Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 08:22

Saint Léonard dit de Noblat (VIème siècle) est de tous les saints limousins celui dont le culte a été le plus largement répandu, de l’Écosse à la Bavière et à la Sicile, et même en Terre Sainte. Saint Léonard est né alors qu’Anastase était empereur (491-518), de parents nobles et Francs, proches de Clovis. Léonard refusa d’embrasser la carrière des armes et se rendit auprès de l’évêque de Reims Rémi auprès duquel il devint moine-prêtre. Devant sa piété, le roi voulut en faire un évêque ; il refusa et se retira à Micy (Loiret), une abbaye fondée en 510 par saint Euspice, avec son frère Liphard, auprès de saint Mesmin. Puis il se rendit en Aquitaine et traversant une forêt proche de Limoges, il fut appelé auprès de la reine en proie à un accouchement difficile : il facilita par ses prières sa délivrance. Refusant les présents du roi, se refusant aux honneurs du monde il préfère servir Dieu dans la solitude et la prière. Il établit alors une communauté de moine dans la forêt Limousine où il construit un oratoire dédié à la Vierge, avec un autel dédié à saint Rémi. Sa réputation de sainteté gagna toute l’Aquitaine et se répandit même au-delà. Il mourut le 6 novembre et fut enterré dans son oratoire. Adémar de Chabannes (v. 989-1034), moine, chroniqueur et compositeur de l'abbaye Saint-Martial de Limoges écrit sa biographie. Dans celle-ci le Chroniqueur explique que saint Léonard était déjà invoqué, au 10ème siècle, par les prisonniers. En 1062, l’évêque Itier restaure la vie canoniale dans l’église des saints Trophime et Léonard de Noblat. Dès la fin du XIe siècle, le culte de saint Léonard se répand dans les diocèses voisins de celui de Limoges, dans l’Ouest, en Normandie, en Angleterre, en Flandre, en Italie mais aussi dans les pays germaniques, Bavière, Souabe, Autriche. Le saxon Waleran, évêque de Naumburg, qui a séjourné à Saint-Léonard, rédigea même au début du XIIe siècle un recueil de la vie et des miracles du saint. Bohémond, prince d’Antioche, capturé en 1100 et libéré en 1103 vint rendre grâce à saint Léonard de sa libération. Guérisseur patenté, il aurait surtout converti, après les avoir libérés de nombreux condamnés. Patron des prisonniers, Léonard, dont le nom signifie « fort comme le lion » était aussi invoqué par les croisés, dans le sillage, sans doute, du plus célèbre d’entre eux, l’ancien roi captif, Richard Cœur de Lion. Celui-ci serait ainsi venu en action de grâces à Noblat.

Source : https://www.correze.catholique.fr/

 

Aujourd’hui, les solennités de Saint Léonard se déroulent le dimanche qui suit le 6 novembre. Le pèlerinage se prolonge, les années d’ostensions limousines, d’une cérémonie pittoresque, la « Quintaine », sorte de tournoi médiéval au cours duquel des cavaliers armés du quillou (une espèce de massue), prennent d’assaut un donjon de bois (la quintaine), symbole de captivité. En France, le protecteur du Limousin est vénéré en soixante-sept lieux : treize sites lui sont dédiés en Belgique, et près d’une dizaine en Suisse et aux Pays-Bas. Fêté le 6 novembre.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Mes coloriages catho

MES COMPOSITIONS:

Divers

Compteur mondial

 

 


 

 

Flag Counter