Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2022 5 19 /08 /août /2022 07:45

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être juste et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain. Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : « Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne ». Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : « Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis ! » Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé ».

On présentait à Jésus même les nourrissons, afin qu’il les touche. En voyant cela, les disciples les écartaient vivement. Mais Jésus les appela en disant : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas ».

Luc 18, 9-17

Explication de la parabole du Pharisien et du Publicain

Le pharisien est un orgueilleux : il est tellement content de lui que, lorsqu'il s'adresse à Dieu dans la prière, au lieu de commencer par L'adorer et Le remercier de tout ce que Dieu lui a donné (ce qu'il faut toujours faire), il ne parle que de lui, sans penser que c'est Dieu qui lui a tout donné et qu'il Lui doit tout.

Il s'admire tellement qu'il ne voit pas ses péchés et il ne peut pas les voir ; dans sa prière, il ne demande pas pardon : c'est pourquoi il ne reçoit de Dieu ni son pardon, ni sa grâce. Pourtant… il en aurait bien besoin : le péché d'orgueil est le plus grave de tous.

Au contraire, le publicain reconnaît son péché devant Dieu : "Seigneur, aies pitié du pécheur que je suis". En s'humiliant devant Lui, il obtient de Dieu le pardon et retrouve l'état de grâce, l'amitié divine. "Celui qui s'abaisse sera élevé".

L'humilité est le fondement de la prière.

Source : http://www.prierenfamille.com

Source des images : http://caroldurand.blogspot.fr/

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page). N'oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter, c'est gratuit ! Merci à tous !
  • Contact

Ma Bible illustrée

Ancien Testament

Nouveau Testament

Les Paraboles

Jeux bibliques

Autres jeux

Les Couleurs du Temps

Tout pour la Messe

Les étapes de la vie

Les Prières

Vierge Marie

Grandes Fêtes Chrétiennes

Fêtes civiles

Journées Mondiales

Divers

Compteur mondial

 

 

Flag Counter