Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2020 4 08 /10 /octobre /2020 21:32

Après l’échec de la tour de Babel, Dieu se mit à observer longuement les hommes avec la plus grande attention. Il était en quête d’un homme de la qualité de Noé. Quelqu’un qui puisse l’aimer et lui faire confiance au point de lui obéir en tout. Car Dieu voulait en faire le fondateur d’une nation nouvelle et toute particulière. Cet homme, il finit par le trouver. L’un des descendants de Noé s’appelait Térah. Il vivait avec sa famille en Mésopotamie. Il avait un fils du nom d’Abraham. L’histoire du peuple d'Israël commence avec ce fils. Térah avait quitté la cité d'Our pour le pays de Canaan. Au cours de ce long voyage, il s’était arrêté à un endroit appelé Haran. Et il avait décidé de s’y établir. Il y était resté jusqu'à sa mort. Or Dieu dit à Abraham : « Quitte ton pays, ton peuple, la maison de ton père, et va au pays de Canaan ».

Le fils de Térah fut surpris. Il était désormais un vieil homme, avait des biens, d’énormes troupeaux, avec leurs bergers. A son âge, il était difficile de tout quitter, choses et gens, pour s’en aller ailleurs. Mais cet homme observait une parfaite obéissance à la volonté de Dieu. Alors il prit sa femme, Sarah, son neveu Loth, ses troupeaux, ses bergers et tout ce qui lui appartenait. Et il se dirigea vers Canaan.

Sur sa route, Abraham fit plusieurs haltes. A chaque halte, il dressait un autel et priait. Dieu lui annonça qu’il allait donner le pays à ses enfants. Au bout d’un certain temps, les troupeaux d’Abraham et de Loth s’agrandirent tellement qu’il n’y eut plus assez de pâturage pour tous. « Il ne faut pas qu’il y ait de querelle entre toi et moi, dit alors Abraham à son neveu. Dis-moi où tu veux demeurer, moi je m’en irai ailleurs ». Ainsi Loth choisit-il les riches prairies de la vallée de Jordanie, Abraham restant, lui, sur les collines de Canaan. Mors, Dieu parla de nouveau à Abraham : « Ne t’inquiète pas, lui dit-il, je vais vous préserver de tout danger et vous donner tout ce que vous pourriez souhaiter ». Mais Abraham était triste. Ce qu’il désirait, ce n’était ni des richesses, ni de la terre, ni de grands biens. Tout ce qu’il voulait, c'était un enfant. Or Sarah était trop vieille pour avoir un bébé. « Seigneur, dit-il, quel plaisir pourrai-je tirer de ce que je possède tant que je serai sans enfant ? Je n’ai pas d’héritier et, quand je mourrai, mon serviteur héritera de mes biens ». Alors Dieu dit à Abraham que son serviteur ne serait pas son héritier. « Tes descendants, promit-il, seront aussi nombreux que les étoiles du ciel. Ta femme Sarah aura un fils et tu l'appelleras Isaac ». Abraham fut perplexe, mais il savait qu'il pouvait se fier entièrement à Dieu.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

Compteur mondial