire du Père : A ton image, saint Joseph, puissions-nous vivre nos vies dans l’écoute et le respect de tous ceux et celles que nous rencontrons. Aide-nous à nous recevoir comme fils et fille du Père.

Deuxième jour : saint Joseph, un guide pour l’homme d’aujourd’hui.

Saint Joseph, tu peux être appelé le saint de l’incarnation. Nous te demandons, saint Joseph, d’être et de demeurer pour nous un modèle d’homme et de père juste et responsable dont le monde d’aujourd’hui a besoin pour sauver nos familles tellement menacées.

Troisième jour : saint Joseph et la maison familiale.

Que nos maisons puissent accueillir Marie et l’Enfant-Jésus. Ne craignons pas d’accueillir la Sainte Famille à notre table. Saint Joseph, protecteur de la famille, aide-nous à comprendre le sens de la paternité véritable afin que les pères de familles retrouvent leur identité profonde.

Quatrième jour : saint Joseph, modèle d’incarnation.

Saint Joseph, devant l’Annonciation tu te mets à l’école de l’acceptation d’une solitude humaine totale pour vivre finalement avec Marie. Saint Joseph, explique-nous combien il est important de ne pas rompre des liens affectifs et conjugaux dans l’épreuve. Aide-nous dans nos familles à triompher de toute solitude, de toute révolte, de tout divorce et de toute séparation.

Cinquième jour : saint Joseph, lumière dans nos nuits.

Saint Joseph, tu as été dans l’inquiétude de ne pas offrir à ta famille un lieu pour la nativité et tu as reçu dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : la crèche. Au-delà de nos nuits et de nos pauvretés, saint Joseph, apprends-nous à accueillir l’Enfant-Jésus dans notre cœur.

Sixième jour : saint Joseph, protecteur dans la maladie

Saint Joseph, aide-nous à ne pas nous replier sur nous-mêmes dans l’épreuve et la maladie ; encourage-nous à nous ouvrir à la seule volonté du Père sur le chemin des béatitudes. Nous te confions spécialement nos malades.

Septième jour : saint Joseph, protecteur de l’Église.

Saint Joseph, gardien de l’Agneau, protecteur de la Sainte Famille, tu es devenu, par la grâce du Père, le gardien de l’Eglise. Enseigne-nous à aimer l’Église, à lui être toujours fidèle dans l’Eucharistie, dans la prière et par le témoignage de notre amour inconditionnel.

Huitième jour : saint Joseph est au cœur de la communion fraternelle.

Par l’union aux Cœurs de Jésus et de Marie, nous communions au cœur doux et juste de Joseph. Saint Joseph, apprend-nous à être amour et instrument de paix dans notre vie quotidienne pour tous ceux et celles qui attendent notre aide.

Neuvième jour : saint Joseph, patron de la bonne mort et des âmes du Purgatoire.

Jésus, Marie, Joseph, priez pour nous et tous les membres de nos familles au moment de la mort. Nous vous confions spécialement tout ceux et celles qui nous sont chers, surtout nos défunts. Que le Seigneur les accueillent dans son paradis où tous ensemble ils jouissent de la béatitude éternelle.

 

Ici vous trouverez de belles sculptures représentant saint Joseph sur Pinterest : https://fr.pinterest.com/viedesparoisses/les-plus-belles-sculptures-de-st-joseph/

Voici 2  autres neuvaines  :

Voir le Fichier : NeuvSaintJoseph.pdf

Voir le Fichier : neuvaine_saint_joseph.pdf

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 17:50

Les 9 clefs de la neuvaine : 

  1. S’engager à la prière quotidienne (le chapelet et la prière de la neuvaine)

  2. Jeûner le premier vendredi de chaque mois

  3. Vivre la neuvaine en communion grâce aux textes mariaux publiés quotidiennement

  4. Se nourrir chaque vendredi des méditations de nos évêques, Pères Abbés, prêtres et moniales

  5. Participer au rayonnement de la neuvaine en y invitant vos amis

  6. Honorer la Sainte Vierge en affichant le logo de la neuvaine sur vos réseaux sociaux

  7. Imprimer et diffuser dans votre paroisse les méditations hebdomadaires

  8. Prier pour grandir, grandir pour s’affermir, s’affermir pour trouver l’Espérance

  9. Etre doux avec soi-même : un oubli, une prise en cours, une pratique allégée ne sont pas graves…la progression n’en est que plus belle et les fruits porteurs !

Pourquoi prier la Neuvaine ?

Tout au long de sa vie, le Christ n’a cessé de nous montrer le chemin de l’évangélisation. « Le fait social et l’Évangile sont tout simplement indissociables. Là où nous n’apportons aux hommes que des connaissances, le savoir-faire, des capacités techniques et des instruments, nous apportons trop peu » nous rappelle Benoît XVI dans son homélie du 10 septembre 2006.

Conscients des difficultés éthiques, sociales, politiques et économiques que traverse notre pays depuis quelques temps, mais profondément emplis d’espérance, nous sommes un petit groupe de laïcs rassemblés pour proposer et animer une neuvaine pour la France. 

Comme beaucoup, nous avons vu se lever quantité merveilleuse d’initiatives pour alerter l’opinion publique sur le changement de civilisation qui était en train de s’opérer. Cependant, ces actions ne seront que plus fructueuses si elles sont portées par leur raison d’être : la conversion des cœurs, seul véritable levier de la reconstruction, car elle est l’intime remise de notre condition à la grâce de Dieu. Jésus nous le rappelle d’ailleurs « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée » (St Luc 10, 41-42).

  • Parce que la prière est le creuset de l’espérance,  

  • Parce qu’elle ouvre nos cœurs à la conscience que « l’homme passe infiniment l’homme »,

  • Parce qu’elle est la clef de voûte de notre conversion qui nous dispose à recevoir les dons de Dieu,  

  • Parce qu’elle agit au cœur de l’histoire des hommes dans l’unité et la paix, 

  • Parce nous ne pouvons pas réduire notre prière à notre seule sphère individuelle, 

  • Parce que la prière nous unit à Dieu et nous rassemble en son sein  

  • Parce « si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander quelque chose, ils l’obtiendront de mon Père qui est dans les cieux» (St Matthieu 18, 19).

Source : http://www.dioceseauxarmees.catholique.fr/17-diocese/actualites/1444-mode-d-emploi-pour-prier-la-neuvaine.html

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 07:00

Image1

 

Entre le temps de l’Ascension et de la Pentecôte, l’Eglise, en prière avec la Vierge Marie et les Apôtres, invite chaque fidèle à invoquer plus spécialement l’Esprit-Saint. 

Premier jour : Pour demander le don de Crainte de Dieu

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de votre Crainte, afin qu’elle me serve de frein pour ne jamais retomber dans mes fautes passées, dont je demande mille fois pardon.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Deuxième jour : Pour demander le don de Piété

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de Piété, afin que je puisse à l’avenir vous servir avec plus de ferveur, suivre avec plus de promptitude vos saintes inspirations, et observer plus exactement vos divins préceptes.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Troisième jour : Pour demander le don de Science

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de Science, afin que je puisse bien connaître les choses de Dieu, et qu’éclairé par vos saintes instructions, je marche, sans jamais dévier, dans la voie de mon salut éternel.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Quatrième jour : Pour demander le don de Force

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de Force, afin que je puisse surmonter courageusement toutes les attaques du démon et tous les dangers du monde, qui s’opposent au salut de mon âme.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Cinquième jour : Pour demander Le don de Conseil

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de Conseil, afin que je puisse bien choisir tout ce qui est le plus convenable à mon avancement spirituel et découvrir tous les pièges et toutes les ruses de l’esprit tentateur.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Sixième jour : Pour demander le don d’Intelligence

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don d’Intelligence, afin que je puisse bien entendre les divins mystères, et, par la contemplation des choses célestes, détacher mes pensées et mes affections de toutes les vanités de ce misérable monde.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Septième jour : Pour demander le don de Sagesse

Esprit-Saint, divin Consolateur ! Je vous aime comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je vous offre mon cœur et vous rend de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que vous avez répandus et que vous répandez sans cesse dans le monde. Vous qui êtes l’Auteur de tous les dons surnaturels et qui avez comblé d’immenses faveurs l’âme de la bienheureuse Mère de Dieu et de toute consolation, Marie, je vous prie de me visiter par votre grâce et de m’accorder le don de Sagesse, afin que je puisse bien diriger toutes mes actions, en les rapportant à Dieu comme à ma fin dernière, de sorte qu’en l’aimant et en le servant comme je le dois en cette vie, j’ai le bonheur de la posséder éternellement en l’autre.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Huitième jour : Humble supplication

Esprit-Saint, divin Paraclet, Père des pauvres, Consolateur des affligés, Lumière des cœurs, Sanctificateur des âmes, me voici prosterné en votre présence ; je vous adore avec la plus profonde soumission et je répète mille fois, avec les Séraphins qui se tiennent devant votre trône : « Saint ! Saint ! Saint ! «. Je crois fermement que vous êtes éternel, procédant du Père et du Fils. J’espère que, par votre bonté, vous sanctifierez et sauverez mon âme. Je vous aime, ô Dieu d’amour ! je vous aime plus que tout ; je vous aime de toutes mes affections, parce que vous êtes une bonté infinie qui mérite seule tout amour ; et puisque, insensible à vos saintes inspirations, j’ai eu l’ingratitude de vous offenser par tant de péchés, je vous en demande mille pardons et je regrette souverainement de vous avoir attristé, ô Amour infini.

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Neuvième jour : Offrande et invocations

Je vous offre mon cœur, tout froid qu’il est, et je vous supplie d’y faire entrer un rayon de votre lumière et une étincelle de votre feu, pour fondre la glace si dure de ces iniquités. Vous qui avez rempli d’immenses grâces l’âme de la Bienheureuse Vierge Marie, et enflammé d’un saint Zèle les Cœurs des Apôtres, daignez aussi embraser mon cœur. Que la Bienheureuse Vierge Marie qui a obtenu le vin de l’Amour infini, nous obtienne le vin de l’Amour infini, qui enivra d’extases les Apôtres le saint jour de la Pentecôte. Que le Saint-Esprit, par Marie, suscite de nouveaux apôtres enivrés de l’amour de Jésus-Christ.

Vous êtes un Esprit divin, fortifiez-moi contre les mauvais esprits.

Vous êtes un Feu, allumez en moi le feu de votre amour.

Vous êtes une lumière, faites-moi connaître les choses éternelles.

Vous êtes une Colombe, donnez-moi des mœurs pures.

Vous êtes un Souffle plein de douceur, dissipez les orages que soulèvent en moi mes passions.

Vous êtes une Langue, enseignez-moi la manière de vous louer sans cesse.

Vous êtes une Nuée, couvrez-moi de l’ombre de votre protection.

Auteur de tous les dons célestes, ah ! Je vous en conjure, vivifiez-moi par votre grâce, sanctifiez-moi par votre charité, gouvernez-moi par votre sagesse, adoptez-moi pour votre enfant et sauvez-moi par votre infinie miséricorde, afin que je ne cesse jamais de vous bénir, de vous louer et de vous aimer, d’abord sur la terre pendant ma vie, et ensuite dans le Ciel durant l’éternité. – Amen !

Un Notre Père, un Je vous salue Marie et trois Gloire au Père.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 17:01

La neuvaine à la Divine Miséricorde commence le Vendredi-Saint

Premier jour

"Aujourd'hui, amène-moi l'humanité entière et particulièrement tous les pécheurs. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde ; ainsi, tu me consoleras de cette amère tristesse en laquelle me plonge la perte des âmes."

Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d'avoir compassion et de pardonner, ne regarde pas nos péchés mais la confiance que nous plaçons en ton infinie bonté. Reçois-nous tous dans la demeure de ton Cœur très compatissant et ne nous en laisse jamais sortir. Nous t'en supplions par l'amour qui t'unit au Père et au Saint-Esprit.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur l'humanité entière, et particulièrement sur les pauvres pécheurs, enfermés dans le Cœur très compatissant de Jésus. Par sa douloureuse Passion, montre-nous ta miséricorde afin que nous glorifiions la toute-puissance de ta miséricorde pour les siècles sans fin. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Deuxième jour

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes sacerdotales et religieuses et immerge-les dans mon insondable Miséricorde. Ce sont elles qui m'ont donné la force d'endurer mon amère Passion. Par elles comme par des canaux, ma Miséricorde se répand sur l'humanité."

Très Miséricordieux Jésus, de qui provient tout bien, fais abonder ta grâce en nous afin que nous accomplissions de dignes actes de miséricorde, et que ceux qui nous voient glorifient le Père de miséricorde qui est au Ciel.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur ce groupe d'élus dans ta vigne, les âmes des prêtres et des religieux. Comble-les de la puissance de ta bénédiction. Par l'amour du Cœur de ton Fils dans lequel elles sont enfermées, accorde-leur ta force et ta lumière, afin qu'elles puissent guider les autres sur le chemin du salut et chanter d'une seule voix la gloire de ton insondable miséricorde, pour les siècles sans fin. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Troisième jour

"Aujourd'hui, amène-moi toutes les âmes pieuses et fidèles et immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Ces âmes m'ont consolé sur le Chemin de la Croix, elles furent cette goutte de consolation au milieu d'un océan d'amertume."

Très Miséricordieux Jésus, qui accorde à tous et avec surabondance les trésors de ta Miséricorde, reçois-nous dans la demeure de ton Cœur très compatissant et ne nous en laisse jamais sortir. Nous t'en supplions par l'inconcevable amour dont brûle si ardemment ton Cœur pour le Père céleste.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes fidèles, l'héritage de ton Fils. Par sa douloureuse Passion, accorde-leur ta bénédiction et entoure-les de ta constante protection afin qu'elles ne manquent jamais à l'amour ni ne perdent le trésor de la sainte foi ; Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes froides qui sont cependant enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus.

Père de miséricorde, je t'en supplie : par l'amère Passion de ton Fils et par son agonie de trois heures sur la Croix, permets qu'elles aussi célèbrent l'abîme de ta miséricorde. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Quatrième jour

"Aujourd'hui, amène-moi tous les païens et ceux qui ne me connaissent pas encore. Je pensais également à eux durant mon amère Passion, et leur zèle futur consolait mon Cœur. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde."

Très compatissant Jésus, tu es la lumière du monde entier. Reçois dans la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes des païens qui ne te connaissent pas encore. Que les rayons de ta grâce les illuminent, afin qu'elles aussi glorifient avec nous les merveilles de ta Miséricorde, et ne les laisse pas sortir de la demeure très compatissante de ton Cœur.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes des païens et de ceux qui ne te connaissent pas encore, mais qui sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Attire-les vers la lumière de l'Evangile. Ces âmes ne connaissent pas le grand bonheur de t'aimer. Fais qu'elles aussi glorifient les largesses de ta miséricorde dans les siècles sans fin. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Cinquième jour

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes des hérétiques et des apostats et immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Dans mon amère Passion, elles déchiraient mon Corps et mon Cœur, c'est à dire mon Eglise. Lorsqu'elles reviennent à l'unité de l'Eglise, mes plaies guérissent, et ainsi elles me soulagent dans ma Passion."

Très Miséricordieux Jésus, qui est la bonté même, tu ne refuses pas la lumière à ceux qui te la demandent. Reçois dans la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes des hérétiques et des apostats. Par ta lumière, attire-les à l'unité de l'Eglise. Ne les laisse pas sortir de la demeure de ton Cœur très compatissant mais fais qu'elles aussi glorifient les largesses de ta Miséricorde.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes des hérétiques et des apostats qui, ayant persisté obstinément dans leurs erreurs, gaspillèrent tes bénédictions et abusèrent de tes grâces. Ne regarde pas leurs erreurs, mais l'amour de ton Fils et l'amère Passion qu'il endura également pour elles, puisqu'elles aussi sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Fais qu'elles aussi glorifient ton immense miséricorde dans les siècles sans fin. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Sixième jour

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants, et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont elles qui ressemblent le plus à mon Cœur. Elles m'ont réconforté dans mon amère agonie. Je les voyais comme des anges terrestres veiller sur mes autels. Sur elles, je verse des torrents de grâces. Seule une âme humble est capable de recevoir ma grâce. En ces âmes-là, je mets ma confiance."

Très Miséricordieux Jésus, tu as dit toi-même : "Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur", reçois dans la demeure de ton Cœur très compatissant toutes les âmes douces et humbles ainsi que celles des petits enfants. Ces âmes plongent dans le ravissement le Ciel entier et sont l'objet de prédilection du Père Céleste. Elles forment un bouquet de fleurs odorantes devant le trône divin et Dieu lui-même se délecte de leur parfum. Ces âmes demeurent pour toujours dans ton Cœur très compatissant, ô Jésus, et chantent sans cesse l'hymne de l'amour et de la Miséricorde.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes douces et humbles ainsi que sur celles des petits enfants, enfermées dans la demeure du Cœur très compatissant de Jésus. Ce sont ces âmes qui ressemblent le plus à ton Fils ; leur parfum monte de la terre et s'élève jusqu'à ton trône. Père de miséricorde et de toute bonté, je t'implore, par l'amour et la prédilection que tu as pour ces âmes, de bénir le monde entier afin que toutes les âmes puissent chanter ensemble la gloire de ta miséricorde pour l'éternité. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Septième jour

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes qui honorent et glorifient ma Miséricorde de manière spéciale et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont ces âmes qui ont le plus vivement compati aux souffrances de ma Passion et qui ont pénétré le plus profondément en mon âme. Ces âmes brilleront d'un éclat particulier dans l'autre vie ; aucune d'elles n'ira dans le feu de l'enfer. Je défendrai chacune d'elles en particulier à l'heure de la mort."

Très Miséricordieux Jésus, dont le Cœur est l'amour même, reçois dans la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes qui honorent et glorifient particulièrement la grandeur de ta Miséricorde. Ces âmes sont puissantes de la force même de Dieu. Au milieu de tous les tourments et adversités, elles avancent, confiantes en ta Miséricorde. Ces âmes sont unies à Jésus et portent l'humanité entière sur leurs épaules. Ces âmes ne seront pas jugées sévèrement, mais ta Miséricorde les entourera au moment de la dernière agonie.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes qui glorifient et honorent ton plus grand attribut : ton infinie miséricorde. Enfermées dans le Cœur de Jésus, ces âmes sont un vivant Evangile. Leurs mains sont pleines d'actes de miséricorde et leur âme, débordante de joie, chante pour toi l'hymne de la miséricorde, ô Très Haut ! Je t'en supplie, mon Dieu, montre-leur ta miséricorde selon l'espérance et la confiance qu'elles ont placées en toi. Que s'accomplisse en elles la promesse que Jésus leur a faite : "Les âmes qui vénéreront ma Miséricorde, je les défendrai moi-même durant leur vie et spécialement à l'heure de la mort, comme ma propre gloire".

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes de ceux qui sont dans la prison du Purgatoire et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Que les flots de mon Sang rafraîchissent leurs brûlures ! Toutes ces âmes me sont très chères. Elles s'acquittent envers ma Justice. Il est en ton pouvoir de leur apporter quelque soulagement. Puise dans le trésor de mon Eglise toutes les indulgences, et offre-les en leur nom... Oh ! Si seulement tu connaissais leur supplice, tu offrirais constamment pour elles l'aumône de tes prières, et tu paierais leurs dettes à ma justice."

Très Miséricordieux Jésus, toi-même as dit vouloir la Miséricorde. J'amène alors à la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes du Purgatoire qui te sont très chères mais qui doivent pourtant s'acquitter envers ta justice. Que les flots de Sang et d'Eau jaillis de ton Cœur éteignent les flammes du Purgatoire afin que, là aussi, soit glorifiée la puissance de ta Miséricorde.

Père Eternel, pose ton regard de miséricorde sur les âmes qui souffrent au Purgatoire et qui sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Je t'implore, par la douloureuse Passion de ton Fils Jésus et par toute l'amertume dont son âme si sacrée fut inondée, montre ta miséricorde aux âmes qui se sont soumises au regard de ta justice. Ne les regarde pas autrement qu'à travers les plaies de Jésus, ton Fils bien-aimé, car nous croyons fermement que ta bonté et ta compassion sont sans mesure. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Neuvième jour

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes froides et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Ce sont ces âmes-là qui blessent le plus douloureusement mon Cœur. Ce sont ces âmes froides qui, au Jardin des Oliviers, m'inspirèrent la plus grande aversion. C'est à cause d'elles que je me suis écrié : "Père, éloigne de moi ce calice, si telle est ta volonté." Pour elles, l'ultime planche de salut est de recourir à ma Miséricorde."

Très compatissant Jésus, qui est la bonté même, accueille dans la demeure de ton Cœur très compatissant les âmes froides. Dans ce feu de ton pur amour, puissent ces âmes glacées comme des cadavres qui t'emplissent d'un si profond dégoût, s'enflammer à nouveau, ô très compatissant Jésus, use de la toute puissance de ta Miséricorde et attire-les dans le brasier de ton amour. Accorde-leur le don du Saint Amour car rien n'est au-delà de ton pouvoir, mais, qu'avec le chœur des anges et des saints, elles glorifient ton infinie miséricorde pour les siècles sans fin. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 19:11

un-petit-roi.jpgNeuvaine à l'Enfant-Jésus de Prague (du 25 janvier au 2 février)

L'approche de la fête de la Présentation de l'Enfant-Jésus au Temple (2 février) nous invite à entrer dans une plus grande attitude d’abandon entre les bras du Père Eternel, à sa volonté, comme a pu le vivre l’Enfant-Jésus par la Vierge Marie et Saint Joseph. A l’occasion de cette fête, nous vous invitons à vivre avec ardeur la neuvaine de prière à l’Enfant-Jésus de Prague. La dévotion à l’Enfant-Jésus est source de grandes grâces et de croissance dans la vie spirituelle…

PREMIER JOUR (25 JANVIER)

1. Ô Enfant-Jésus, me voici à Tes pieds ; je me tourne vers Toi qui es tout. J'ai tant besoin de Ton aide. Donne-moi, Ô Jésus, un regard d'Amour, et puisque Tu es tout puissant, viens à mon secours.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

DEUXIÈME JOUR (26 JANVIER)

1. Ô Jésus, splendeur du Père céleste, sur Ton visage resplendit le rayon de la Divinité. Je T'adore en confessant que Tu es le vrai Fils du Dieu Vivant. Je T'offre, Ô Seigneur, toute ma vie. Que je ne sois jamais séparé de Toi qui es tout pour moi.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

TROISIÈME JOUR (27 JANVIER)

1. Ô Saint Enfant-Jésus, en contemplant Ton visage sur lequel apparaît le plus doux sourire, je me sens en pleine confiance. Oui, j'espère tout de Ton Amour ; Ô Jésus, irradie sur moi et sur tous ceux qui me sont chers Tes sourires de Grâce. Et moi, j'exalterai Ton infinie Miséricorde.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

QUATRIÈME JOUR (28 JANVIER)

1. Ô Enfant-Jésus, dont le front est ceint d'une couronne, je Te reconnais pour mon Divin Roi. Je ne veux plus servir le Démon ni obéir à mes passions et céder au péché. Règne, Ô Jésus, sur mon pauvre cœur et rend-le tout à Toi pour toujours.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

CINQUIÈME JOUR (29 JANVIER)

1. Je Te contemple, Ô Rédempteur très doux, revêtu d'un manteau de pourpre, ton habit royal. Il me parle de sang ; ce Sang que Tu as versé pour moi. Fais, Ô Jésus-Enfant, que je n'oublie jamais Ton sacrifice et que je ne refuse pas de souffrir avec Toi et pour Toi.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

SIXIÈME JOUR (30 JANVIER)

1. Ô Toi, l'Enfant le plus aimable, Te voir soutenir le monde, mon cœur se remplit de joie. Parmi les innombrables êtres que Tu portes, je suis, moi aussi, l'un d'eux. Tu me regardes, Tu me portes à chaque instant, Tu me gardes comme Ton bien. Veille sur moi, Ô Jésus et aide-moi dans mes épreuves.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

SEPTIÈME JOUR (31 JANVIER)

1. Sur Ton Cœur, Ô Enfant-Jésus, brille une croix. Elle est l'étendard de notre Rédemption. Ô Divin Sauveur, j'ai aussi ma croix qui, bien que légère, trop souvent me pèse. Aide-moi à l'accepter afin de la porter toujours avec fruit. Tu sais combien je suis faible. Aide-moi, Jésus.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

HUITIÈME JOUR (1er FEVRIER)

1. Avec Ta Croix, sur Ton Cœur, je vois, Ô Enfant-Jésus, un petit cœur. C'est l'image de Ton Cœur, vraiment d'or par sa tendresse infinie. Tu es l'Ami vrai qui, généreusement, se donne et même s'immole pour la personne aimée. Fais-moi comprendre à nouveau combien Tu m'aimes ardemment et enseigne-moi à répondre à Ton Amour.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

NEUVIÈME JOUR (2 FEVRIER)

1. Ô Petit Roi, Ta main droite toute puissante, combien de bénédictions n'a-t-elle pas donné à ceux qui T'honorent et T'invoquent. Bénis aussi, Ô Enfant-Jésus, mon âme, mon corps et ce qui m'est nécessaire. Bénis-moi dans mes besoins pour y pourvoir ; bénis-moi dans mes désirs pour les exaucer, écoute ma prière et moi, je bénirai Ton Saint Nom chaque jour.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

Source : http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-27137187.html

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 00:04

media21934401.JPGdu 17 au 25 novembre

Histoire : La fête du Christ Roi de l’univers fut établie par le Pape Pie XI, le 11 décembre 1925. C'est aussi le dernier dimanche du temps ordinaire de l'Eglise. Le dimanche suivant sera le 1er Dimanche de l'Avent.

Parole de Dieu : "Tout pouvoir m'a été donné au Ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations faites des disciples. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin des temps" (Matthieu 28, 18). Telles sont les dernières paroles du Christ ressuscité dans l'évangile de saint Mathieu. Elles nous aident à pressentir les dimensions inouïes du mystère que l'Église fête pour couronner l'année liturgique : le mystère du Christ Roi, de la royauté du Christ.

Explications : Le Christ est Roi, c'est affirmer, à un premier niveau, que le Christ a pouvoir non seulement sur la terre, mais sur le cosmos tout entier. C'est proclamer aussi qu'il est le maître de l'histoire pour tous les peuples et dans tous les temps, et qu'il mène souverainement le destin de chaque homme, de chaque couple, de chaque famille, de chaque communauté…

Prier le Christ Roi, c'est reconnaître que l'amour du Christ lui donne tous les droits ; c'est reconnaître que le Christ a le droit de nous aimer comme il veut, autant qu'il veut. Celui que fêtons comme notre Roi, c'est le Fils de Dieu qui est aussi le fils de Marie. Le maître du monde et de l'histoire a dit "maman" à une femme de la terre, et c'est ce même Jésus Christ qui a tout pouvoir dans le ciel. Bien des gens, il est vrai, même parmi les chrétiens, pourraient s'offusquer de cette fête du Christ Roi, en disant : cette seigneurie du Christ sur l'histoire n'est vraiment pas évidente !" Mais Jésus nous a prévenus d'avance, lorsqu'il a répondu à Pilate : "Ma royauté n'est pas de ce monde" (Jean 18, 37)

La fête du Christ Roi ne célèbre par le triomphe de l'Église, mais bien plutôt l'entrée de l'Église dans l'œuvre universelle du Christ miséricordieux. Mais dans ce Seigneur si proche de nous, nous reconnaissons avec allégresse, avec enthousiasme, le maître du monde et de l'histoire, "afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre, et dans le monde des morts, et que toute langue proclame : "Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père ".

Priez ainsi chaque jour de la neuvaine :

* Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

* Faire un chant au Saint-Esprit de votre connaissance.

* Prière de la Neuvaine

Seigneur Jésus, en ce jour où nous proclamons ta royauté, où nous sommes tellement heureux de te dire notre louange, donne-nous d’abandonner toutes nos vérités tellement étriquées pour embrasser l’unique Vérité que tu es.

Accueille-nous dans ta miséricorde. Viens régner dans nos cœurs, viens y établir la paix que toi seul peut donner. Accorde-nous de vivre selon la loi de ton Royaume : grave-la en nos cœurs par le feu de ton Esprit. Apprends-nous l’obéissance amoureuse des fils de roi et viens occuper toute la place en nos âmes : entraîne-nous dans un total abandon à la volonté du Père.

Nous t’acclamons et nous te choisissons comme notre roi, toi notre Sauveur, « l’alpha et l’oméga, Celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant. « Tu as les Paroles de la Vie éternelle », et Toi seul peut combler nos cœurs et donner un sens à nos vies.

A toi soient le règne la puissance et la Gloire,

pour les siècles et les siècles. Amen !

* Chantez un chant de louange de votre connaissance à la Gloire de Jésus-Christ.

* Prendre un temps de silence et d’action de grâce.

* Priez un Notre-Père et un je Vous Salue Marie

 * Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

 

1. TAG - Fürchte dich nicht, Maria; denn du hast bei Gott Gnade gefunden. Du wirst ein Kind empfangen, einen Sohn wirst du gebären: dem sollst du den Namen Jesus geben. Er wird groß sein und Sohn des Höchsten genannt werden. Gott, der Herr, wird ihm den Thron seines Vaters David geben. Er wird über das Haus Jakob in Ewigkeit herrschen, und seine Herrschaft wird kein Ende haben (Lk 1,30-33).V/ Christus, unser König, du kommst in die Welt, um zu suchen und zu retten, was verloren war (Lk 19,10). Lehre uns, dein Reich wie deine Mutter Maria im Glauben aufzunehmen. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

2. TAG - Als Jesus zur Zeit des Königs Herodes in Betlehem in Judäa geboren worden war, kamen Sterndeuter aus dem Osten nach Jerusalem und fragten: Wo ist der neugeborene König der Juden ? Wir haben seinen Stern aufgehen sehen und sind gekommen, um ihm zu huldigen (Mt 2,1-2). V/ Christus, unser König, du lässt dich von jenen finden lässt, die dich von ganzem Herzen suchen (vgl. Jer 29,14). Schenke uns den wahren Geist der Anbetung, damit wir in eine tiefe Liebesgemeinschaft mit dir eintreten können. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen

3. TAG - Nachdem man Johannes ins Gefängnis geworfen hatte, ging Jesus wieder nach Galiläa; er verkündete das Evangelium Gottes und sprach: Die Zeit ist erfüllt, das Reich Gottes ist nahe. Kehrt um, und glaubt an das Evangelium! (Mk 1,14-15). V/ Christus, unser König, durch die Verkündigung deines Reiches lädst du dazu ein, die erschlafften Hände wieder stark und die wankenden Knie wieder fest zu machen (vgl. Jes 35,3). Hilf uns, uns den Lehren deines Evangeliums tiefer zuzuwenden und mit Überzeugung dafür einzustehen. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

4. TAG - Fragt nicht, was ihr essen und was ihr trinken sollt, und ängstigt euch nicht! Denn um all das geht es den Heiden in der Welt. Euer Vater weiß, dass ihr das braucht. Euch jedoch muss es um sein Reich gehen; dann wird euch das andere dazugegeben. Fürchte dich nicht, du kleine Herde! Denn euer Vater hat beschlossen, euch das Reich zu geben (Lk 12,29-32). V/ Christus, unser König, mache uns dir wohlgefällig und lass uns zu den Armen im Geiste gehören, denn ihnen gehört das Himmelreich (vgl. Mt 5,3). R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

5. TAG - Mit dem Reich Gottes ist es so, wie wenn ein Mann Samen auf seinen Acker sät; dann schläft er und steht wieder auf, es wird Nacht und wird Tag, der Samen keimt und wächst, und der Mann weiß nicht, wie. Die Erde bringt von selbst ihre Frucht, zuerst den Halm, dann die Ähre, dann das volle Korn in der Ähre. Sobald aber die Frucht reif ist, legt er die Sichel an; denn die Zeit der Ernte ist da (Mk 4,26-29). Und er erzählte ihnen noch ein Gleichnis: Mit dem Himmelreich ist es wie mit dem Sauerteig, den eine Frau unter einen großen Trog Mehl mischte, bis das Ganze durchsäuert war (Mt 13,33).V/ Christus, unser König, lass uns unter den Menschen als Samenkorn des Glaubens leben und als Sauerteig der Liebe wirken, bis du alles in allem geworden bist (vgl. Kol 3,11). R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

6. TAG - Als Jesus das sah, wurde er unwillig und sagte zu ihnen: Lasst die Kinder zu mir kommen; hindert sie nicht daran! Denn Menschen wie ihnen gehört das Reich Gottes. Amen, das sage ich euch: Wer das Reich Gottes nicht so annimmt, wie ein Kind, der wird nicht hineinkommen (Mk 10,14-15). V/ Christus, unser König, wir bitten dich, lass uns im Geiste neu geboren werden (vgl. Joh 3,3), damit wir es verstehen, uns unserer Schwachheit zu rühmen und aus ihr den unerschütterlichen Grund unserer Hoffnung zu machen. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

7. TAG - Dann wird der König denen auf der rechten Seite sagen: Kommt her, die ihr von meinem Vater gesegnet seid, nehmt das Reich in Besitz, das seit der Erschaffung der Welt für euch bestimmt ist. Denn ich war hungrig, und ihr habt mir zu essen gegeben; ich war durstig, und ihr habt mir zu trinken gegeben; ich war fremd und obdachlos, und ihr habt mich aufgenommen; ich war nackt, und ihr habt mir Kleidung gegeben; ich war krank, und ihr habt mich besucht; ich war im Gefängnis, und ihr seid zu mir gekommen. Dann werden ihm die Gerechten antworten: Herr, wann haben wir dich hungrig gesehen und dir zu essen gegeben, oder durstig und dir zu trinken gegeben? Und wann haben wir dich fremd und obdachlos gesehen und aufgenommen, oder nackt und dir Kleidung gegeben? Und wann haben wir dich krank oder im Gefängnis gesehen und sind zu dir gekommen? Darauf wird der König ihnen antworten: Amen, ich sage euch: Was ihr für einen meiner geringsten Brüder getan habt, das habt ihr mir getan (Mt 25,34-40). V/ Christus, unser König, wir leben in einer Welt, die nach deinem Wort hungert (vgl. Am 8,11), aus mangelnder Liebe erkaltet und in der Sünde gefangen ist. Schenke uns Glauben, damit wir dein Antlitz in unseren bedürftigen Mitmenschen erkennen. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

8. TAG - Jesus antwortete Pilatus: Mein Königtum ist nicht von dieser Welt. Wenn es von dieser Welt wäre, würden meine Leute kämpfen, damit ich den Juden nicht ausgeliefert würde. Aber mein Königtum ist nicht von hier. Pilatus sagte zu ihm: Also bist du doch ein König? Jesus antwortete: Du sagst es, ich bin ein König. Ich bin dazu geboren und dazu in die Welt gekommen, dass ich für die Wahrheit Zeugnis ablege. Jeder, der aus der Wahrheit ist, hört auf meine Stimme (Joh 18,36-37).V/ Christus, unser König, lass nicht zu, dass die Sünde unser Herz verfinstert und wir die Wahrheit leugnen, die wir in dir erkannt haben (vgl. Hebr 10,26). R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

9. TAG - Auch die Soldaten verspotteten ihn; sie traten vor ihn hin, reichten ihm Essig und sagten: Wenn du der König der Juden bist, dann hilf dir selbst! Über ihm war eine Tafel angebracht; auf ihr stand: Das ist der König der Juden. Einer der Verbrecher, die neben ihm hingen, verhöhnte ihn: Bist du denn nicht der Messias? Dann hilf dir selbst und auch uns! Der andere aber wies ihn zurecht und sagte: Nicht einmal du fürchtest Gott? Dich hat doch das gleiche Urteil getroffen. Uns geschieht recht, wir erhalten den Lohn für unsere Taten; dieser aber hat nichts Unrechtes getan. Dann sagte er: Jesus, denk an mich, wenn du in dein Reich kommst. Jesus antwortete ihm: Amen, ich sage dir: Heute noch wirst du mit mir im Paradies sein (Lk 23,36-43). V/ Christus, unser König, vom Kreuz aus ziehst du die Blicke der Menschen auf dich, um uns die Gewissheit der Vergebung und deiner unverbrüchlichen Liebe zu schenken (vgl. Num 21,9). Gib, dass all unser Einsatz für die Evangelisierung aus der Erfahrung deiner Barmherzigkeit in unserem Leben hervorgeht. R/ Herz Jesu, errichte dein Reich in unseren Herzen.

SCHLUSSGEBET

 V/ Jesus Christus, du gütiger und von Herzen demütiger König: Du hast versprochen, nach deiner Erhöhung alle an dich zu ziehen. Gib, dass die Herzen aller, die durch die Sünde verwundet und von der Herde getrennt sind, sich deiner sanften Herrschaft unterwerfen. Würdig ist das Lamm, das geschlachtet wurde, Macht zu empfangen, Reichtum und Weisheit, Kraft und Ehre, Lob und Herrlichkeit (Offb 5,12). R/ Ihm sei die Herrlichkeit und die Macht in alle Ewigkeit. Amen (Offb 1,6)

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 08:08

neuvaine 1neuvaine 2neuvaine 3neuvaine 4

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 08:30

Chapelle_Notre-Dame-de-la-medaille-miraculeuse.jpgdu 19 au 27 novembre :

1er jour de la neuvaine : La première apparition

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 1830, la Sainte Vierge apparaît pour la première fois à Sainte Catherine Labouré que son Ange gardien réveille et conduit du dortoir jusqu’à la chapelle. « J’entends comme un bruit, comme le frou-frou d’une robe de soie, qui venait du côté de la tribune, auprès du tableau de Saint Joseph, qui venait se poser sur les marches de l’autel, du côté de l’Évangile, dans un fauteuil pareil à celui de Sainte Anne. (…) Alors, regardant la Sainte Vierge, je n’ai fait qu’un saut auprès d’Elle, à genoux sur les marches de l’autel, les mains appuyées sur les genoux de la Sainte Vierge. Là, il s’est passé le moment le plus doux de ma vie. »

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, regardez mon âme avec miséricorde, obtenez-moi un esprit d’oraison qui me fasse toujours recourir à vous ; obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

2ème jour : Protection de Marie dans les temps de malheur

« Les temps sont très mauvais, des malheurs vont fondre sur la France, le trône sera renversé par des malheurs de toutes sortes (la Sainte Vierge avait l’air très peinée en disant cela). Mais venez au pied de cet autel, là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur, elles seront répandues sur les grands et les petits (…). Le moment viendra où le danger sera grand. On croira tout perdu. Là, je serai avec vous ! »

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, dans les désolations actuelles du monde et de l’Église, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

3ème jour : « La Croix sera méprisée ... »

« Mon enfant, la Croix sera méprisée, on la mettra par terre, le sang coulera dans les rues, on ouvrira de nouveau le côté de Notre Seigneur. Monseigneur l’archevêque sera dépouillé de ses vêtements (ici la Sainte Vierge ne pouvait plus parler, la peine était peinte sur son visage). Mon enfant, me dit-elle, le monde entier sera dans la tristesse ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi la grâce de vivre en union avec Vous, avec votre divin Fils et avec l’Église, en ce moment crucial de l’histoire où une humanité entière est en train de se déclarer pour le Christ ou contre le Christ, en cette période qui est tragique comme l’a été la Passion ! Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

4ème jour : Marie écrase la tête du serpent

Le 27 novembre 1830, à cinq heures et demie du soir, alors que Sainte Catherine est en oraison dans la chapelle, la Sainte Vierge lui apparaît pour la deuxième fois, debout, à la hauteur du tableau de Saint Joseph qui se trouve à droite du maître-autel, « la figure si belle qu’il me serait impossible de dire sa beauté, elle avait une robe de soie blanche aurore (…) la tête couverte d’un voile blanc qui lui descendait de chaque côté jusqu’aux pieds. » Les pieds appuyés sur une demi-sphère, Elle écrase du talon la tête d’un serpent.

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, soyez ma protection contre les attaques de l’ennemi infernal, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

5ème jour : La Vierge au globe

La Sainte Vierge tient dans ses mains un globe qui représente le monde entier, particulièrement la France et chaque personne en particulier, qu’Elle offre à Dieu en implorant Sa miséricorde. À ses doigts, des anneaux enchâssant des pierreries d’où jaillissent des rayons plus beaux les uns que les autres, qui symbolisent les grâces que la Sainte Vierge répand sur les personnes qui les demandent.

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

6ème jour : L’invocation de la médaille

Au cours de la deuxième apparition, la Sainte Vierge fait comprendre à Sainte Catherine Labouré« combien il était agréable de prier la Sainte Vierge et combien Elle était généreuse envers les personnes qui la prient ; que de grâces Elle accordait aux personnes qui les lui demandent ; quelle joie Elle éprouve en les accordant ». Puis, il se forme « un tableau autour de la Sainte Vierge, un peu ovale, où il y avait en haut ces paroles écrites en lettres d’or : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». »

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

7ème jour : Révélation de la médaille

« Alors une voix se fit entendre qui me dit : Faites, faites frapper une médaille sur ce modèle, toutes les personnes qui la porteront recevront de grandes grâces en la portant au cou. Les grâces seront abondantes pour les personnes qui la porteront avec confiance ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

8ème jour : Les Cœurs de Jésus et de Marie

Après avoir contemplé le tableau de la médaille, Sainte Catherine le voit qui se retourne pour présenter le revers : Un « M », monogramme de Marie, surmonté d’une petite croix et au bas les deux Cœurs de Jésus et de Marie, le premier entouré d’épines et le second traversé d’un glaive ; tout autour, est ensuite placée une couronne de douze étoiles.

Ô Cœur immaculé de Marie, rendez mon cœur semblable au Vôtre, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

9ème jour : Marie sera proclamée Reine de l’Univers

Sainte Catherine, confirmant en cela les prédictions de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, affirme que la Très Sainte Vierge sera proclamée Reine de l’Univers : « Oh qu’il sera beau d’entendre dire : Marie est la reine de l’Univers, particulièrement de la France. Et les enfants s’écrieront : Et de chaque personne en particulier ! Avec joie et transport. Ce sera un temps de paix, de joie et de bonheur qui sera long. Elle sera portée en bannière et elle fera le tour du monde ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père + Je vous salue Marie + Gloire au Père + « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

Prière Finale de la neuvaine :

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, demandez pour moi à Votre divin Fils tout ce dont mon âme a besoin et tout ce dont toute l’humanité a besoin, pour instaurer sur Terre votre Règne. Car ce que je vous demande plus que tout c’est votre triomphe en moi et dans toutes les âmes, et l’implantation de votre Règne sur la Terre. Ainsi soit-il.

Source : http://notredamedesneiges.over-blog.com/

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 20:01

JP-Lourdes.jpg14-22 octobre : Neuvaine mondiale de prière pour la Vie, au saint Jean Paul II

Dans le monde entier, du 14 au 22 octobre, une grande neuvaine de prières, comme un cri qui monte vers la Miséricorde Divine, à travers son serviteur et témoin, Jean Paul II, pour que la vie de chaque personne humaine, soit aimée, accueillie, protégée, défendue, soignée, nourrie depuis sa conception jusqu'à son terme naturel, et son entrée dans la Gloire. Que chaque âme puisse se préparer à la Rencontre avec Dieu, recevant les Sacrements.

Ainsi, au cours de la neuvaine : confession et communion. Puis, chaque jour, une dizaine de notre chapelet aux intentions de la vie et de la famille. Enfin, la prière pour la vie du Bienheureux Jean Paul II, donnée à l'Eglise, le 25 mars 1995.

« O Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie: regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d'une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une pitié fallacieuse.

Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la vie.

Obtiens-leur la grâce de l'accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d'en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l'amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie. »

Dzień1

Boże i Ojcze, nawrócić się do Ciebie, to odnaleźć Twoje Miłosierdzie, tę miłość cierpliwą i łaskawą, która w Tobie nie zna miary. Nieskończona jest Twoja gotowość przebaczania nam naszych grzechów, bo też niewysłowiona jest ofiara Twojego Syna.

Dziękujemy Ci, Boże, żeś niestrudzonego świadka i apostoła Twego Miłosierdzia, Świętego Papieża Jana Pawła II ukoronował chwałą świętych i  pozwolił nam cieszyć się jego orędownictwem w niebie, a mnie za jego przyczyną udziel łaski…, o którą z ufnością Cię błagam.

Dzień 2

Boże i Ojcze, przed Kościołem obecnego tysiąclecia otwiera się rozległy ocean wyzwań współczesnego świata. Wierzący w Ciebie, pokładając nadzieję w Chrystusie, chcą Go naśladować i doznać cudu obfitego połowu.

Pomóż, proszę, wszystkim chrześcijanom tego pokolenia wypłynąć na głębię prawdy, dobra i piękna. Uczyń Świętego Papieża Jana Pawła II patronem nowej ewangelizacji, a mnie przez jego przyczynę obdarz łaską…, o którą pokornie Cię proszę.

Dzień 3

Boże i Ojcze, Twój Syn umiłował nas do końca i pozostał z nami. Eucharystia jest bramą nieba, które otwiera się na ziemi. Niech „Amen”, które wypowiadają wierni wobec Ciała i Krwi Pańskiej, usposobi ich do czujnej i pokornej służby braciom potrzebującym.

Bądź uwielbiony świetlanym przykładem tej miłości ukazanym przez Świętego Papieża Jana Pawła II, a skoro w Eucharystii wyraża się i wzmacnia komunia z Kościołem zbawionych w niebie, za jego pośrednictwem daj mi łaskę…, o którą z ufnością Cię błagam.

Dzień 4

Boże i Ojcze, Ty jesteś Miłością i pierwszy nas pokochałeś. Twój Syn dla naszego zbawienia stał się Człowiekiem, a objawiając swym braciom i siostrom prawdę o miłości, pozwolił im zrozumieć samych siebie i odkryć sens własnego istnienia.

Proszę Cię, aby Święty Papież Jan Paweł II, niestrudzony obrońca godności człowieka, dobry pasterz, poszukujący dusz zagubionych w bezładzie życia i pogrążonych w beznadziei, stał się patronem naszej Ojczyzny, a mnie za jego wstawiennictwem użycz łaski…, o którą pokornie Cię proszę.

Dzień 5

Boże i Ojcze, Twój odwieczny plan zbawienia osiągnął pełnię, gdy Syn Twój umiłowany przyszedł na świat pośród Świętej Rodziny. Otoczony miłością Dziewiczej Matki Maryi i opieką wiernego Józefa, uświęcił On swoim narodzeniem każdą ludzką rodzinę.

Powierzam Ci moją rodzinę i wszystkie domowe ogniska, niech trwa w nich modlitwa, czysta miłość, szacunek dla życia i zdrowia i troska o młodych. Proszę przez wstawiennictwo św. Jana Pawła II, naszego Ojca, abyś umocnił mnie łaską....

Dzień 6

Boże i Ojcze, niezmierzona Twoja łaskawość dała nam w osobie Słowiańskiego Papieża wielkiego orędownika naszej Ojczyzny, Polski. Jego wołanie spod Giewontu: „Sursum corda! W górę serca!” wciąż przypomina o potrzebie wierności Krzyżowi Chrystusa.

Ufnie zwracam się do Ciebie, abyś poprzez wyniesienie do chwały ołtarzy Papieża Jana Pawła II  utwierdził nasz Naród w chrześcijańskim optymizmie, a mnie udzielił łaski…, o którą z pokorą Cię błagam.

Dzień 7

Boże i Ojcze, od młodości zapraszasz nas na swoje drogi. Młodzież ma w Twoim Synu Mistrza, który uczy ją, jak cierpliwie i wytrwale kształtować w sobie nowego człowieka, jak odkryć własne powołanie, aby skutecznie budować cywilizację miłości.

Modlę się do Ciebie za młodzież, by nie dała się zniewolić ślepym pożądaniom i okłamać fałszywą miłością. Niech Święty Jan Paweł II, który młodych szukał i z wzajemnością ukochał, będzie ich wzorem i patronem, a dla mnie za Jego przyczyną pokornie proszę o łaskę…

Dzień 8

Boże i Ojcze, Ty możesz ze zła wyprowadzić jeszcze większe dobro. Cierpienie chcesz uczynić drogą prowadzącą do Ciebie. Twój Syn przez dobrowolną mękę i śmierć na krzyżu wziął na siebie całe zło grzechu i nadając mu nowy sens, wprowadził je w porządek miłości.

W imię tej Miłości, która zdolna była podjąć cierpienie bez winy, przedstawiam Ci prośbę o wsławienie nowymi cudami św. Jana Pawła II, który służąc ludowi Bożemu, naznaczony został stygmatem męczeństwa, a mnie obdarz przez jego wstawiennictwo łaską…, o którą Cię proszę.

Dzień 9

Boże i Ojcze, Maryja, Matka Twego Syna, słyszy naszą modlitwę i zawierzenie: „Orędowniczko nasza, one miłosierne oczy Twoje na nas zwróć, a Jezusa, błogosławiony owoc żywota Twojego po tym wygnaniu nam okaż. O, łaskawa, o litościwa, o słodka Panno Maryjo!”.

Niech będą Ci dzięki za Świętego Papieża Jana Pawła II, całkowicie oddanego Maryi, wiernie i do końca pełniącego misję, którą mu zlecił Zmartwychwstały, przyjmij owoce jego życia i posługi, uczyń go patronem naszej Ojczyzny, a mnie za jego wstawiennictwem wesprzyj swoją łaską…, o którą Cię błagam.

(Do prywatnego odmawiania – opr. O. Piotr Stasiński OFMCap.)

 voyage-de-jean-paul-2.jpg

Novena a San Giovanni Paolo II

Primo giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Ti ringraziamo o Dio Padre nostro, per aver donato alla Chiesa e al mondo San Giovanni Paolo II. Egli con la sua fede ci ha guidato lungo la via che conduce a Te. Ti chiediamo di mostrarci misericordia per sua intercessione.

O nostro amatissimo San Giovanni Paolo II prega per noi figli, a te affidati dallo Spirito Santo. Ottienici aumento di Fede, di Speranza, di Carità; presenta al trono dell’Altissimo le nostre miserie ed ottienici grazie.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Secondo giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Trinità Santa, che reggi l’universo e manifesti la tua amorevole guida nella Chiesa, attraverso il Successore dell’Apostolo Pietro, Ti adoriamo e ringraziamo per aver donato al mondo San Giovanni Paolo II. Egli con il suo pontificato ci ha invitati ad abbattere le barriere dell’odio e dell’egoismo, fidandoci del Tuo Amore e non avendo paura. Concedici per sua intercessione di vivere santamente la nostra vita quotidiana.

O San Giovanni Paolo II, che hai esortato a non avere paura, intercedi per noi nelle tribolazioni perché possiamo superare con fiducia le nostre difficoltà.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Terzo giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen. Credo

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

O Gesù, Buon Pastore, che dai la vita per le tue pecorelle e ci manifesti il tuo Amore attraverso i tuoi servi fedeli, ascolta la preghiera che ti rivolgiamo per intercessione di San Giovanni Paolo II, che si è sempre chinato verso i sofferenti nel corpo e nello spirito, portando la tua Parola ed il tuo Amore.

San Giovanni Paolo II che ogni giorno pregavi per quanti a te si rivolgevano, continua a supplicare il Buon Maestro per noi, afflitti dal dolore e dalla disperazione, perché superate le difficoltà presenti, possiamo ritrovare la serenità Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Quarto giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Gesù Salvatore, che con la Tua Passione hai redento l’umanità dal peccato, accogli la preghiera che ti rivolgiamo con l’intercessione del tuo servo fedele, San Giovanni Paolo II, che nella malattia ha sempre dato la testimonianza di un Vangelo della sofferenza quale strumento di comunione con Te.

O nostro amato San Giovanni Paolo II, ascolta i gemiti di noi che siamo nel dolore. Aiutaci a trovare la forza nella fede, specie nelle ore più buie. Perché possiamo come te affidarci e confidare nel Cristo Redentore.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Quinto giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Spirito Santo, amore del Padre e del Figlio, fonte di ogni dono, Tu hai illuminato la Chiesa con il magistero di San Giovanni Paolo II. Per sua intercessione ti chiediamo di illuminare la nostra vita, nei momenti più bui e tempestosi. San Giovanni Paolo II continua a guidarci e vieni in nostro soccorso nei momenti di incertezza ed angoscia. Ci affidiamo ancora alla tua guida ed intercessione, sicuri che vorrai ascoltare i nostri problemi e presentarli al Trono dell’Altissimo

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Sesto giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Dio Padre onnipotente, Tu ci hai creati per amore e con amore e non vuoi altro che il nostro bene. Ti preghiamo di ascoltare le suppliche che ti rivolgiamo per intercessione di San Giovanni Paolo II, che ci ha sempre indicato la tua paternità misericordiosa, come una porta aperta ad ogni figlio.

San Giovanni Paolo II prega per i tuoi figli, che si riconoscono bisognosi del perdono del Padre e del suo aiuto.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Settimo giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Ti ringraziamo Gesù che un giorno hai detto a Pietro: “Su questa pietra edificherò la mia Chiesa” e continui ad edificarla servendoti dei tuoi Vicari. Per 27 anni ci hai parlato attraverso il tuo servo Giovanni Paolo II, esortandoci a guardare al tuo Cuore come fonte inesauribile di misericordia. Ascolta le preghiere che ti rivolgiamo per quanti sono nella sofferenza.

San Giovanni Paolo II, prenditi cura dei tuoi figli spirituali, assistili, confortali e intercedi per loro le grazie necessarie alla salvezza del corpo e dell’anima.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Ottavo giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Santissimi Cuori di Gesù e Maria, fonti di immenso amore per l’intera umanità, volgetevi verso noi e concedeteci di saperci abbandonare totalmente a Voi. Anche noi vogliamo essere come San Giovanni Paolo II totalmente vostri.

San Giovanni Paolo insegnaci ad affidarci con lo stesso slancio al cuore di Gesù e Maria, perché anchenelle difficoltà possiamo dire: “Siamo totalmente vostri”. Tu che nella preghiera ci hai indicato un grande tesoro, accogli le nostre e deponile ai piedi della Santa Vergine e del Salvatore.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

Nono giorno

Nel Nome del Padre, del Figlio e dello Spirito Santo. Amen.

Credo - Padre Nostro - Ave Maria - Gloria

Trinità Santa, fonte di ogni Beatitudine, Santità e Grazia, accogli i voti che ti offriamo al termine di questa Novena, per intercessione di San Giovanni Paolo II.

Amatissimo Papa prega per noi tuoi figli spirituali. Ti affidiamo le nostre richieste di grazie spirituali e materiali, perché possiamo superare le difficoltà che ci opprimono e dare testimonianza di autentica vita cristiana.

Preghiera per implorare grazie per intercessione di San Giovanni Paolo II

O Trinità Santa, ti ringraziamo per aver donato alla Chiesa San Giovanni Paolo II e per aver fatto risplendere in lui la tenerezza della tua paternità, la gloria della Croce di Cristo e lo splendore dello Spirito d’amore. Egli, confidando totalmente nella tua misericordia e nella materna intercessione di Maria, ci ha dato un’immagine viva di Gesù Buon Pastore e ci ha indicato la Santità come misura alta della vita cristiana ordinaria, quale strada per raggiungere la comunione eterna con Te. Concedici, per sua intercessione, secondo la tua volontà, la grazia che imploriamo. Amen

 jean-paul-ii-en-italie.jpg

1. Tag- Jugend

"Lasst mich euch wiederholen, was ich euch in Satiago de Compostela am Welttag der Jugend gesagt habe : Habt keine Angst, heilig zu sein!" Folgt Jesus Christus nach, der die Quelle der Freiheit und des Lebens ist. Öffnet euch dem Herrn, dass er alle eure Schritte erhellt. Möge er euer größter Schatz sein; und wenn er euch zu größerer Nähe zu ihm im Priester-oder Ordensstand beruft, verschließt euer Herz nicht. Die Gelehrigkeit gegenüber seinem Ruf wird in keiner Weise die Fülle eures Lebens beeinträchtigen; im Gegenteil wird sie diese vervielfachen und ausweiten, bis eure Liebe die ganze Welt umfasst. Lasst euch von Christus lieben und retten, lasst euch von seinem mächtigen Licht erleuchten! Dann werdet ihr Licht des Lebens und der Hoffnung inmitten dieser Gesellschaft sein. (Predigt bei der Heiligsprechung von Enrique de Ossó y Cervelló in Madrid am 16.Juni 1993)

Seliger Johannes Paul, wie kaum einem anderen Papst ist es dir gelungen, junge Menschen für den Glauben zu begeistern. Du warst derjenige, der die Weltjugendtage ins Leben gerufen hat, die bis heute Milionen von Jugendlichen aus aller Welt zusammenführen, um gemeinsam ihren Glauben zu bekennen. Du hast die Jugendlichen nicht durch eine dem Zeitgeist angepasste Veründigung erreicht, sondern durch deine Festigkeit und Treue und dein glaubwürdiges Lebenszeugnis.- Wir bitten dich, halte Fürsprache für alle Jugendlichen, besonders für diejenigen, die den Verführungen der Welt nicht wiederstehen können, damit sie erkennen, wie sie wahres Glück in einem Leben finden, das sich an den ewig gültigen Wahrheiten des Evangeliums orientiert.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

2. Tag- Familie

"In einem geschichtlichen Augenblick, in dem die Familie Ziel von zahlreichen Kräften ist, die sie zu zerstören oder jedenfalls zu entstellen trachten, ist sich die Kirche bewusst, dass das Wohl der Gesellschaft und ihr eignes mi der Familie eng verbunden ist und fühlt umso stärker und dränender ihre Sendung, allen den Plan Gottes für Ehe und Familie zu verkünden, um deren volle Lebenskraft und menschchliche- christliche Enfaltung zu sichern und so zur Erneuerung der Gesellschaft und des Volkes Gottes beizutragen" (Enzyklika Familiaris Consortio, Nr. 3).

Seliger Johannes Paul,du hast die Kirche in einer Zeit geleitet, die gekennzeichnet ist durch eine bisher nie gekannte Infragestellung und Relativierung jeglicher moralischer Normen. Du hast gesehen, wie die Fmailie, die keimzelle der Gesellschaft, systematisch zerstört wird und stattdessen alternative Lebensmodelle propagiert werden, die im Wiederspruch zur göttlichen Schöpfungsordnung stehen. Du aber hast dem Druck, die Lehre der Kirche dem Diktat des Zeitgeistes zu unterwerfen, mutig wiederstanden und hast stattdessen der Welt die unverrückbaren Wahrheiten des Evangeliums in Erinnerung gerufen, gemäß der Forderung des heiligen Paulus:" Verkünde das Wort, tritt dafür ein, ob man es hören will oder nicht".(2 Tim 4,2)- Wir bitten dich, halte Fürsprache für alle, die in Politik und Gesellschaft Verantwortung tragen, dass sie die fatalen Folgen einer fehlgeleiteten Familien-und Gesellschaftspolitik erkennen und Maßnahmen treffen, die den Schautz der Familie und das Recht von Kindern garantieren, in einer intakten Familie aufzuwachsen.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

3. Tag- Maria und der Rosenkranz

"Auch ich selbst habe in der Folge keine Gelegenheit versäumt, um zum häufigen Rosenkranzgebet zu ermutigen. Seit meiner Kinder- und Jugendjahren hat dieses Gebet einen wichtigen Platz in meinem geistlichen Leben eingenommen...Das Rosenkranzgebet hat mich in Augenblicken der Freude und der Prüfung begleitet. Viele Sorgen habe ich in diesen Gebet hineingelegt und habe dadurch stets Stärkung und Trost ergahren" (Apost. Schreiben Rosarium Virginis Mariae, Nr.2)

Seliger Johannes Paul, dein ganzes Pontifkat hast du unter den Schutz und Segen der Gottesmutter gestellt. Dein Wahlspruch lautet Totus Tuus -ganz Dein. Viele Bilder zeigen dich mit dem Rosenkranz in der Hand, tief im Gebet versunken. Auch wenn deine marianische Spiritualität vielleicht nicht verstanden wurde, hietest du doch unbeirrt an deiner tiefen Verbindung mit der Mutter des Herrn fest. Auch warst du davon überzeugt, dass sie es war, die die Kugel des Attentäters von der tödlichen Bahn lenkte und dir das Leben rettete.- Wir bitten dich, halte Fürsprache, dass in unserer Kirche das Verständnis für die rechte Verehrung der Gottesmutter immer mehr wächst und Maria der ihr gebührende Platz eingeräumt wird. Erbitte uns ferner, dass auch wir selbst uns von Maria an der Hand nehmen und uns von ihr immer mehr zu Jesus führen lassen.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

4. Tag- (religöse) Freiheit

"Die Religionsfreiheit bildet... den Kern der Menschenrechte. Sie ist ist so unantastbar, dass sie fordert, dass der Person auch die Freiheit des Religionswechsels zuerkannt wird, wenn das Gewissen es verlangt...Die allgemeine Erklärung der Menschenrechte anerkennt, dass das recht auf Religionsfreiheit auch das recht einschließt, das eigene Bekenntnis sowohl als Einzelner als auch zusammen mit anderen in der Öffentlichkeit oder privat kundzutun" (Botschaft zum Weltfriedenstag 1999). "Die Erklärung über die Religionsfreiheit (will) eine tiefe Wertschätzung für den Menschen, für seinen Verstand, seinen Willen, sein Gewissen und seine Freiheit bewahren" (Enzyklika Redemptor hominis, Nr. 12)

Seliger Johannes Paul, auch du hast in deinem Leben, erfahren, wie zerstörerisch der Mensch sein kann, wenn er die Macht, die Gott ihm in die Hände gelegt hat, missbraucht und sich selbst zum Maß aller Dinge macht. In jungen Jahren musstest du Krieg, Besetzung der Heimat und Unterdrückung erfahren. Später, als Bischof, musstest du gegen eine kommunistische Diktatur kämpfen, die die Kirche verfolgte und den Glauben an Gott auszurotten suchte.- Wir bitten dich, halte Fürsprache für alle Menschen, die unter staatlicher Unterdrückung und Verfolgung leiden. Bitte insbesondere für alle Christen, die unter Todesgefahr ihren Glauben bekennen, dass ihnen das fundamentale Recht auf freie Religionsausübung gewährt wird und die Kirche in Freiheit das Evangelium verkünden kann.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

5. Tag- Frieden und Vergebung

"In Wirklichkeit ist die Vergebung eine persönliche Entscheidung, eine Option des Herzens, die sich gegen den spontanen Instinkt richtet, das Böse mit dem Bösen zu beantworten. Diese Option findet ihr Richtmaß in der Liebe Gottes, die uns trotz unserer Sünde annimmt. Ihr höchstes Vorbild ist die Vergebung Christi, der am Kreuz gebetet hat: ,Vater vergib ihnen, denn sie wissen nicht, was sie tun` (LK23,34) Das Amt, das ich im Dienst des Evangeliums ausübe, lässt mich nachdrücklich die Pflicht spüren und verleiht mir zugleich die Kraft, auf der Notwendigkeit der Vergebung zu bestehen. Das tue ich auch heute,getragen von der Hoffnung, ruhige und reife Überlegungen im Hinblick auf eine allgemeine Erneuerungen in den Herzen der Menschen und in den Beziehungen zwischen den Völkern der Erde wecken zu können" ( Botschaft zum Weltfriedenstag 2002, Nr. 9 u.10)

Seliger Johannes Paul, wie sehr hast du uns in deinem Leben ein Bespiel für christliche Nächstenliebe und Vergebungsbereitschaft gegeben. Du hast die Mächtigen, die dich einst verfolgten, eingeladen und mit ihnen auf Augenhöhe gesprochen. Du hast trotz aller Wiederstände die Führer der großen Religionen versammelt und mit ihnen um den Frieden gebetet. Du hast den Mann aufgesucht, der dich töten wollte;du hast mit ihm gebetet und ihm vergeben.- Wir bitten dich, halte Fürsprache, dass alle Menschen, insbesondere alle Christen, deinem Beispiel folgen und den Menschen, die an ihnen schuldig geworden sind, in aufrichtiger Weise vergeben können. Erbitte ebenso ein größeres Verständnis und Toleranz zwischen den Religionen, damit sie in gegenseitigen respekt zum Frieden zwischen den Völkern beitragen können.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

6. Tag-(soziale) Gerechtigkeit

"Für die Kirche darf die soziale Botschaft des Evangeliums nicht als eine Theorie, sondern vor allem als eine Grundlage und eine Motivierung zum Handeln angesehen werden. Unter dem Einfluss dieser Botschaft verteilten einige der ersten Christen ihren Besitz an die Armen und gaben Zeugnis davon, dass trotz der unterschiedlichen sozialen Herkunft ein friedliches und solidarisches Zusammenleben möglich war. Aus Kraft des Evangeliums bebauten im Laufe der Jahrhunderte die Mönche die Erde, die Ordensmänner und Ordensfrauen gründeten Spitäler und Asyle für die Armen, die Bruderschaften sowie Männer und Frauen aller Schichten sorgten sich um die Bedürftigen und um die Randgruppen. Sie waren überzeugt, dass die Worte Christi : Was ihr für einen meiner geringsten Brüder getan habt, das habt ihr mir getan`(Mt 25, 40) kein frommer Wunsch bleiben durfte, sondern zu einer konkreten Lebensverpflichtung werden musste" ( Enzyklika Centesimus annus, Nr. 57)

Seliger Johannes Paul, du hast als erster Papst alle Kontinente der Erde bereist und in vielen Ländern wurdest du mit dem großen Elend konfrontiert, in dem ein Großteil der Menschheit lebt. Du hast die große materielle Not der Menschen gesehen, die große Kluft zwischen Arm und Reich und den Hunger der Menschen nach Erziehung und Bildung. Du warst in den Gefängnissen und hast den Gefangenen Mut und Trost zugesprochen.- Wir bitten dich, halte Fürsprache für alle, die durch materielle Not in ihrer Existenz bedroht sind, dass sie trotz aller Sorge um das tägliche Brot die Hoffnung auf ein menschenwürdiges Leben nicht verlieren. Erbitte von den regierenden, dass sie wirksame Maßnahmen für die strukturelle Bekämpfung von Armut und Hunger in der Welt ergreifen und das natürliche Recht eines jeden Menschen auf Erziehung und Bildung anerkennen und fördern.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

7. Tag- Lebensschutz und Menschenwürde

"Mit der Petrus und seinen Nachfolger von Christus verliehenen Autorität bestätige ich daher in Gemeinschaft mi den Bischöfen der katholischen Kirche, dass die direkte und freiwillige Tötung eines unschuldigen Menschen immer ein schweres sittliches Vergehen ist. Diese Lehre, die auf jenem ungeschriebenen Gesetz begründdet ist, dass jeder Mensch im Lichte der Vernunft in seinem Herzen findet (vgl.Röm 2,14-15), ist von der Heiligen Schrift neu bestätigt, von der Tradition der Kirche überliefert und vom ordentlichen und allgemeinen Lehramt gelehrt. Die willentliche Entscheidung, einen unschuldigen Menschen seines Lebens zu berauben, ist vom moralischen Standpunkt her immer schändlich und kann niemals, weder als Ziel noch als Mittel zu eiem guten Zweck gestattet werden. Sie ist in der tat ein schwerer Ungehorsam gegen das Sittengesetz, ja gegen Gott selber, seinen Urheber und Garanten; sie wiederspricht den Grundtugenden der Gerechtigkeit und der Liebe" (Enzyklika Evangelium Vitae, Nr. 57).

Seliger Johannes Paul, auch du wurdest Zeuge der vielfältiggen Angriffe auf das menschliche Leben, angefangen von der Tötung ungeborner Kinder im Mutterleib, der Verwendung von menschlichen Embryonen für Forschungszwecke bis zur Tötung von alten und kranken Menschen auf Verlangen. Du hast dich aber nicht damit abgefunden, sondern hast unablässig die Kultur des Todes angeprangert und das Recht eines jeden Menschen auf Leben eingefordert.- Wir bitten dich, halte Fürsprache, dass den Menschen bewusst wird, dass das Leben ein Geschenk Gottes ist, das nicht nach menschlichen Maßstäben verfügbarist, und das die Gesetzgeber Sorge dafür tragen, dass das unveräußerliche Recht eines jeden Menschen auf Leben von der Empfängnis bis zum natürlichen Ende geschützt wird.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

8. Tag-Krankheit und Leiden

" Über Jahrhunderte und Generationen ninweg hat sich immer wieder herausgestellt, das Leiden eine besondere Kraft in sich birgt, die den Menschen innerlich Christus nahe bringt, eine besondere Gnade also. Ihr verdanken viele heilige, wie zum Beispiel der heilige Franziskus, der heilige Ignatius von Loyola u.a. ihre tife Umkehr. Frucht einer solchen Umkehr ist nicht nur die Tatsache, dass der Mensch die Heilsbedeutung des Leidens entdeckt, sondern vor allem, dass er im Leiden ein ganz neuer Mensch wird.Er endeckt gleichsam einen neuen Maßstab für sein ganzes Leben und seine Berufung. Diese Entdeckung ist eine besondere Bestätigung für die Größe des geistes, der im menschen auf unvergleichliche Weise den Leib überragt. Wenn dieser Leib schwerkrank ist und völlig daniederliegt, wenn der Mensch gleichsam unfähig zum Leben und Handeln geworden ist, treten seine innere Reife und geistige Größe umso mehr hervor und bilden eine eindrucksvolle Lehre für die gesunden und normalen Menschnen" (Apost. Schreiben Salvifici Doloris, Nr.26)

Seliger Johannes Paul, viele Jahre hast du selbst am eigenen Leib erfahren, was es heißt, alt und krank zu sein. Du hast an einer schweren Krankheit gelitten und die Folgen des schrecklichen Attentates machten dir immer mehr zu schaffen. Am Ende hat dir sogar die Stimme versagt und du bist im wahren Sinne des Wortes sprachlos geworden. Für viele Menschen bist du ein Sinnbild des Leidens geworden und hast bei manchen Menschen wie Christus, dem du im Leiden ähnlich wurdest , Anstoß erregt.-Wir biten dich, halte Fürsprache für alle Menschen, die an körperlichen, geitigen und seelischen Erkrankungen leiden, für alle Menschen, die unter der Last ihres Alters zu zerbrechen drohen, dass sie in ihrem Leiden einen Sinn erkennen und die Kraft erhalten, ihr Kreuz zu tragen.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

9. Tag - Sterben und Tod

"Das Evangelium vom Leben ist für die Gesellschaft der Menschen da. Für das Leben eintreten heißt, zur Erneuerung der Gesellschaft durch den Aufbau des Gemeindewohls beitragen. Denn ohne und Schutz des Rechtes auf Leben, auf dem alle anderen unveräußerlichen Rechte des Menschen beruhen und sich entwickeln, lässt sich das Gemeinwohl unmöglich aufbauen. Noch kann eine Gesellschaft geicherte Grundlagen haben, die -während sie Werte wie Würde der Person, Gerechtigkeit und Frieden gelten macht- sich von Grund auf wiederspricht, wenn sie die verschiedensten Formen von Missachtung und Verletzung des menschlichen Leben akzeptiert oder duldet, vor allem , wenn es sich um schwaches oder ausgegrenztes Leben handelt. Nur die Achtung vor dem Leben kann die wertvollsten und notwendigsten Güter der Gesellschaft wie die Demokratie und den Frieden stützen und garantieren" (Enzyklika Evangelium Vitae, NR.101).

Seliger Johannes Paul, als du spürtest, dass deine Todesstunde nicht mehr in allzu langer Ferne liegt, hast du dich nicht in die Privatspähre zurückgezogen, wie es dir viele nahelegen wollten und wie es dein Recht gewesen wäre, sondern du hast die Öffentlichkeit an deinem Leiden und Sterben teilnehmen lassen- auch in dieser Hinsicht bist du Christus ähnlich geworden. Du wolltest damit ein Zeichen setzen gegen eine dem Jugend- und Gesunheitwahn verfallenen Kultur, die die Realität des Todes verdrängt und das glückselige Leben im Diesseits zu finden erhofft.- Wir bitten dich, halte Fürsprache, dass allen Menschen ein ihrer menschlichen Würde angemessenes Sterben ermöglicht wird; bitte für alle Sterbenden, besonders für die verstockten Sünder, dass sie in der Erwartung der Todesstunde nicht verzagen und dass sie den Weg ins Haus des Vaters finden mögen.

Gebet: Credo, Vaterunser, Ave Maria, Ehre sei dem Vater

Schlussgebet:

Himmlischer Vater, das Leben, leiden und heiligmäßige Sterben Deines Dieners Johannes Paul II. Hat uns Deine große Liebe und Güte vor Augen geführt. Alles Gute, was der verstorbene Papst getan und bewirkt hat, geht auf Dich zurück. Du bist die Quelle der Barmherzikeit, alles Guten und der Liebe. Für Dich ist jeder einzelne Mensch kostbar, weil Du der Ursprung und das Ziel jedes Lebens bist.

 

Dir vertrauen wir und Dich bitten wir in unserem Anliegen... (Nennen Sie ihre Anliegen). Gewähre uns auf die Fürbitte des seligen Johannes Paul II. Die Gnade, Deinen heiligen Weillen anzunehmen und so zu leben, dass Deine Güte und Liebe in unserem Leben aufstrahlt. Wir danken Dir für alles Gute, das Du uns unzählige Male erwiesen hast und preisen Dich für Deine Hilfe in unserem großen Anliegen. Vater, segne uns und hilf uns auf die Fürsprache der Gottesmutter Maria, des seligen Johannes Paul II und aller Engel und Heiligen, durch Christus, unseren Herrn. Amen

3-Sr-Faustine-Jesus-JPII.jpg

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 07:29

Premier jour

Dieu du ciel et de la terre, Souverain dispensateur des dons célestes, nous voici prosternés à vos pieds pour implorer, par les mérites de St. Jean-Baptiste, Votre divine miséricorde, c'est vous-même, ô Dieu, qui voulûtes glorifier ce grand Patriarche et attirer vers lui notre admiration et notre confiance. N'est-ce pas vous, en effet, qui envoyâtes un de vos Anges pour annoncer à ses saints et vieux parents la prodigieuse conception de cet enfant béni ? Vous voulûtes lui donner un nom de votre choix, après l'avoir purifié dans le sein de sa mère. Enfin, par une attention toute particulière, comme gage de sa grandeur future, vous lui traçâtes vous même la règle de vie dont la pratique constante produisit en son âme toutes les vertus. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Oraison finale a dire chaque jour : Il y eût un homme envoyé de Dieu, cet homme s'appelait Jean.

Prions

Dieu Tout-Puissant, qui avez fait de Saint Jean-Baptiste un Prophète, un Apôtre et un Martyr, nous vous supplions de produire en nous de dignes fruits de pénitence, afin qu'à son exemple nous n'ayons d'autre science que Celle de Jésus, d'autre Amour que Celui de Jésus, et que nous mourions pour ce Divin Agneau, qui a effacé les péchés du monde et qui vit et règne avec vous pour les siècles et les siècles. Amen.

Deuxième jour

Sublime Prophète, vous qui fûtes envoyé sur là terre pour être la terreur des méchants et Précurseur du Juste, nous voici prosternés devant vous pour rendre hommage à votre admirable sainteté. Fidèle aux grâces extraordinaires dont il plût à Dieu de vous orner, vous dédaignâtes le monde, et pour nous enseigner avec quel soin nous devons fuir ses dangers et ses vices, vous voulûtes mettre entre lui et vous un mur de séparation en vous retirant dans le désert. Hélas ! bien que pur de tout péché, quelle ne fût pas votre pénitence dans ces lieux privés de tout ! Nous vous en supplions, faites-nous comprendre à quels périls notre salut est incessamment exposé au milieu des agitations et des scandales de ce monde ; inspirez-nous la ferme résolution de purifier nos âmes par la pénitence, afin qu'elles soient admises un jour à partager votre bonheur éternel. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Troisième jour

C'est avec le sentiment de la plus humble piété, ô grand Saint Jean-Baptiste, que nous venons rendre hommage au zèle dont vous fûtes animé pour la défense des lois divines et pour l'honneur de Dieu. Sans égard à la puissance des Grands, sans crainte de leur vengeance, vous adressâtes courageusement au Roi Hérode, les réprimandes que méritait sa vie criminelle et dissolue. Nous vous en supplions, inspirez-nous le respect salutaire des lois de Dieu et de celles de son Eglise. Faites que, dociles à la voix de la grâce et sensibles à celle de notre conscience, nous recevions avec une humble soumission la parole de Dieu quelque sévère qu'elle soit. Faites surtout que remplis de votre courage nous n'ayons jamais le malheur de céder aux vaines craintes du respect humain, mais que aidés de la grâce divine, nous contribuions de toutes nos forces à la sanctification des âmes par l'exemple de nos bonnes œuvres et l'édification de nos discours. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Quatrième jour

O saint Précurseur du Sauveur du monde, recevez la vénération dont nous sommes pénétrés au souvenir de votre humilité profonde. Un jour, les témoins de votre vie prodigieuse ne pouvant s'expliquer tant de surnaturel dans un pur homme, se pressèrent autour de vous. Etes-vous le Christ qui doit venir ? vous dirent-ils. Cette parole effrayant votre modestie autant que votre amour de la vérité, vous vous empressâtes de les détromper en vous déclarant indigne de toucher la chaussure du Christ. N'auriez-vous pas pu répondre : non, je ne suis pas le Christ, mais je suis l'Ange envoyé pour lui prépare les voies ? Nous vous en supplions, obtenez-nous cette humilité, mère et fondement de toutes les vertus chrétiennes, afin que nous sachions, non-seulement repousser les vains compliments, mais encore aimer la vie cachée et nous résigner aux humiliations et aux mépris des hommes. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Cinquième jour

Ange du Seigneur Jésus, voix qui criait dans le désert : faites pénitence ; faites droits vos sentiers ; préparez vos âmes à la venue du Juge Rédempteur : nous voici l'oreille attentive pour recevoir vos enseignements, les yeux ouverts pour contempler la lumière dont vous étiez l’aurore ; les pieds prompts à entrer dans les sentiers où vous indiquiez du doigt l'Agneau de Dieu, notre salut éternel. Oh ! Qui pourra jamais redire les ardeurs de cette soif dont vous étiez consumé pour le salut des âmes ! Glorieux protecteur de la paroisse du Pescher, où vous êtes si particulièrement aimé, nous vous en supplions, faites que nous n'ayons jamais le malheur de voir s'éteindre la vivacité de notre foi Catholique, Apostolique, et Romaine, mais bien qu'elle grandisse chaque jour en nous, afin que par elle nous méritions d'être admis un jour au bonheur de la lumière éternelle. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Sixième jour

Divin réformateur des esprits et des cœurs, grand Saint Jean-Baptiste, en voyant avec quel généreux courage vous avez vengé la plus délicate et la plus belle des vertus; avec quelle perfection vous l'avez pratiquée à tous les instants de votre vie angélique; nous nous sentons épris d'un respect plus grand pour l'honorer; d'un zèle plus parfait pour la défendre; d'un amour plus ferme pour la préférer à tout; d'un désir plus grand de l'augmenter chaque jour en nous, et d'un cœur plus contrit des atteintes que nous avons eu le malheur de lui porter. Nous vous en supplions, ô glorieux saint, purifié dès le sein de votre mère. Par un privilège destiné à vous préparer au contact du Fils de Dieu, obtenez, par votre intercession, que nous ne nous détournions jamais des voies que vous nous avez tracées par vos exemples ; mais que sachant nous prémunir, avec l'aide de Dieu, contre les assauts de la chair et du démon, nous arrivions un jour au bonheur des vierges. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Septième jour

Divin Précurseur du Sauveur, vous qui eûtes l'honneur sans égal de baptiser l'auteur môme du vrai Baptême, et de voir le ciel s'ouvrir au dessus de cette scène céleste, pour donner libre cours à la première manifestation extérieure des trois personnes divines, vous qui eûtes le bonheur d'entendre la voix du Père Céleste proclamer que Jésus alors humblement prosterné sous votre main était son Fils bien aimé, l'objet de sa divine complaisance, nous vous en supplions, obtenez-nous la grâce insigne de bien comprendre les saints engagements de notre baptême, de savoir éviter les dangers de tontes sortes qui menacent en nous et hors de nous les grâces que nous en avons reçues. Dans ces temps d'aveugles et lâches apostasies, obtenez nous l'inébranlable volonté de renoncer à Satan, à ses pompes et à ses œuvres, afin que nous méritions d'aller Contempler, au sortir de cette vallée de larmes, la divine Trinité dans le séjour de sa gloire. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Huitième jour

Glorieux martyr, victime innocente des plus détestables passions; vous eûtes la gloire de fermer l'ancien Testament en le scellant de votre sang; vous eûtes celle aussi d'ouvrir l'ère de la loi nouvelle en présentant au monde celui qui en est le principe et la fin et en avertissant le monde que l'Agneau de Dieu allait détruire le règne du péché, règne qui devait bientôt épuiser ses fureurs contre vous même, nous nous prosternons à vos pieds, intrépide vengeur de l'iniquité; nous gémissons avec vous dans cette dure prison où vous étiez chargé de chaînes et impitoyablement poursuivi par la haine et la vengeance d'une méchante femme ! Vous y attendiez la hache du bourreau, avec la constance des anciens Prophètes, victimes comme vous de leur courage à défendre la justice ; patient et résigné comme devait bientôt l'être cette armée de vierges et de confesseurs dont vous alliez ouvrir le martyrologe sanglant. Par votre tête glorieuse tombée sous le couteau pour être la récompense d'une infâme danseuse, par la gloire de votre mort triomphante, nous vous en supplions, apprenez-nous à mépriser la vie d'ici-bas pour mériter de partager avec vous l'éternelle Vie. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Neuvième jour

Bienheureux Saint Jean-Baptiste, c'est avec une joie toute divine, que nous contemplons votre âme angélique dégagée des liens de la chair, et quittant son corps pour aller rejoindre les Patriarches au sein d'Abraham. Le Sauveur Jésus et sa sainte Mère n'avaient pas manqué de vous consoler avant l'heure de votre supplice. Avec quelles larmes de tendresse n'apprirent-ils pas votre mort ? Ce fut donc sous le patronage de Jésus que vous entrâtes dans les limbes pour y attendre que le ciel vous fût ouvert par la mort du divin Agneau. Avec quel bonheur, continuant votre prédication au milieu de ce séjour de vos glorieux pères, vous leur annonçâtes que le jour était proche où leurs saintes âmes, complètement émancipées, allaient enfin, à la suite du Rédempteur, entrer triomphalement dans les tabernacles du Dieu vivant. Nous vous en supplions, quand nos âmes sortiront de ce monde, daignez les recevoir sous votre tout puissant patronage. Par vos mérites et comme fruit des saints exercices que nous terminons conduisez-nous à l'Agneau qui a effacé les péchés du monde, afin que nous louions avec vous de l'éternelle félicité. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 17:05

pour obtenir des grâces par l’intermédiaire de sainte Thérèse de Lisieux

456943068.jpg

Père Eternel, qui êtes aux Cieux où vous couronnez les mérites de ceux qui, en ce monde, vous servent avec fidélité ; par l’amour si pur que vous porta votre petite enfant, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, jusqu’à espérer dans sa filiale confiance « que vous feriez sa volonté au Ciel ayant elle-même toujours fait la vôtre sur la terre » montrez-vous propice à ses supplications, et, par elle, daignez exaucer mes prières. Pater, Ave, Gloria.

Fils Eternel du Père, qui avez promis de récompenser les plus légers services rendus au prochain en votre nom, jetez un regard de complaisance sur votre petite épouse, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, qui eut à cœur, avec tant de zèle, le salut des âmes. Pour tout ce qu’elle a fait et souffert ici-bas, daignez sans cesse incliner votre oreille à son vœu de « passer son Ciel à faire du bien sur la terre » et, par ce vœu, accordez-moi les grâces que je souhaite ardemment. Pater, Ave, Gloria.

Esprit-Saint et Eternel qui, par tant de grâces d’amour, avez perfectionné l’âme bénie de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, je vous conjure par la fidélité avec laquelle elle y correspondit, d’être propice aux supplications qu’elle vous adresse pour moi, et, vous souvenant de sa promesse de « faire tomber du Ciel une pluie de roses », accordez-lui en ma faveur, ô divin Esprit, la réalisation de cette promesse. Pater, Ave, Gloria.

Ô Sainte Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus qui, dans votre courte existence, avez été un miroir d’angélique pureté, d’amour fort et de si généreux abandon à Dieu, maintenant que vous jouissez du prix de vos vertus, jetez un regard de compassion sur moi qui me confie pleinement en vous. Faites vôtres mes intentions, dites pour moi une parole à cette Vierge Immaculée dont vous fûtes la fleur privilégiée, à la Reine du Ciel qui vous sourit au matin de la vie. Suppliez-la, elle, si puissante sur le Cœur de Jésus, de m’obtenir la grâce que je désire tant à cette heure, et de l’accompagner d’une bénédiction qui me fortifie durant ma vie, me défende au moment de la mort et me conduise à la bienheureuse éternité. Salve Regina.

Imprimatur : + Emmanuel, Evêque de Bayeux et Lisieux.

Source : http://prierecatholique.free.fr/

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 12:36
Neuvaine à Saint Antoine de Padoue

En préparation à la fête de saint Antoine de Padoue (13 juin), à la fête de Notre-Dame de Bon-Secours (27 juin) vocable sous lequel on désigne la Sainte Vierge qui lui apparut dans une des grottes ou pour toute autre raison, n'hésitons pas à prier « le saint de tous » avec la neuvaine qui suit.

ler jour : l’amour du silence

Saint Antoine, toi qui recherchais la solitude entre tes labeurs apostoliques, pour te livrer à la prière et à la contemplation, préserve-nous de l’agitation et du bruit. Donne-nous le goût de la prière. Apprends-nous à louer Dieu comme tu Le louais, à Lui parler comme tu Lui parlais. Que notre cœur, à l’exemple du tien, s’ouvre à la richesse de l’amour divin. Pater, Ave, Gloria.

2e jour : la fidélité

Saint Antoine, par ta fidélité à l’Évangile, tu es devenu sel de la terre, lumière du monde et de l’Église. Accorde-nous cette même fidélité généreuse pour que notre vie, loin de s’affadir, soit remplie de bonnes œuvres et qu’ainsi toute gloire soit rendue au Père des Cieux. Pater, Ave, Gloria.

3e jour : la louange

Saint Antoine, toi dont la langue n’a pas connu la corruption parce qu’elle n’a jamais cessé de bénir le Seigneur ni d’inviter les hommes à le bénir, fais-nous la grâce de participer à ta louange et d’annoncer Jésus Christ tous les jours de notre vie. Pater, Ave, Gloria.

4e jour : la connaissance de Dieu

Saint Antoine, à qui frère François demanda d’enseigner la théologie aux premiers frères de l’Ordre, en les incitants à l’esprit de prière et de dévotion, ouvre notre intelligence et notre cœur à la connaissance des mystères de Dieu. Aide-nous à rechercher toujours la vérité et à vivre dans l’obéissance de l’Église. Pater, Ave, Gloria.

5e jour : l’amour des pauvres

Saint Antoine, reconnu comme le « saint de tout le monde », tu aimais particulièrement les petits et les pauvres. Rends-nous fraternels à tous ceux qui souffrent et qui peinent pour qu’ils renaissent à l’espérance et qu’ils retrouvent le chemin de la joie. Pater, Ave, Gloria.

6e jour : la bonté de cœur

Saint Antoine, tu as puisé ta bonté dans le cœur de l’Enfant Jésus que tu portes dans tes bras. Avec la douceur des humbles, donne-nous aussi l’ardeur des artisans de paix, la clarté des purs et la générosité des miséricordieux. Apprends-nous à regarder nos semblables avec bienveillance et à les aimer de tout notre cœur, Pater, Ave, Gloria.

7e jour : prendre part à la Passion du Christ

Saint Antoine, dans la Croix du Christ, tu nous invites à découvrir le prix de notre vie et à mesurer la profondeur de notre blessure que seul le Sang du Fils de Dieu pouvait guérir. Aide-nous à comprendre de quel amour nous sommes aimés et à offrir nos souffrances pour le salut du monde. Pater, Ave, Gloria.

8e jour : la prière à Marie

Saint Antoine, tu aimais tendrement Marie, la Mère de Jésus. Tu l’invoquais comme la « Glorieuse Dame et la Porte du Ciel », et tu avais recours à elle chaque jour, spécialement dans les heures difficiles. Avec toi, nous voulons la prier humblement et lui donner notre confiance en nous recommandant à son bon secours. Pater, Ave, Gloria.

9e Jour : saint Antoine, notre intercesseur

Saint Antoine, élevé dans la gloire du Ciel, intercède pour nous auprès de Jésus et de Marie. Sois pour tous l’ami fidèle, attentif à nos besoins. Au milieu de nos joies et de nos peines, conduis-nous sur le chemin qui mène à Dieu. Et que s’ouvrent enfin pour nous les portes du Royaume. Pater, Ave, Gloria.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 09:43

N-D-de-Fatima-2.jpgDu 5 au 13 mai :

1er jour

François et Jacinthe, vous qui avez tant prié les Anges et qui avez eu la joie de recevoir la visite de l’Ange de la Paix, obtenez-nous de les prier comme vous l’avez fait. Montrez-nous comment vivre en leur compagnie. Aidez-nous à voir en eux des adorateurs du Très-Haut et des serviteurs de Notre-Dame, des protecteurs fidèles et des messagers de paix.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

2ème jour

Petits bergers, vous qui avez vu la si belle Dame, plus brillante que le soleil, et qui avez aussitôt accepté de vous offrir totalement à Dieu, apprenez-nous à nous offrir généreusement à notre tour. Encouragez-nous en nous rappelant qu’à tous les instants de notre vie, même les plus éprouvants, la grâce de Dieu est notre réconfort. Et faites-nous découvrir en Notre-Dame celle qui est la Toute Belle, la Toute Sainte, la Toute Immaculée.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

3ème jour

François et Jacinthe, vous à qui Notre-Dame a promis de vous emmener avec elle dans le Ciel et à qui elle a montré son Cœur entouré d’épines, rendez-nous sensibles aux douleurs que lui causent les blasphèmes et les ingratitudes des hommes. Donnez-nous de la réconforter par nos prières et nos sacrifices. Et augmentez en nous le désir du Ciel, là où nous pourrons encore mieux la consoler ensemble par notre amour.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

4ème jour

Chers Pastoureaux qui avez été horrifiés par la vision de l’enfer et tellement marqués par les souffrances des âmes damnées, apprenez-nous à mettre en œuvre les deux grands moyens que Notre-Dame vous a indiqués pour sauver les âmes : la consécration à son Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Priez avec nous pour la paix du monde, pour le Saint-Père et pour l’Église. Avec nous, demandez à Dieu de nous préserver de l’enfer et d’attirer toutes les âmes au Ciel.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

5ème jour

François et Jacinthe, vous à qui Notre-Dame a demandé de prier et de faire des sacrifices pour les pécheurs qui sont abandonnés à leur solitude parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour eux, faites que nous ressentions le même attrait que vous pour toutes ces âmes en détresse. Aidez-nous à intercéder pour la consécration de la Russie d'où découlera la conversion du monde. Donnez-nous votre confiance inébranlable en la bonté de Notre Dame qui déborde d’amour pour tous ses enfants et en la Miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

6ème jour

Petits bergers qui avez vu Notre-Dame dans son éblouissante et incomparable beauté et qui savez que nous ne l’avons pas vue nous-mêmes, montrez-nous comment nous pouvons la contempler dès maintenant avec les yeux de notre cœur. Faites-nous comprendre le merveilleux message qu’elle vous a confié. Aidez-nous à le vivre pleinement et à le faire connaître partout autour de nous et à travers le monde.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

7ème jour

François et Jacinthe, vous à qui Notre-Dame a dit qu’elle voulait une chapelle et à qui elle a révélé qu’elle était « Notre Dame du Rosaire », enseignez-nous à réciter le chapelet en méditant les mystères de la vie de son Fils Jésus. Enflammez-nous de votre amour pour qu’avec vous nous puissions aimer Notre-Dame du Rosaire et adorer Dieu caché mais réellement présent dans nos chapelles et nos églises.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

8ème jour

Petits enfants si chers à Notre-Dame, qui avez connu de grandes souffrances pendant votre maladie et qui les avez sereinement acceptées en les intégrant dans l’offrande définitive de votre vie, apprenez-nous à offrir nos propres épreuves. Montrez-nous que la souffrance nous configure au Christ, Lui qui a voulu racheter le monde par la Croix. Et faites-nous découvrir que la souffrance n’est jamais vaine, qu’elle est au contraire source de purification pour nous-mêmes, de salut pour les autres et d’amour pour Dieu.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père

9ème jour

François et Jacinthe, vous que la mort n’a pas effrayés, vous que Notre-Dame est venue chercher pour vous emmener dans le Ciel, apprenez-nous à ne pas regarder la mort comme un échec ou un non-sens, mais comme l’unique chemin pour passer de ce monde à Dieu, pour entrer dans la lumière éternelle où nous retrouverons ceux que nous avons aimés. Et donnez-nous l’assurance que ce passage n’a rien de redoutable, puisque nous ne le faisons pas seuls, mais avec vous et avec Notre-Dame.

Notre-Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père 

Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas Qui n'espèrent pas et qui ne Vous aiment pas.

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous adore profondément et je vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ présent dans tous les tabernacles de la terre en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé.

Par les mérites infinis de Son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie je vous demande la conversion des pauvres pécheurs. Amen.

Repost 0
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 17:21

Coeur-Sacre.jpgÔ mon Jésus, qui avez dit : «En vérité je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira », voici que je frappe à Votre porte, que je cherche, et demande la grâce de...

Notre Père - Je vous salue Marie - Gloire au Père – Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous.

Ô mon Jésus, qui avez dit : «En vérité Je vous le dis, tout ce que vous demanderez à Mon Père, en Mon Nom. Il vous l'accordera !», voici que je demande à Votre Père, en Votre Nom, la grâce de...

Notre Père - Je vous salue Marie - Gloire au Père – Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous.

Ô mon Jésus, qui avez dit : «En vérité, Je vous le dis, le Ciel et la Terre passeront, mais Mes paroles ne passeront pas», voici que m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos saintes paroles, je vous demande la grâce de...

Notre Père - Je vous salue Marie - Gloire au Père – Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous.

Oraison :

Ô Cœur Sacré de Jésus, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous pauvres pécheurs et accordez-nous la grâce que nous Vous demandons, par l'intercession du Cœur Immaculé de Votre tendre Mère.

Saint Joseph, Père adoptif du Sacré-Cœur de Jésus, priez pour nous.

Repost 1
Publié par Jackie - dans Neuvaines
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur