Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 22:07

En cas de chômage

Seigneur, tu donnes à l’homme de collaborer à l’œuvre de ta création. Mais aujourd’hui, je suis sans travail. J’en ai cherché et j’en chercherai encore, mais je n’ai rien trouvé. Je me sens vide, inutile. Préserve-moi du découragement. Dans les loisirs forcés, garde-moi disponible pour rendre service. Éveille mon imagination à de nouvelles possibilités en moi et autour de moi. Ranime sans cesse mon espérance. Développe mon énergie. Fais que je garde confiance en toi et en moi.

En cas de d’échec

J’ai essayé de réussir, j’avais cru pouvoir améliorer ma situation. C’est le contraire qui est arrivé. J’ai raté cet examen qui m’aurait permis de progresser, ou on a préféré donner de l’avancement à un autre, ou même j’ai complètement échoué dans cette entreprise. Seigneur, je t’appelle. Adoucis mon amertume. Fais que ma confiance ne s’effrite pas. Donne-moi la force de recommencer, autrement ou même ailleurs, s’il le faut.

En cas de lassitude

Dégoût et lassitude me donnent, ce soir, un goût d’amertume. Ton réconfort, Seigneur, semble si loin. J’ai travaillé, lutté. Je viens jeter à tes pieds le poids qui m’accable. Il est dérisoire, sans doute, par rapport aux souffrances du monde. Mais ce poids, c’est le mien ; il pèse sur moi, maintenant. Toi dont le fardeau est léger, aide-moi à porter avec toi, à supporter les autres, et à me supporter moi-même. Ne permets pas que s’éteigne jamais, au fond de moi, la petite flamme de l’espérance.

En cas d’insomnie

En tes mains, Seigneur, j’ai remis mon esprit. Mais le sommeil tarde à venir : projets, soucis, désirs, ressentiments, nervosité d’une journée stressante, tout cela m’envahit et m’empêche de dormir. Accorde-moi, Seigneur, de me détendre, et de me détacher de tout cela. Je me confie à ta miséricorde, et je me repose en toi. Seigneur, prends pitié de moi.

LE FOYER

Prière d’un foyer

Seigneur, nous avons reçu de toi les douceurs et les charges de notre amour. Daigne bénir aujourd’hui encore ce foyer que tu as formé. Donne-nous la victoire de l’esprit sur la chair. Fortifie notre amour réciproque dans la charité, et oriente-le de plus en plus vers ton amour. Bénis nos enfants, aide-nous dans leur éducation. Garde-nous de tout orgueil et de tout égoïsme. Aide-nous à témoigner du Christ autour de nous. Reçois notre confiance et notre amour.

Après une petite querelle familiale

Vois, Seigneur, nous n’avons pas su nous comprendre, et nous avons hésité à nous pardonner. Merci de nous avoir guidés les uns vers les autres et de nous avoir donné la force de nous retrouver dans l’affection apprends-nous à la lumière de cet incident, à mieux nous écouter, à accepter nos différences de caractère et nos points de vue divergents. Fais-nous connaître jusqu’au bout la joie de pardonner et d’être unis.

À l’occasion d’une inquiétude familiale

Seigneur, nous sommes inquiets en ce moment au sujet de N… Donne-nous la force de décider ce qu’il faut, et le courage des efforts nécessaires. Quoi qu’il arrive, garde-nous de tout reproche à ton égard, de tout ressentiment à l’égard des autres, même de ceux qui peuvent nous faire du mal. Apprends-nous surtout que, malgré les épreuves, au cours des plus durs et des plus sombres moments, tu restes près de nous et que ton amour ne nous abandonne jamais.

LES ENFANTS

Prière pour ceux qui grandissent

Toi qui grandissais à Nazareth, « en intelligence et en âge », nous dit l’évangile, accorde à tous nos enfants de développe en pleine santé leur corps, leur cœur et leur esprit. Ils sont la génération qui monte. Ils attendent de nous le pain qui les nourrit et le confort que nous pouvons leur donner, mais aussi la lumière de notre expérience et la chaleur de notre affection. Ils apportent à notre foyer la joie de leur enfance, la vigueur de leur jeunesse. Leurs réactions sont surprenantes parfois. Mais il nous arrive aussi de les heurter avec nos affirmations trop fortes ou nos exigences trop étroites. Aide-les à comprendre que nous les aimons jusque dans nos reproches et nos ordres difficiles. Aide-les à accepter que nous les reprenions quand il le faut. Aide-nous surtout à les comprendre, à favoriser leurs confidences en méritant leur confiance, à les écouter même quand nous sommes accaparés par nos propres soucis, à les accueillir jusque dans leurs découvertes, à les soutenir quand ils sont hésitants ou désemparés. Fais que nos différences, au lieu d’établir chez nous la discorde et la discussion, nous apportent plus de joie, plus de largeur de vues, et toujours plus d’amour.

LE TRAVAIL

Prière des travailleurs

Seigneur Jésus, travailleur comme nous, accorde-nous, comme à tous nos frères et sœurs, comme à toutes nos familles, de travailler avec toi, de penser comme toi, de prier par toi, de vivre en toi, de donner pour toi nos forces et notre temps. Que ton règne vienne à l’usine, à l’atelier, au bureau, dans nos maisons et dans nos rues, sur la terre comme au ciel. Sois partout mieux connu, mieux aimé, mieux servi. Délivre-nous à jamais de l’injustice et de l’envie, de tout mal et de tout péché. Que les âmes de tous les travailleurs qui sont dans le danger demeurent dans ta grâce ou la recouvrent au plus tôt. Et que, par ta miséricorde, les âmes de ceux qui sont morts au travail reposent en paix.

LES VANCANCES

Seigneur, je ne t’ai jamais vu comme on voit le soleil, la mer, des montagnes, des visages. Seigneur, je ne t’ai jamais touché comme on touche la terre, comme on prend la main d’un ami. Seigneur, je ne t’ai jamais entendu comme on entend l’orage, comme on dit bonjour. Mais, je crois. Même si je ne te vois pas. Même si je ne te touche pas. Même si je ne t’entends pas. Tu es là avec nous pour toujours. Seigneur, tu es le Dieu des hommes. Tu marches avec nous.

DIFFICULTES D’ARGENT

Nous autres, gens de la rue, croyons de toutes nos forces que cette rue, que ce monde où Dieu nous a mis, est pour nous le lieu de notre sainteté. Nous croyons que rien de nécessaire ne nous y manque, car si ce nécessaire nous manquait, Dieu nous l’aurait déjà donné.

LA MORT

Père, nous sommes devant toi vraiment pauvres. Parce que nous avons perdu N…, voilà que nous mesurons nous-mêmes la solitude et le vide qu’il (elle) a connu dans son agonie ; la solitude et le vide éprouvés par ton Fils sur la croix. Père, nous devant toi vraiment confiants car, avec N… auprès de toi, c’est un peu de nous-mêmes qui te rejoint et qui déjà vie avec toi, pour les siècles des siècles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Mes coloriages catho

MES COMPOSITIONS:

Divers

Compteur mondial

 

 


 

 

Flag Counter