Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 18:12

visit-00.jpgNazareth dort au soleil. L’été, la chaleur est si forte que dans les premières heures de l’après-midi, chacun se claquemure chez soi, à la recherche d’un peu d’ombre et de fraîcheur. Dans son atelier, la scie de Joseph entame les planches odorantes. Les enfants poussent devant eux moutons et chèvres que l’on mène plus haut, sur les collines.

Rien n’a changé. Et pourtant, pour une fille-enfant tout a changé. Ce qui lui est arrivé (l’annonciation par l’ange Gabriel) elle ne l’a confié à personne, pas même à Joseph. Mais elle y pense à toute heure du jour, à toute heure de la nuit. L’obsession lui pince le cœur, lui serre l’estomac, lui agresse l’esprit.

D’autres que Marie ont été l’objet de ce que l’on appelle parfois des « visions ». Tous ils en sort sortis tenaillés par l’angoisse. Tous ils se sont demandé s’ils n’avaient pas été la proie d’un rêve. Marie n’oublie rien des paroles de l’ange. Une phrase qu’il lui a dite court dans son esprit :

- Voici qu’Elisabeth, ta parente, a conçu, elle, un enfant. Elle qu’on disait incapable d’enfanter, elle aura un fils dans sa vieillesse. Elle en est déjà à son sixième mois.

Il est bien vrai que la cousine Elisabeth n’est jamais parvenue à avoir d’enfant. Et maintenant elle a passé l’âge d’en avoir. Comment serait-elle enceinte ? Un jour, Marie croit. Le lendemain, elle doute. Pourquoi ne pas se rendre chez Elisabeth ? Là, elle saura.

Elisabeth habite en Judée. La Judée est loin, plus de cent kilomètres. Qu’importe ! Marie s’est jetée sur le long chemin. La voici devant sa cousine. Celle-ci est l’épouse d’un certain Zacharie qui s’est consacré à Dieu : la religion juive autorise le mariage des prêtres. A peine se sont-elles saluées qu’Elisabeth tressaille : l’enfant qu’elle porte – c’est donc vrai – vient de bouger dans son ventre. Un flot de paroles vient aux lèvres d’Elisabeth. Elle les sent dictées par une volonté plus forte que la sienne. Tournée vers Marie, elle s’écrie :

- Tu es bénie entre toutes les femmes. Le fruit de tes entrailles est béni !... Heureuse celle qui a cru ! Car elles s’accompliront, les choses que le Seigneur a fait annoncer !

Marie ne doutera plus. Jamais. A la prodigieuse mission qui lui a été assignée, elle se donne. Tout entière. Accablée parfois – comment ne le serait-elle pas ? -, plus souvent priant Dieu d’en être digne. Elle reste plusieurs semaines chez Elisabeth et Zacharie. Puis elle reprend le chemin de Nazareth où l’attend Joseph.

 Source : Alain Decaux raconte Jésus aux enfants

magnificat 01magnificat-02.jpgmagnificat-03.jpgmagnificat-04.jpgmagnificat-05.jpg

 

 

magnificat-06.jpgmagnificat-07.jpgmagnificat-08.jpgmagnificat-09.jpgmagnificat-10.jpg

 

 

Source : http://www.images-pascale.eu/portfolio/index.php?cat=magnificat

 

visit-01.jpgvisit-02.jpgvisit-03.jpgvisit-04.jpgvisit-05.jpgvisit-06.JPGvisit-07.jpgvisit-08.jpgvisit-09-7erreurs.jpgvisit-10.jpgvisit-11.jpgvisit-12.jpgvisit-13.jpgvisit-14.jpgvisit-15.jpgvisit-16.jpgvisit-17.jpgvisit-18.jpgvisit-1.jpg


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers