Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 13:04
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Prières animalières
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 20:40

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : http://initiationchretienne-lyon.cef.fr/cap-p-tit-vent.htm

Nota Bene : pour visualiser les images en grand, il suffit de faire un clic droit puis enregistrer sous. C'est moins simple, mais malheureusement la plateforme Overblog a effectué des changements. Tout ne marche pas aussi bien qu'avant, mais ça c'est la modernité... lol !

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 19:32
Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 21:07

Afficher l'image d'origine

Il faut prier chaque jour. Je dis bien : chaque jour. Vous me demandez pourquoi chaque jour ? Parce que c'est ainsi que l'homme est fait. Nous sommes des êtres pétris du sol de notre terre.

Nous sommes solidaires de cette terre et des êtres vivants qui nous entourent. Il y a des jours et des nuits, des soirs et des matins, comme le dit le premier chapitre de la Genèse.

Notre vie se déroule dans le temps. Notre liberté est la liberté d'un être de chair et de sang qui doit vivre dès à présent dans l'éternité de Dieu, mais au jour le jour.

Quand on veut ainsi remettre à Dieu sa vie, il faut la lui remettre chaque jour. Vous connaissez bien la demande du Notre Père : « Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour ». Quelles qu'en soient la traduction et l'interprétation, elle porte sur "l'aujourd'hui".

Prendre sa vie pour l'offrir à Dieu, c'est accepter chacun des jours comme un don que Dieu fait et le lui rendre, dans une prière d'action de grâce, de bénédiction, de demande, de supplication.

Prier dans le secret. Je dirai plus : prier au moins matin et soir.

Je vais m'endormir et me livrer à la nuit. Par l'abandon au sommeil, je me dispose au repos dont mon corps, mon esprit, mon psychisme ont besoin, le repos qui va refaire mes forces.

L'Église met sur nos lèvres la prière du Christ qui, sur la croix, avant de mourir, prononce (Luc 23, 46) cette phrase du psaume 30, 6 : « Entre tes mains, Seigneur, je remets mon esprit ». Nous sommes donc associés à l'abandon du Christ entre les mains de son Père, non seulement à l'heure de notre mort, mais chaque soir, dans cette remise de nous-mêmes à la souveraine liberté de Dieu.

Ainsi, l'endormissement devient un acte de confiance en la bonté de Dieu ; il nous dénoue des tensions de la journée, des duretés de la vie. Prier le soir, c'est s'endormir avec le Christ ; c'est, avec le Christ, s'abandonner entre les mains de Dieu.

La prière du matin. Quand je me réveille, au lieu de sortir péniblement du sommeil en secouant ma fatigue comme une bête et en me dépêchant pour ne pas être en retard, avant les premières occupations, prendre un moment, si court soit-il, pour magnifier le jour qui vient, ce réveil qui m'est donné comme un événement de la création et du monde et de notre vie, comme un instant où je peux à neuf recevoir l'existence jaillissant gratuitement de la main de Dieu, comme une résurrection, un surgissement avec le Christ.

Chaque jour de notre vie est un événement ! Un événement qu'il faut prendre comme un cadeau que Dieu nous fait, comme un espace où nous sera donnée la liberté de l'aimer et d'aimer nos frères ; de l'adorer et de faire connaître sa splendeur aux hommes créés à sa ressemblance et à l'image de son Fils bien-aimé ; de vivre et d'accomplir notre tâche d'homme et de femme, la mission que Dieu nous confie, lui qui nous fait exister et qui nous donne la vie. Chaque jour doit être reçu comme le présent qui nous est fait en cet instant par Dieu, notre Créateur et Père.

Chrétiens, par la grâce qui nous est donnée, nous pouvons de tout le jour - et non seulement "sept fois par jour" - faire la matière d'une offrande et d'une louange adressées à Dieu notre Père.

Cardinal Jean-Marie Lustiger

Partager cet article
Repost0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 18:20

 

Ce petit garçon nous donne un bel exemple,

comme quoi la prière c'est simple !

 

 

 

 

 

 

Notre Père  en allemand.

Partager cet article
Repost0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 20:59

Mgr Jean-Paul Gusching a rédigé une prière à l'occasion des 100 ans de la bataille de Verdun.

 

Partager cet article
Repost0
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 19:07

Muttergottes-02.jpgL’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie et elle conçut du Saint Esprit.

JE VOUS SALUE MARIE…

« Voici la servante du Seigneur ; qui me soit fait selon ta parole ».

JE VOUS SALUE MARIE…

Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous.

JE VOUS SALUE MARIE…

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu ; afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions le Seigneur. Que ta grâce, Seigneur notre Père, se répande en nos cœurs : par le message de l’Ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé, conduis-nous par sa passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance, réclamé votre secours, ait été abandonné.

Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

Ô Mère du Verbe, ne méprisez pas mes prières, mais accueillez-les favorablement et daignez les exaucer.

Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant, pur et transparent comme une source. Obtenez-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses, un cœur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un cœur fidèle et généreux, qui n’oublie aucun bien, et ne tienne rancune d’aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s’effacer dans un autre cœur, devant votre divin Fils ; un cœur grand et indomptable, qu’aucune ingratitude ne ferme, qu’aucune indifférence ne lasse ; un cœur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ, blessé de son amour et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel.

Léonce de Grandmaison

Puisqu’il en est ainsi, ô ma Souveraine, ne vous attendez pas à ce que je m’achemine vers Dieu si vous ne portez mon âme comme entre vos bras. Oui, portez-la et, si je résiste, portez-la de force. Par les attraits de votre charité, faites-lui une douce violence : contraignez ma volonté rebelle à se dépendre de la créature pour chercher Dieu et son adorable volonté.

Que le ciel tout entier admire votre puissance : à tant d’autres prodiges, ajoutez ce nouveau miracle de votre miséricorde : gagnez entièrement à Dieu celui qui vivait si loin de Dieu.

Saint Alphonse de Liguori

Ô Mère Bien-aimée, vous qui connaissez si bien les voies de la Sainteté et de l’Amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur Elle notre respectueuse et affectueuse attention.

Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle, ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la lumière et dans l’Amour, emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux.

Que rien ne puisse jamais troubler notre paix, ni nous faire sortir de la pensée de Dieu ; mais que chaque minute nous emporte plus avant dans les profondeurs de l’auguste Mystère, jusqu’au jour où notre âme, pleinement épanouie aux illuminations de l’union divine, verra toutes choses dans l’éternel Amour et dans l’Unité.

Marthe Robin

Donne la paix à notre terre ô Mère de miséricorde.

Nous confions à ton cœur et à ton amour le peuple entier et l'Eglise de cette terre.

Garde-nous de toute injustice, de toute division, de toute violence et de toute guerre.

Garde-nous de la tentation et de l'esclavage du péché et du mal. Sois avec nous !

Aides-nous à vaincre le doute par la foi, l'égoïsme par le service, l'orgueil par la mansuétude, la haine par l'amour.

Ô Mère du Christ, sois notre réconfort et donne force à tous ceux qui souffrent : aux pauvres, à ceux qui sont seuls, aux malades, aux non-aimés, aux abandonnés.

Donne la paix à notre terre divisée ; et à tous, la lumière de l'espérance.

Saint Jean-Paul II

Sainte Marie, Mère de Dieu, tu as donné au monde la vraie lumière, Jésus, ton fils - Fils de Dieu. Tu t'es abandonnée complètement à l'appel de Dieu et tu es devenue ainsi la source de la bonté qui jaillit de Lui. Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui. Enseigne-nous à Le connaître et à L'aimer, afin que nous puissions, nous aussi, devenir capables d'un amour vrai et être sources d'eau vive au milieu d'un monde assoiffé.

Pape Emérite Benoît XVI (le 25 décembre 2005, solennité de la Nativité du Seigneur)

O Marie, Étoile de la mer, encore une fois, nous avons recours à toi, pour trouver refuge et sérénité, pour implorer ta protection et ton secours.

Mère de Dieu et notre Mère, tourne ton regard très doux vers tous ceux qui chaque jour affrontent les dangers de la mer, pour assurer à leurs familles les ressources nécessaires pour vivre, pour protéger le respect de la création et pour servir la paix entre les peuples.

Protectrice des migrants et des personnes itinérantes, assiste avec un soin maternel les hommes, les femmes et les enfants contraints de fuir leur terre à la recherche d’un avenir et d’une espérance. Que leur rencontre avec nous et avec nos peuples ne se transforme pas en une source de nouveaux esclavages et humiliations encore plus pesants.

Mère de miséricorde, implore le pardon pour nous qui, devenus aveugles par égoïsme, repliés sur nos intérêts personnels et prisonniers de nos peurs, sommes indifférents aux besoins et aux souffrances de nos frères.

Refuge des pécheurs, obtient la conversion du cœur de ceux qui génèrent la guerre, la haine et la pauvreté, qui exploitent leurs frères dans leurs fragilités ou qui font un commerce indigne de la vie humaine.

Modèle de charité, bénis les hommes et les femmes de bonne volonté qui accueillent et qui servent ceux qui accostent sur cette terre : que l’amour reçu et donné soit semence de nouveaux liens fraternels et aurore d’un monde de paix.

Prière du Pape François à Lampedousa Traduction d’Hélène Ginabat (9 juillet 2013)

Sainte Vierge Marie, vous nous aidez à accueillir le Sermon sur la montagne, ces béatitudes dont on parle tant et qu'on applique si peu, parce qu'elles vont à contre-courant, comme si le Gave remontait vers les glaciers des Pyrénées.

Sainte Vierge Marie, vous nous aidez à devenir le Peuple de la Parole, le peuple de l'Eucharistie, le Peuple du message.

A quoi sert d'aller toujours plus vite, si on ne sait pas où l'on va ?

A quoi sert de produire toujours davantage, si on ne sait pas partager ?

A quoi sert aux pauvres de s'enrichir et aux riches de s'appauvrir, si les uns et les autres ne savent pas vivre comme le Christ ?

Sainte Vierge Marie, à un monde dominé par l'argent, vous enseignez votre libéralité.

A un monde de clinquant et de mensonge, vous montrez votre transparence.

A un monde qui ricane et qui salit, vous offrez votre pureté.

Apprenez-nous à ne pas être une page achevée d'imprimer mais une page chaque jour toute blanche, où l'Esprit de Dieu dessine les merveilles qu'il fait en nous.

Cardinal Etchegaray

Ô saint Joseph, gardien de Jésus, époux très chaste de Marie, qui avez passé votre vie à accomplir parfaitement votre devoir en entretenant par le travail de vos mains la Sainte Famille de Nazareth, daignez protéger ceux qui, avec confiance, se tournent vers vous.

Vous connaissez leurs aspirations, leurs angoisses, leurs espérances ; ils recourent à vous, car ils savent qu’ils trouveront en vous quelqu’un qui les comprenne et les protège.

Vous aussi, vous avez connu l’épreuve, la fatigue, l’épuisement, mais, même au milieu de vos préoccupations de la vie matérielle, votre âme, comblée de la paix la plus profonde, exultait d’une joie indicible, à cause de l’intimité avec le Fils de Dieu confié à vos soins et avec Marie, sa douce Mère.

Faites que vos protégés comprennent eux aussi qu’ils ne sont pas seuls dans leur travail, qu’ils sachent découvrir Jésus à côté d’eux, l’accueillir avec la grâce, le garder fidèlement comme vous l’avez fait vous-même.

Obtenez que, dans chaque famille, dans chaque atelier, dans chaque chantier, partout où un chrétien travaille, tout soit sanctifié dans la charité, dans la patience, dans la justice, dans la préoccupation de bien faire, afin que descendent en abondance, sur tous, les dons du céleste amour.

Saint Jean XXIII

Ô Marie, mère de miséricorde, veille sur tous, afin que la croix du Christ ne soit pas rendue vaine, que l’homme ne s’égare pas hors du sentier du bien, qu’il ne perde pas la conscience du péché, qu’il grandisse dans l’espérance en Dieu, « riche de miséricorde » qu’il accomplisse librement les œuvres bonne préparées d’avance par Dieu et qu’il soit ainsi, par toute sa vie, « à la louange de sa gloire ».

Saint Jean-Paul II

Ô Mère de Miséricorde écoute la prière que nous t’adressons, et présente-la à Jésus ton Fils, notre seul Rédempteur.

Toi qui nous enseignes le sacrifice caché et silencieux, toi qui viens à notre rencontre, à nous pécheurs, nous te consacrons notre vie, nos travaux, nos joies, nos maladies, nos douleurs.

Toi, notre espérance, regarde-nous avec bonté, apprends-nous à marcher au-devant de Jésus, et, si nous tombons, aide-nous à nous relever et à revenir vers Lui en confessant nos fautes.

Accorde-nous un grand amour pour les sacrements, empreintes laissées par ton Fils sur la terre.

Ainsi, Mère très sainte, avec la paix de Dieu dans notre conscience, et le cœur délivré de tout mal, de toute haine, nous pourrons porter à tous les hommes la vraie joie et la vraie paix.

Saint Jean-Paul II

Partager cet article
Repost0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 17:01

Mgr Michel Dubost, c.j.m.Nous sommes pauvres en temps,

nous avons tellement de choses à faire !

En tout cas, c’est ce que nous disons…

Pour les uns, c’est vrai,

pour les autres, cela n’est pas vrai…

La télévision, le net dévorent un temps précieux

qui appartient… à Dieu.

Oui, notre temps appartient à Dieu.

Il nous est donné pour vivre – et faire ce qu’il faut pour cela Travailler,

manger, dormir…

Il nous est donné aussi pour remercier, rendre grâce.

Il nous est donné pour rencontrer,

pour être, auprès de nos prochains, les signes de l’amour de Dieu.

Nos prochains ont besoin d’être aimés

et cela signifie qu’il faut prendre le temps pour être sûr

qu’ils seront nourris, vêtus, hébergés, visités,

conseillés, éduqués, pardonnés, aidés

et de prier pour eux.

Voici le Carême. Ne nous disons pas être chrétiens

si nous volons le temps de Dieu,Afficher l'image d'origine

si nous le prenons pour nous

(il lui a coûté si cher, ce temps).

Il est difficile de partager son temps.

Peut-être faut-il s’entraîner en Église

en échangeant, discutant, réfléchissant,

en organisant des rencontres,

en invitant ses voisins… que sais-je ?

Voici le temps de Dieu.

Il convient de s’en saisir.

† Mgr Michel Dubost

Évêque d’Évry - Corbeil-Essonnes

le 3 février 2016

Partager cet article
Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 17:05

Mgr-a-Lourdes.JPGL’Église fête Notre-Dame de Lourdes le 11 février. C’est aussi la Journée mondiale de prière pour les malades. Voici une prière pour s’y préparer et confier tous ceux que nous portons. 

O Marie, Notre-Dame de Lourdes,
prépare-nous à te fêter au jour anniversaire de ta première apparition !
Que ta beauté et ton sourire réchauffent nos cœurs !
Que ton appel à la pénitence nous trouve disponibles et généreux !
Que nos communautés marchent résolument à la suite du Christ
et s’appuient sans hésiter sur la foi de Pierre !
Que la révélation de ton nom, «l’Immaculée Conception»,
nous fasse espérer en l’innocence retrouvée et désirer la sainteté !
Que la lumière de Pâques qui brillera au terme du Carême à venir
ravive en nous la flamme de la charité !
O Marie, Reine de la paix,
regarde les peuples victimes de la guerre !
O Marie, salus infirmorum,
accorde aux malades la force et l’espérance !
O Marie, toi qui as connu la pauvreté,
viens en aide, par nos mains, aux plus déshérités !
O Marie, Mère de l’Eglise,
nous te prions pour que, comme toi,
chacun dise «oui» aux appels de Dieu !
O Marie, Mère de Dieu,
fais-nous chanter Magnificat
puisque le Royaume de Dieu nous est ouvert ! »

Source : http://www.jeunes-cathos.fr/

 

Neuvaine

O Marie, Vous qui êtes apparue à Sainte Bernadette dans le creux du rocher, dans le froid et l’ombre de l’hiver, Vous apportiez la chaleur d’une présence, l’amitié d’un sourire, la lumière et la beauté de la grâce. Dans le creux de nos vies souvent obscures, dans le creux de ce monde où le Mal est puissant, apportez l’espérance, redonnez la confiance. Vous qui avez dit à Sainte Bernadette : « Je suis l’Immaculée Conception » : venez en aide aux pécheurs que nous sommes. Donnez-nous le courage de la conversion, l’humilité de la pénitence et la persévérance de la prière. Nous Vous confions tous ceux que nous portons dans notre cœur et, particulièrement, les malades et les désespérés, Vous qui êtes «Notre-Dame du Bon Secours». Vous qui avez guidé Bernadette à la découverte de la source, guidez-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle, Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire : Notre Père qui êtes aux cieux...

Chaque jour de la Neuvaine

1- la prière de neuvaine,

2- Une dizaine de chapelet, suivie de ces trois invocations :

« Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »,

« Sainte Bernadette, priez pour nous ! »,

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous ».

3- Une communion le jour du 11 février ou un jour de l’octave.

4- Confession recommandée.

 
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 19:01

Afficher l'image d'origine

Voilà un trés beau chapelet à méditer pendant cette Année Sainte.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 19:58

minou-universel.jpg

Prière pour l'Ascension

Regarde et protège l’Eglise que tu as confiée à tes apôtres. Veille sur elle ; donne-lui des prêtres. Que tous les chrétiens soient fidèles à ton amour et à ta Parole. Bénis notre pape François : qu'il puisse sereinement et efficacement guider ton Eglise. Seigneur, monté aux cieux, écoute-nous et prends pitié.

Regarde le monde avec ses blessures et la misère qui surgit partout. Pour les victimes des massacres interethniques et du terrorisme un peu partout dans le monde, pour les peuples de ................. Seigneur glorifié près du Père, nous te prions.

A quelques jours de Pentecôte, regarde avec bonté tous les enfants, les jeunes et les adultes qui s’apprêtent à te rencontrer dans un sacrement :

- le baptême pour les enfants que nous sommes heureux d’accueillir dans notre communauté.

- l’Eucharistie pour les premiers communiants.

- la confirmation pour les jeunes.

- le mariage pour les futurs époux, dans les mois qui viennent.

Que l'Esprit-Saint les soutienne tous. Nous te prions, Seigneur !

Prière pour l’Église

Seigneur, nous te prions pour ceux qui les chrétiens persécutés. Montre-leur que leur peine peut contribuer au salut du monde. Apprends-nous à les aider et à les aimer en prenant notre part de leur croix. Nous te prions.

Seigneur, ton Eglise doit souvent défendre les valeurs de dignité, de justice et de paix. Les déclarations du pape sont souvent interprétées de manière douteuse par nombre de média. Nous te prions pour que les hommes, tous les hommes, soient bienveillants et accueillants à une Parole d'amour et de paix.

Pour tous ceux à qui tu as donné des responsabilités dans ton Église et pour les missionnaires que tu appelles aujourd'hui à annoncer ta Parole comme une "Bonne Nouvelle"... Afin qu'ils exercent leur ministère à la manière de Jésus : en SERVITEURS accueillants, mais aussi avec une fidélité sans concessions...  PERE, NOUS TE PRIONS.

Dans l'Église, beaucoup de chrétiens se découragent du manque de foi de beaucoup de gens, des jeunes en particulier. Que ta fidélité, Seigneur, change nos découragements et nos manques de foi en germes d’espérance pour bâtir l’Eglise d’aujourd’hui tournée vers l’avenir. Nous te prions.

Pour les chrétiens qui échouent dans leurs efforts pour annoncer l’Evangile, pour ceux qui sont persécutés encore de nos jours dans de nombreux pays : en Chine, en N. pour que le Seigneur les illumine de sa joie et de sa tendresse, prions ensemble.

Cette semaine, les évêques de France étaient réunis à Lourdes pour réfléchir et travailler ensemble. Seigneur, regarde ton Eglise : qu’elle reste éveillée et attentive pour proposer le message de Jésus à tous les hommes en quête de sagesse, nous te prions.

Afin que le Seigneur suscite aussi hors de l’Eglise visible des ouvriers de son Royaume, spécialement parmi les dirigeants qui ont la lourde responsabilité de construire le monde de demain, prions le Seigneur. 

Seigneur, il y a aujourd’hui en France moins de prêtres de religieux et religieuses que par le passé. Prions pour que, parmi nous, il y ait des jeunes qui choisissent de se mettre au service de la foi et de l’Eglise. Prions aussi pour que des personnes acceptent d’accompagner les enfants comme catéchistes.

Prière pour les affaires publiques

Seigneur, accorde à tous les hommes, à tous ceux qui te cherchent avec un cœur droit et sincère, d'avancer sans peur vers la plénitude de la lumière. Nous te prions.

Seigneur, il y a des hommes qui sont victimes d’injustice et de discriminations. Parfois, nous sommes complices de ces comportements. Nous te prions afin que, si notre profession de foi au Christ comme celle de Pierre ne nous empêche pas de tomber, elle soit pour les croyants l’occasion de se remettre en cause et de se convertir !

Pour tous ceux qui exercent un pouvoir politique, social ou économique... Afin qu'ils accomplissent leurs responsabilités dans un esprit de SERVICE pour le bien de TOUS, dans la justice, ... PERE, NOUS TE PRIONS.

Dans notre monde marqué par tant de malheurs et d’injustices, les hommes ont du mal à découvrir la présence de Dieu agissant dans les petites choses de la vie. Que ton amour, Seigneur, nous aide à mettre en valeur les signes de tendresse et de joie entre les hommes. Nous te prions.

Pour les écrivains, les journalistes, les éditeurs et tous ceux qui travaillent dans les métiers de la communication, qu’ils soient attentifs à mettre en valeur les Droits de l’Homme et à encourager les efforts de justice et de paix entre les hommes, prions le Seigneur de lumière.

Que les chrétiens, spécialement les accompagnateurs de catéchumènes et ceux qui s’engagent dans une vocation particulière en réponse à l’appel du Maître, sachent porter aux hommes l’espérance qui les fait vivre, une espérance fondée sur Jésus-Christ ressuscité, prions le Seigneur.

En Palestine, en Irak, en N., la guerre et la violence divisent et déchirent les peuples, Seigneur, que les victimes et les bourreaux découvrent ton visage d’Amour et de pardon, nous te prions.

Dans quelques jours, le 11 novembre ou le 8 mai nous célébrons l’anniversaire de la fin de la guerre 1914/ 1918. Seigneur, que ton Esprit suscite dans le monde des veilleurs qui font grandir la paix et la fraternité entre tous, nous te prions.

Dieu, notre Père, pour tous les hommes qui te cherchent ; pour que l'Eglise présente au cœur du monde soit la lampe qui guide les hommes vers la salle des noces, nous te prions.

Seigneur, tu nous donnes à chacun, des talents pour que nous les fassions fructifier. Nous te prions pour notre monde où règne la haine, la violence et l'égoïsme, pour que chaque homme puisse user de ses qualités pour la prospérité de l'humanité et de la Création toute entière.

Seigneur notre Dieu, nous te prions pour les savants et les médecins : que leurs efforts pour lutter contre les puissances de mort soient récompensés ; donne-leur de travailler toujours au service de la vie.

Seigneur, nous te prions pour les populations des pays en guerre, en Afghanistan, en Irak, en Palestine, et tout spécialement pour les enfants séparés de leurs parents. Qu’ils aient pour Noël un peu de paix, de joie, moins de tristesse, et des cadeaux des personnes qui pensent à eux.

Aujourd'hui encore l'Esprit-Saint agit au cœur du monde. Pour les peuples en difficultés, en particulier pour les peuples du N. et du N. pour les personnes chargés de conduire ces pays afin qu'elles sachent demander et obtenir le soutien de l'Esprit-Saint dans ces temps de changements, ensemble, prions Dieu notre Sauveur.

Pour les responsables d’associations, pour les bénévoles qui agissent dans notre cité, afin qu’en s’engageant dans leur domaine, ils aient le souci de promouvoir le bien commun et l’esprit d’entraide entre tous. Prions.

 

Prière pour les personnes qui souffrent

Seigneur, nous confions à ta miséricorde nos amis qui sont au chômage, les foyers en difficulté, les enfants mal-aimés et tous nos frères et sœurs du Tiers-Monde. Nous te prions.

Seigneur, les partis politiques s’agitent déjà en vue des élections de l’an prochain dans notre pays. Nous te prions afin qu’abnégation et responsabilité soient les motivations de ceux qui s’engagent en politique et que chaque citoyen puisse exercer ses droits et devoirs avec lucidité et courage.

Pour celles et ceux qui, dans ton Église, se mettent au service de leurs frères et sœurs défavorisés, pauvres et malades... Que ta grâce, Seigneur, les pousse à aller jusque vers les plus méprisés : les hommes accablés par le péché, les marginaux, les exclus... PERE, NOUS TE PRIONS. 

Dans notre secteur, des personnes sont éprouvées par la maladie ou le deuil et se sentent abandonnées de Dieu. Que ton Esprit, Seigneur, nous donne la force d’être messagers de ta Parole et porteurs de ta Présence auprès de nos frères. Nous te prions. 

Seigneur nous te prions pour les personnes handicapées, malades, les personnes âgées toutes seules. Nous te prions aussi pour les pauvres, qui sont proches de la famine, pour les orphelins, les enfants maltraités ou en manque d’affection. Nous faisons appel à toi, nous qui ne manquons de rien. Seigneur, écoute notre prière.

Les sans-abris, les sans-familles, les sans-papiers, les sans-riens ont souvent la dernière place dans notre société. Que notre prière nous aide à manifester au monde que ce sont eux, les préférés de Dieu, les bienheureux dans le Royaume.

Prions pour qu'à l'occasion de ces fêtes N. toutes proches, le Seigneur comble les coeurs des personnes seules et malades, de ceux qui ont perdu un proche et ceux qui sont désespérés. Que le Seigneur nous aide à être, auprès de tous, de vivants témoins de sa joie et de sa paix.

 

Prions pour ceux qui ne savent pas exprimer leur mal-être, ceux que la médecine ne sait pas soigner. Demandons au Seigneur de guérir leur cœur et de soulager leur corps.

Dieu des Petits et des pauvres, dimanche prochain aura lieu la journée nationale du Secours Catholique. Donne à chacun de nous un cœur assez grand pour que nous partagions nos talents et nos richesses avec ceux qui en ont besoin.

Prière pour les besoins de l’assemblée

Seigneur, donne à notre communauté de puiser, au pied de la croix, la grâce de rayonner la foi, de susciter l'espérance joyeuse en tous les cœurs et de rassembler, par l'ardeur de sa charité, tous les chrétiens dans l'unité. Nous te prions.

Seigneur, notre Église semble parfois bien éloignée des préoccupations des hommes d’aujourd’hui. Elle donne parfois une image terne du message de Jésus.        Nous te prions pour que chaque chrétien, spécialement les jeunes qui viennent découvrir Jésus au catéchisme ou dans différents groupes, découvrent l’appel du Seigneur et y répondent joyeusement.

Pour notre communauté de N., interpellée par ta Parole... Afin qu'elle témoigne de son baptême et de la force de l'Évangile par l'accueil, l'écoute fraternelle et le dialogue avec tous... PERE, NOUS TE PRIONS.

Dans notre vie de croyants, nous avons la chance de pouvoir écouter la Parole de Dieu et partager le Pain de Vie à la messe. Que ta présence, Seigneur, nous invite à davantage de fidélité et de vérité dans nos démarches de foi. Nous te prions.

Pour les jeunes confirmands de notre secteur qui se préparent à accueillir l’Esprit-Saint dans leur vie, afin qu’ils croisent sur leur route des adultes heureux de croire et soucieux de porter la lumière de l’Evangile, prions.

Pour que chacun et chacune d’entre nous laisse résonner au plus profond de son cœur l’appel du Seigneur et y réponde avec générosité, chacun selon sa vocation et selon les talents qu’il a reçu, prions le Seigneur.

Au début de la messe, nous avons confessé notre péché. Seigneur, donne-nous à tous, la force pour nous libérer du mal qui nous empêche de vivre en chrétien et de te chercher aujourd’hui et maintenant, nous te prions.

Père très bon, chaque semaine, tu nous convies au partage du pain, à ton Eucharistie. Beaucoup de chrétiens ne répondent plus à cette invitation du dimanche : ils se laissent emprisonner par les soucis matériels et par la vie facile que le monde actuel nous propose. Pour eux tous, nous te prions.

Dieu des Vivants, nous te prions pour que nos frères défunts, spécialement … passant par la mort avec le Christ, partagent la vie glorieuse de sa résurrection. Nous te confions les petits enfants … qui deviendront aujourd'hui enfant de Dieu par le baptême.

Seigneur, accorde aux jeunes mariés et à ceux qui se préparent au mariage, en particulier à N. et N. qui se sont engagés dans le mariage ce samedi, de rester fidèles à leur engagement et de connaître ensemble de longues années de joies et de bonheur partagés. Prions ensemble.

Pour tous les jeunes et les enfants de N. afin qu'ils sachent rester fidèles à la foi de leur baptême ; pour N. et N. qui entrent dans la grande famille chrétienne par le sacrement de baptême, prions ensemble le Dieu qui aime ses enfants.

Familles

Seigneur, de nos cœurs monte une prière pour toutes les familles de la terre : celles qui sont heureuses, pour les fiancés qui vont se marier et les parents qui attendent un bébé.  Nous te prions pour tous les enfants de la terre.

Seigneur, de nos cœurs monte une prière pour ceux qui sont seuls, pour ceux qui sont frappés par une séparation, par un handicap ou un deuil. Nous te prions pour les célibataires et les personnes qui ont vécu un divorce. Que nous les accueillions sans les juger.

Seigneur, de nos cœurs monte une prière pour qui préparent le cœur des enfants à devenir des adultes : les professeurs, les éducateurs, les catéchistes. Nous te prions : que ta lumière les aide tous à être grands dans l’amour.

Seigneur, de nos cœurs monte une prière pour tous les croyants : les musulmans, les juifs… Nous te prions pour tous les chrétiens qui cherchent à se réconcilier. Que la foi des croyants soit un chemin de rencontre et de paix entre les hommes.


Partager cet article
Repost0
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 07:43
Livret de prières

A consommer sans modération : mon petit livret de prières pour tous.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 19:14

Le carnet de priere 1Le carnet de priere 2Le carnet de priere 3Le carnet de priere 4

 

Source : Points de repère.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 20:06

prier-avec-jp-ii.jpgPrière la vie :

Ô Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie : regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse.

Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l’Évangile de la vie. Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d’en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l’amour, à la louange et à la gloire de Dieu  Créateur qui aime la vie.

Amen.

Prière pour la famille :

Ô Dieu, de qui vient toute paternité au ciel et sur la terre, Toi, Père, qui es Amour et Vie, fais que sur cette terre, par ton Fils, Jésus-Christ, "né d'une femme", et par l'Esprit Saint, Source de charité divine, chaque famille humaine devienne un vrai sanctuaire de la vie et de l'amour pour les générations qui se renouvellent sans cesse.

Que ta grâce oriente les pensées et les actions des époux vers le plus grand bien de leurs familles, de toutes les familles du monde.

Que les jeunes générations trouvent dans la famille un soutien inébranlable qui les rende toujours plus humaines et les fasse croître dans la vérité et dans l'amour.

Que l'amour, affermi par la grâce du sacrement de mariage, soit plus fort que toutes les faiblesses et toutes les crises que connaissent parfois nos familles.

Enfin, nous le demandons par l'intercession de la Sainte Famille de Nazareth, qu'en toutes les nations de la terre l'Eglise puisse accomplir avec fruit sa mission dans la famille et par la famille, Toi qui es la Vie, la Vérité et l'Amour, dans l'unité du Fils et du Saint-Esprit.

Amen

 Prière pour les jeunes :

Seigneur Jésus Christ, bon pasteur de nos âmes, qui connais tes brebis et sais comment rejoindre le cœur de l’homme, ouvre l’esprit et le cœur des jeunes qui cherchent et attendent une parole de décision et de paix pour leur vie.

Fais-leur comprendre que c’est dans le mystère de ton Incarnation qu’ils trouveront la pleine lumière.

Réveille le courage de ceux qui savent où chercher la vérité mais craignent que ta demande ne soit trop exigeante. Mets en mouvement l’âme de ces jeunes qui voudraient te suivre mais ne savent pas ensuite surmonter les incertitudes et les peurs et finissent par suivre d’autres voies et d’autres sentiers sans débouché.

Toi qui es la Parole du Père, Parole qui crée et sauve, Parole qui illumine et soutient les cœurs, triomphe par ton Esprit des résistances et des atermoiements des âmes indécises ; suscite chez ceux que tu appelles le courage de la réponse d’amour : "Me voici, envoie-moi !" Vierge Marie, jeune fille d’Israël, soutiens de ton amour maternel ces jeunes à qui le Père fait entendre sa Parole. Soutiens ceux qui sont déjà consacrés. Qu’ils répètent avec toi le oui d’un don de soi-même joyeux et irrévocable.

Amen.

Prière pour obtenir des grâces par l’intercession du Pape Jean-Paul II :

O Sainte Trinité, nous te rendons grâce pour avoir fait don à ton Eglise du Pape Jean Paul II et magnifié en lui la tendresse de ta Paternité, la gloire de la Croix du Christ et la splendeur de l’Esprit d’Amour.

Par son abandon sans conditions à ta miséricorde infinie, et à l’intercession maternelle de Marie, il nous a donné une image vivante de Jésus Bon pasteur, et nous a indiqué la sainteté, dimension sublime de la vie chrétienne ordinaire, voie unique pour rejoindre la communion éternelle avec Toi.

Par son intercession, accorde-nous, selon ta volonté, la grâce que nous implorons, animé du vif espoir qu’il soit élevé au plus tôt aux honneurs des autels.

Amen.

Prière pour les vocations :

Esprit d'amour éternel, qui procède du Père et du Fils, nous te remercions pour toutes les vocations d'apôtres et de saints qui ont fécondé l'Eglise. Continue encore ton œuvre, nous t'en prions. Souviens-toi de ce moment, à la Pentecôte, où tu descendis sur les apôtres réunis en prière avec Marie, la mère de Jésus, et regarde ton Eglise qui a aujourd'hui un besoin particulier de prêtres saints, de témoins fidèles et autorisés de ta grâce; qui a besoin d'hommes et de femmes consacrés, qui rayonnent la joie de celui qui vit seulement pour le Père, de celui qui fait sienne la mission et l'offrande du Christ, de celui qui construit dans la charité le monde nouveau.

Esprit-Saint, source éternelle de joie et de paix, c'est toi qui ouvres le cœur et l'esprit à l'appel divin ; c'est toi qui rends efficace tout élan vers le bien, vers le vérité, vers la charité. Tes gémissements inexprimables s'élèvent vers le Père du cœur de l'Eglise, qui souffre et lutte pour l'Evangile.

Ouvre le cœur et l'esprit des jeunes gens et jeunes filles, pour qu'une nouvelle floraison de saintes vocations montre la fidélité de ton amour, et que tous puissent connaître le Christ, vraie lumière venue dans le monde pour offrir à chaque être humain l'espérance assurée de la vie éternelle.

Amen.

Prières à Marie

Je te salue Marie, Femme pauvre et humble, bénie du Très-Haut ! Vierge de l’espérance, prophétie des temps nouveaux, nous nous associons à ton hymne de louange pour célébrer les miséricordes du Seigneur, pour annoncer la venue du Règne et la libération totale de l’homme.

Je te salue Marie, humble servante du Seigneur, glorieuse Mère du Christ ! Vierge fidèle, sainte demeure du Verbe, enseigne-nous à persévérer dans l’écoute de la Parole, à être dociles à la voix de l’Esprit, attentifs à ses appels dans l’intimité de notre conscience et à ses manifestations dans les événements de l’histoire.

Je te salue Marie, Femme de douleur, Mère des vivants ! Vierge épouse auprès de la Croix, nouvelle Ève, sois notre guide sur les routes du monde, enseigne-nous à vivre et à répandre l’amour du Christ, enseigne-nous à demeurer avec Toi auprès des innombrables croix sur lesquelles ton Fils est encore crucifié.

Je te salue Marie, Femme de foi, première entre les disciples ! Vierge, Mère de l’Église, aide-nous à rendre toujours compte de l’espérance qui est en nous, ayant confiance en la bonté de l’homme et en l’amour du Père. Enseigne-nous à construire le monde, de l’intérieur : dans la profondeur du silence et de l’oraison, dans la joie de l’amour fraternel, dans la fécondité irremplaçable de la Croix.

Sainte Marie, Mère des croyants, Notre-Dame de Lourdes, prie pour nous.

 

Amen.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 07:15

Buon-Papa.jpg

Rien qu'aujourd'hui :

Rien qu'aujourd'hui, j'essaierai de vivre exclusivement la journée sans tenter de résoudre le problème de toute ma vie.

Je serai heureux rien qu'aujourd'hui, dans la certitude d'avoir été créé pour le bonheur non seulement dans l'autre monde mais également dans celui-ci.

Rien qu'aujourd'hui, je m'adapterai aux circonstances sans prétendre que celles-ci se plient à tous mes désirs.

Rien qu'aujourd'hui, je croirai fermement, même si les circonstances prouvent le contraire, que la bonne providence de Dieu s'occupe de moi comme si rien d'autre n'existait au monde.

Rien qu'aujourd'hui, je ne craindrai pas. Et tout spécialement je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire en la bonté.

Je suis en mesure de faire le bien pendant douze heures ce qui ne saurait me décourager comme si je pensais que je dois le faire toute ma vie durant.

Amen.

 

Prière à l’Esprit-Saint :

Ô Saint Esprit, achevez en nous l'œuvre commencée par Jésus ; donnez force et constance à la prière que nous faisons au nom du monde entier ; hâtez pour chacun de nous l'heure où nous accéderons à une profonde vie intérieure ; donnez son élan à notre apostolat, qui veut atteindre tous les hommes et tous les peuples, tous ceux qui sont rachetés par le Sang du Christ et tout son héritage.

Mortifiez en nous notre présemption naturelle et élevez-nous jusqu'à la sainte humilité, la vraie crainte de Dieu, le courage généreux.

Qu'aucune attache terrestre ne nous empêche de faire honneur à notre vocation ; qu'aucun intérêt, par lâcheté de notre part, ne lèse les exigences de la justice ; qu'aucun calcul ne réduise l'immensité de la charité aux étroitesses de nos petits égoïsmes.

Que tout soit grand en nous : la recherche et le culte de la vérité, la promptitude de notre sacrifice, jusqu'à la croix et la mort ; et enfin, que tout corresponde à la dernière prière du Fils à son Père céleste et à cette effusion de grâces que le Père et le Fils veulent répandre par vous, Esprit d'amour, sur l'Église et sur ses institutions, sur chaque âme et chaque peuple.

Amen, amen, alléluia, alléluia.

 

Prière à Saint Joseph :

O saint Joseph, gardien de Jésus, époux très chaste de Marie, qui avez passé votre vie à accomplir parfaitement votre devoir en entretenant par le travail de vos mains la Sainte Famille de Nazareth, daignez protéger ceux qui, avec confiance, se tournent vers vous.

Vous connaissez leurs aspirations, leurs angoisses, leurs espérances ; ils recourent à vous, car ils savent qu’ils trouveront en vous quelqu’un qui les comprenne et les protège.

Vous aussi, vous avez connu l’épreuve, la fatigue, l’épuisement, mais, même au milieu de vos préoccupations de la vie matérielle, votre âme, comblée de la paix la plus profonde, exultait d’une joie indicible, à cause de l’intimité avec le Fils de Dieu confié à vos soins et avec Marie, sa douce Mère.

Faites que vos protégés comprennent eux aussi qu’ils ne sont pas seuls dans leur travail, qu’ils sachent découvrir Jésus à côté d’eux, l’accueillir avec la grâce, le garder fidèlement comme vous l’avez fait vous-même.

Obtenez que, dans chaque famille, dans chaque atelier, dans chaque chantier, partout où un chrétien travaille, tout soit sanctifié dans la charité, dans la patience, dans la justice, dans la préoccupation de bien faire, afin que descendent en abondance, sur tous, les dons du céleste amour.

 

Neuvaine pour que soit invoqué votre Seigneur par l'intercession de Mon Bon Pape Jean XXIII :

En la Fête de ND de Pontmain, le 17 Janvier 2002

Bienheureux Jean, Vicaire de Jésus-Christ, toi que l'on a surnommé le Bon Pape, intercède pour nous comme tu le fis si bien dans le Monde lorsque tu conduisais l'Église de Jésus-Christ, la Barque de Pierre, que tu as par le Concile rénovée, embellie, et dont l'Église fut placée à l'ombre de la Croix ou plutôt sous la lumière de la Croix, la Croix du Golgotha, la Sainte Croix qui devenait par le Don du Saint-Esprit la Croix Glorieuse.

Daigne, Ô Bon Jean, intercéder pour nous auprès de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, pour que nous retrouvions toujours le chemin de l'Église, et que, par cette prière récitée durant neuf jours consécutifs, tu nous obtiennes la grâce de pouvoir retrouver ce que nous avons perdu. Amen !

Loué soit Jésus-Christ dans les siècles des siècles.

Amen ! Pater, Ave, Gloria.

 

Prière du scout à Marie :

O Marie ! Votre nom est sur mes lèvres et dans mon cœur depuis le début de ma vie.

Dès mon enfance, j’ai appris à vous aimer comme une Mère, à vous invoquer dans les dangers, à me confier à votre intercession.

Vous lisez en mon âme le désir que j’ai de scruter la vérité, de pratiquer la vertu, d’être prudent et juste, fort et patient, un frère pour tous.

O Marie ! Soutenez ma résolution de vivre en fidèle disciple de Jésus pour édifier la société chrétienne et réjouir la sainte Église catholique.

O Mère ! Je vous salue matin et soir, je vous invoque au long de la route. De vous j’attends l’inspiration et le réconfort pour couronner les engagements sacrés de ma vocation terrestre, donner gloire à Dieu, atteindre le salut éternel.

O Marie ! Comme vous à Bethléem et au Golgotha, je veux rester toujours auprès de Jésus. Il est le roi immortel des siècles et des peuples.

 

Amen.

Partager cet article
Repost0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 00:10

indulgence.jpgLes indulgences ? Vous n’y pensez pas ! Mais c’est complètement dépassé ! Cela n’existe même plus...

Réponse : Détrompez-vous. Les indulgences n'ont pas disparu. Elles ont toujours été, et demeurent, essentiellement, une tendresse de Dieu et de l’Eglise pour le bien des âmes.

Pour comprendre la doctrine et la pratique des indulgences, il faut remonter non seulement au sacrement de Pénitence (CEC 1471), mais plus haut encore, au sens du péché.

Le sens du péché : une faute et une offense à Dieu

Sur le plan simplement humain (plan naturel) : Le péché est une faute contre la raison, la vérité, la conscience droite ; il est un manquement à l'amour véritable, envers Dieu et envers le prochain, à cause d'un attachement pervers à certains biens. Il blesse la nature de l'homme et porte atteinte à la solidarité humaine… (CEC 1849)

Par rapport à Dieu (plan surnaturel) : Le péché est une offense à l'égard de Dieu : Contre Toi, Toi seul, j'ai péché. Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait (Ps 50, 6). Le péché se dresse contre l'amour de Dieu pour nous et en détourne nos cœurs… (CEC 1850)

Essentiellement, le péché détruit (péché grave) ou détériore (péché véniel) notre relation avec Dieu, sans compter les conséquences, souvent incalculables, qu'il entraîne dans notre relation avec les autres et avec toute la création.

Demander pardon…

Quel que soit son degré de gravité, le péché demande, pour être pardonné, de revenir à Dieu et de Lui demander pardon. C'est ce qu'on obtient par le sacrement de Pénitence et de Réconciliation.

La structure fondamentale de ce sacrement comporte deux éléments essentiels :

- d'une part, les actes de l'homme qui se convertit sous l'action de l'Esprit Saint : à savoir la contrition (ou regret de ses fautes), l'aveu (confession) et la satisfaction (ou réparation) ;

- d'autre part, l'action de Dieu par l'intervention de l'Eglise... (CEC 1448)

Cette action de Dieu, c'est son pardon que l'on reçoit par l'absolution, des mains du prêtre. C'est la démarche de l'enfant prodigue qui, sûr d'obtenir son pardon, revient vers son père, reconnaissant sa faute : "Père, j'ai péché contre le Ciel et contre toi". (Lc 15, 18)

…mais aussi réparer le mal qui a été fait

Prenons un exemple : au vestiaire de la salle de sports, Pierre vole une somme d'argent dans la poche de son voisin. La réparation élémentaire sera de restituer la somme d'argent prise. Sans cette volonté de rendre ce qui a été volé, il n'y a pas d'absolution possible. Notons encore que plus la somme d'argent est importante, plus grave est la faute. Mais, même après cette restitution, il restera, sur le plan humain, quelque chose de "cassé" dans la relation entre Pierre et son camarade : une rupture dans la confiance qui sera difficilement réparable…

Autre exemple, plus complexe : Pierre se rend coupable d'une calomnie envers Paul, calomnie qui porte gravement atteinte à sa réputation : Paul est licencié de son emploi. Pierre se repent, regrette ce qu'il a fait et va se confesser. Son regret est sincère, il reçoit le pardon de sa faute. Mais il lui reste encore à réparer le mal qu'il a fait à Paul : ici ce sera de dire publiquement la vérité… Pourtant, cet aveu ne va pas réparer totalement le dommage subi par Paul : il a perdu son emploi, et il sent bien qu'autour de lui une méfiance persiste à son endroit. Et la relation entre Pierre et Paul ne pourra plus être la même.

Nous voyons donc que tout péché entraîne des conséquences, parfois très graves, par rapport à soi, aux autres et à Dieu. Et il n'est plus possible au responsable de réparer complètement le mal qui a été fait.

C'est ce mal qui reste à réparer qu'on appelle la peine due au péché

Ainsi, chaque péché comporte deux niveaux : le péché lui-même et la peine à subir pour réparer. Le péché lui-même est remis (pardonné) par la confession ou, au moins, par un acte de contrition parfaite qui inclut la volonté effective de se confesser le plus tôt possible. La peine à subir est double : une peine éternelle et une peine temporelle.

1) S’il s’agit d’un péché mortel, la peine éternelle du péché, c'est la privation de la vie éternelle, ou enfer. Le péché grave nous prive de la communion avec Dieu, et par là il nous rend incapables de la vie éternelle, dont la privation s’appelle la “peine éternelle” du péché. (CEC 1472)

Cette peine est remise dans la confession : le pardon du péché et la restauration de la communion avec Dieu entraînent la remise des peines éternelles du péché. Mais des peines temporelles du péché demeurent. (CEC 1473)

2) Pour tout péché, grave ou pas, il reste une peine temporelle à subir : Tout péché, même véniel, entraîne un attachement malsain aux créatures, qui a besoin de purification, soit ici-bas, soit après la mort, dans l’état qu’on appelle Purgatoire. Cette purification libère de ce qu’on appelle la “peine temporelle” du péché. Ces deux peines ne doivent pas être conçues comme une espèce de vengeance, infligée par Dieu de l’extérieur, mais bien comme découlant de la nature même du péché. (CEC 1472)

Le péché est, par définition, un manque d’amour de Dieu. La justice demande que cet amour soit rétabli.

Comment rétablir cet amour, comment réparer tous nos manques d'amour ?

- soit par des actes d’amour de Dieu offerts explicitement en réparation de nos péchés. Une conversion qui procède de la charité peut arriver à la totale purification du pécheur, de sorte qu’aucune peine ne subsisterait. (CEC 1472)

Parmi ces actes d'amour de Dieu offerts explicitement en réparation de nos péchés, n'oublions pas la "pénitence sacramentelle" qui nous est donnée par le prêtre à la fin de notre confession. - soit en acceptant au quotidien la souffrance, par amour de Dieu.

Cette purification du cœur peut avoir lieu dès ici-bas, par l'amour, la prière, l'acceptation des épreuves : le chrétien doit s’efforcer, en supportant patiemment les souffrances et les épreuves de toute sorte et, le jour venu, en faisant sereinement face à la mort, d’accepter comme une grâce ces peines temporelles du péché.

Il doit s’appliquer, par les œuvres de miséricorde et de charité, ainsi que par la prière et les différentes pratiques de la pénitence, à se dépouiller complètement du “vieil homme” et à revêtir “l’homme nouveau” (Ep 4, 24). (CEC 1473)

Ce qui n'aura pas été ainsi purifié en cette vie devra s'achever, si nécessaire, dans le Purgatoire.

Mais là, ce sera "plein tarif" ! Les souffrances du Purgatoire sont infiniment plus douloureuses que tout ce que nous pouvons avoir à supporter sur cette terre, où, par la Miséricorde de Dieu qui a pitié de notre faiblesse, nous bénéficions d'une "remise de 75%" !

C’est cette peine temporelle qui peut être remise par les indulgences.

Pour rétablir cet amour, l'Eglise nous ouvre le trésor des mérites du Christ…

Pour aider les chrétiens désireux de travailler à leur purification, l'Église, dans son souci maternel, leur propose diverses possibilités.

Pour cela, elle met à leur disposition son trésor qui consiste avant tout dans les mérites infinis du Sacrifice du Christ, dans les prières et les actes des saints, principalement ceux de la Vierge Marie. Puiser dans ce trésor, c'est cela qu'on appelle les INDULGENCES.

Qu’est-ce qu’une "indulgence" ?

L'indulgence, c’est la remise de la peine temporelle due pour les péchés.

L'indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l'action de l'Eglise laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints. (Paul VI. La doctrine des Indulgences § 5 – CEC 1471).

Gagner une indulgence, c'est obtenir de Dieu que la peine à subir pour nos péchés pardonnés soit diminuée (indulgence partielle) ou complètement supprimée (indulgence plénière).

Il y a donc deux sortes d’indulgences :

- l’indulgence partielle, qui ne remet qu’une partie de la peine due au péché.

- l’indulgence plénière, qui remet toute la peine due au péché.

Il ne s’agit pas de faire la “chasse aux indulgences”, ni de faire un concours à qui en “gagnera” le plus…! Il s'agit de multiplier des actes d’amour bien faits qui nous permettent de “réparer” et qui nous obtiennent l’indulgence de Dieu.

L’Eglise met ainsi à notre disposition de nombreux moyens pour nous aider à travailler à notre purification.

Après la participation au Sacrifice de la messe, les sacrements de baptême et de pénitence, nos propres mérites, les indulgences sont un moyen très puissant d'y arriver.

Et les œuvres diverses, prescrites par l’Eglise pour les obtenir, sont précisément des moyens de stimuler l’amour de Dieu dans nos cœurs.

Comment obtenir une indulgence ?

Pour toutes les indulgences, partielles ou plénières, il faut :

- être baptisé,

- être en état de grâce,

- avoir l’intention, au moins générale, de la gagner

 (Il est bon de renouveler chaque jour, ou au moins de temps en temps, l’intention de gagner toutes les indulgences attachées aux prières et aux actions que nous ferons)

- et, bien sûr, accomplir "l’œuvre prescrite".

Pour les indulgences plénières, il faut, en plus :

- être détaché de toute affection au péché, même véniel ;

- et le jour même, de préférence, ou sinon plusieurs jours avant ou après : se confesser (une seule confession permet d’acquérir plusieurs indulgences plénières)

- communier, (une communion pour une indulgence), dans toute la mesure du possible le jour même, prier aux intentions du Pape, dans toute la mesure du possible le jour même (minimum demandé : un Notre Père et un Je vous salue Marie).

Par manque des dispositions requises, il arrive souvent que l’indulgence plénière ne soit pas gagnée pleinement (dans ce cas, elle n’est que “partielle”).

On ne peut gagner qu’une seule indulgence plénière par jour (sauf le jour de la mort : l’indulgence dite “in articulo mortis”).

Qui peut bénéficier des indulgences ?

Les indulgences, partielles ou plénières, sont applicables

- à soi-même, directement,

- aux âmes du Purgatoire, par intercession.

Pour soi-même, pendant sa vie : il est clair qu’un acte d’amour purifiera d’abord celui qui le pose.

Pour les âmes du Purgatoire

Ces âmes n’ont qu’un but, qu’une attente, c’est de se purifier le plus rapidement possible pour pouvoir enfin accéder à la vision béatifique. C’est pourquoi l’Eglise a toujours fait prier pour elles, et encouragé les fidèles à les soulager par les indulgences.

Par intercession, cette indulgence gagnée par le fidèle obtient de Dieu qu’Il veuille bien remettre la peine due par un défunt.

On ne peut obtenir d’indulgence pour autrui, ce qui se comprend facilement : on ne peut entrer dans le secret des cœurs.

A ce niveau, c’est la prière et la communion des saints qu’il faut mettre en jeu : on peut prier pour la conversion d’un ami, mais on ne peut le relever des peines qu’il a lui-même méritées.

Les "œuvres prescrites"

1 - Les indulgences partielles accordées dans la vie de tous les jours

Ces indulgences nous sont accordées pour nous inciter à : "pénétrer d’esprit chrétien les actions qui sont la trame de notre vie quotidienne et à chercher la perfection de la charité dans ses occupations ordinaires." (Enchiridion des indulgences 1999)

- La prière persévérante et la patience : "une indulgence partielle est accordée au fidèle qui, accomplissant ses devoirs et supportant les adversités de la vie, élève son âme vers Dieu avec une humble confiance, en ajoutant, ne serait-ce que mentalement, une pieuse invocation." (id.)

- Des actes de charité et de miséricorde : "une indulgence partielle est accordée au fidèle qui, en esprit de foi et avec un cœur miséricordieux, s’emploie par sa personne ou par ses biens, au service de ses frères dans le besoin." (id.)

- La pénitence : "une indulgence partielle est accordée au fidèle qui, en esprit de pénitence, s’abstient spontanément de quelque chose de licite (= permis) qui lui est agréable." (id.)

- Le témoignage de foi : "une indulgence partielle est accordée au fidèle qui, de façon spontanée, rend ouvertement un témoignage de foi devant les autres en des circonstances particulières de la vie quotidienne." (Enchiridion des indulgences 1999)

Ayons donc l’intention habituelle de gagner toutes les indulgences attachées aux prières et aux bonnes œuvres que nous faisons.

2 – Les indulgences plénières

a) exemples parmi celles qu’on peut obtenir chaque jour :

- adorer le Saint-Sacrement pendant au moins une demi-heure,

- réciter le chapelet (cinq dizaines d’affilée) en méditant les mystères du Rosaire, à l’église, en famille, ou en commun,

- faire un chemin de croix,

- faire une lecture spirituelle de la Sainte Ecriture pendant au moins une demi-heure.

b) exemples parmi les indulgences qu’on ne peut obtenir qu'à certains jours :

- 1er janvier : chant public du Veni Creator,

- Vendredis de Carême : prière “Ô bon et très doux Jésus” devant un crucifix. (Indulgence partielle les autres jours de l’année),

- Jeudi Saint : chant du Tantum ergo, avec verset et oraison,

- Vendredi Saint : adoration et baiser de la Croix au cours de l’office liturgique solennel,

- Veillée Pascale : renouvellement des promesses du Baptême,

- Pentecôte : chant public du Veni Creator,

- Fête-Dieu : chant du Tantum ergo, avec verset et oraison,

- Fête du Sacré-Cœur : acte public de réparation,

- 1er et 2 novembre : visite d’une église pour les défunts (indulgence partielle les autres jours de l’année),

- du 1er au 8 novembre : visite d’un cimetière, avec prière pour les défunts. (Applicable seulement aux âmes du Purgatoire)

- Fête du Christ-Roi : acte public de consécration au Christ Roi.

- 31 décembre : chant public du Te Deum.

c) à tout moment, pour le fidèle en danger de mort

Cette salutaire et magnifique disposition de l’Église est appliquée

- soit rituellement par un prêtre,

- soit acquise en donnant un baiser à un crucifix ou à une croix, à condition d’être bien disposé et d’avoir prié habituellement pendant sa vie.

Prière indulgenciée “Ô Jésus…”, pour le moment de notre mort

Cette prière peut nous obtenir une indulgence plénière pour le moment où nous serons à l’article de la mort. Elle a été indulgenciée par le pape saint Pie X le 16 juillet 1902.

 « Ô Jésus, adorant votre dernier soupir, je Vous prie de recevoir le mien.

Ignorant actuellement si j’aurai le libre usage de mon intelligence quand je quitterai ce monde, je Vous offre, dès maintenant, mon agonie et toutes les douleurs de mon trépas.

Vous êtes mon Père et mon Sauveur. Je remets mon âme entre vos mains.

Je désire que mon dernier moment soit uni à celui de votre mort, et que le dernier battement de mon cœur soit un acte d’amour pour Vous.

Seigneur mon Dieu, dès aujourd’hui, j’accepte volontiers et justement, de votre main, le genre de mort qu’il vous plaira, avec toutes ses douleurs, toutes ses peines et ses angoisses. Amen.

3 – Principales prières indulgenciées

Un grand nombre des prières les plus usuelles peuvent nous obtenir une indulgence partielle.

Parmi les plus connues :

- Actes de Foi, d’Espérance, de Charité

- Acte de contrition

- Adoro Te

- Âme du Christ

- Angelus ou Regina Coeli (suivant le temps liturgique) (y penser avant les repas, si possible)

- Credo

- Communion spirituelle

- De profundis

- Magnificat

- Visite au Saint-Sacrement (rappel : indulgence plénière si adoration pendant 1/2 heure)

- Litanies : du Saint Nom de Jésus, du Sacré-Cœur, du Précieux Sang, de la Sainte Vierge, de saint Joseph, des Saints.

- Prière à l’ange gardien

- Rendre grâces après les repas

- Salve Regina

- Le Signe de Croix bien fait (fait lentement, avec amour, en pensant à ce qu’on dit)

- Souvenez-vous

- Sub tuum praesidium : Sous votre protection, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu...

Source : http://www.prierenfamille.com/

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 08:36

l-amour-de-Dieu-copie-1.jpg« L’amour de Dieu suit parfois des chemins impensables, mais rejoint toujours ceux qui se laissent trouver. »

En quoi consiste la fidélité de Dieu à laquelle nous devons nous confier avec une ferme espérance ? En son amour. Et cet amour exigeant, profond, qui dépasse la superficialité, nous donne courage, nous fait espérer dans le chemin de la vie et dans l’avenir, nous fait avoir confiance en nous-mêmes, dans l’histoire et dans les autres.  (Message pour la 50° journée mondiale pour les vocations)

Prenons le temps de regarder ce qui dans l’Église, dans nos paroisses, dans notre diocèse, dans nos communautés est signe d’espérance en l’avenir. Remercions en le Seigneur.

Seigneur, fais grandir en nous la Foi et l’Espérance. Ainsi renouvelés dans ton Amour, nous pourrons avancer confiants dans l’avenir de ton Église.

Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

http://catholique-tarn.cef.fr/

 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 13:45

Prière à la Sainte famille composée par le pape François :

« Jésus, Marie et Joseph, en vous nous contemplons la splendeur de l’amour véritable, à vous nous nous adressons avec confiance.

Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles des lieux de communion et des cénacles de prière, des écoles authentiques de l’Evangile et des petites Eglises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth, que jamais plus dans les familles on fasse l’expérience de la violence, de la fermeture et de la division : que quiconque a été blessé ou scandalisé connaisse rapidement consolation et guérison.

Sainte Famille de Nazareth, que le prochain Synode des évêques puisse réveiller en tous la conscience du caractère sacré et inviolable de la famille, sa beauté dans le projet de Dieu.

Jésus, Marie et Joseph, écoutez-nous, exaucez notre prière ».

Via Agence IMedia.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:26

FatimaAu terme de la messe qu’il célébrait devant plus de 100 000 fidèles place Saint-Pierre pour les “Journées mariales“ de l’Année de la foi, le 13 octobre 2013, le pape François a prononcé un “Acte de confiance“ à la Vierge de Fatima. Voici une traduction du texte prononcé par le pape devant la statue originale de Notre-Dame de Fatima, arrivée la veille du Portugal :

“Bienheureuse Marie Vierge de Fatima, rendant grâce de nouveau pour ta présence maternelle nous unissons notre voix à celle de toutes les générations qui te disent bienheureuse.

Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu, qui ne cesse jamais de s’incliner avec miséricorde sur l’humanité, affligée par le mal et blessée par le péché, pour la guérir et la sauver.

Accueille avec une bienveillance de Mère l’acte de confiance que nous faisons aujourd’hui, en confiance, devant ta représentation qui nous est si chère.

Nous sommes sûrs que chacun de nous est précieux à tes yeux et que rien de tout ce qui habite nos cœurs ne t’est étranger. Nous nous laissons atteindre par ton regard très doux et nous recevons la caresse consolante de ton sourire.

Garde notre vie entre tes bras : bénis et renforce tout désir de bien ; ravive et alimente la foi ; soutiens et illumine l’espérance ; suscite et anime la charité ; guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.

Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les plus petits et les pauvres, pour ceux qui sont exclus et ceux qui souffrent, pour les pécheurs et les cœurs égarés : rassemble-les tous sous ta protection et remets-les tous à ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus. Amen“.

© I.MEDIA/AMI

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Mes coloriages catho

MES COMPOSITIONS:

Divers

Compteur mondial

 

 


 

 

Flag Counter