Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2022 4 04 /08 /août /2022 07:55

Fêté le 4 août, Jean-Marie Vianney est le patron des curés et des responsables de paroisse.

Un fils de famille pauvre et sans instruction

Jean-Marie Vianney naît en 1786. Il passe sa jeunesse dans la ferme familiale, au sein d’une famille peu éduquée et alors que la Révolution persécute nombre d’ecclésiastiques. Enfant, il assiste à des messes clandestines. Après avoir appris à lire à l’âge de dix-sept ans, il commence, trois ans plus tard, à suivre des cours de théologie pour devenir prêtre. Enrôlé dans l’armée napoléonienne en 1809, il déserte et est amnistié l’année suivante. Entré au séminaire, il en est renvoyé pour incapacité intellectuelle en 1813. Mais il reprend ses études et réussit à être ordonné prêtre en 1815. En 1818, Jean-Marie Vianney est nommé curé du village d’Ars-en-Dombe.

Le « curé d’Ars »

Jean-Marie Vianney mène, dès lors, une vie très austère et faite d’humilité. Il combat l’immoralité et la violence, fait campagne contre la danse, l’ivrognerie et les comportements indécents, sans cesser de lutter contre le démon qui s’attaque sans cesse à lui. Dans le même temps, il témoigne d’une grande générosité et de compassion à l’égard de ses paroissiens et se montre un bon prédicateur. Doté d’une intuition certaine, il passe pour accomplir des miracles quotidiens et attire ainsi de nombreux visiteurs, venus de tout l’Europe. Après s’être retiré pour de brefs séjours dans un monastère, Jean-Marie Vianney meurt à Ars, en 1859, épuisa par de longues nuits de veille. Il est canonisé en 1925.

 

Les larmes du saint Curé d'Ars

Dans la petite église d’Ars, la messe va commencer. L’assemblée est très nombreuse. Parmi les fidèles se trouve un homme appelé Maissiat. Venu de Lyon, c’est un grand intellectuel. Il est de passage dans la région pour la chasse aux canards. Ayant entendu parler du célèbre Curé d’Ars, il décide d’entrer dans l’église pour se moquer du vieux prêtre. Maissiat a étudié la philosophie, il veut se mesurer à monsieur Vianney ; il cherche à comprendre pourquoi ce prêtre ignorant, qui a eu tant de mal dans ses études, fait accourir des personnes, même de très loin. Elles sont souvent prêtes à patienter des heures, parfois des jours, afin de se confesser à lui… (vous trouverez la suite de l’histoire en cliquant sur l’image ci-dessous).

 

Un saint prêtre, le curé d’Ars

Prêtre, rien que prêtre, pour offrir à Dieu le Saint Sacrifice de la Messe, administrer les sacrements et prêcher la parole de Dieu : ce fut toute la vie du saint Curé d’Ars. Il exercera si parfaitement son ministère que le XIXe siècle verra les foules accourir vers ce petit village des Dombes, pour « voir un saint ». Élevé à la gloire des autels, il sera donné comme patron aux prêtres. Pendant quarante-quatre ans il fut curé du village d’Ars, mais très vite, dix ans après son installation, déjà son ministère de convertisseur d’âmes commença. Il rendra ainsi la paix aux consciences tourmentées, consolera les affligés, dirigera vers la perfection de nombreuses âmes... (vous trouverez la suite de l’histoire en cliquant sur l’image ci-contre).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Ma Bible illustrée

Ancien Testament

Nouveau Testament

Les Paraboles

Jeux bibliques

Autres jeux

Les Couleurs du Temps

Tout pour la Messe

Les étapes de la vie

Les Prières

Vierge Marie

Grandes Fêtes Chrétiennes

Fêtes civiles

Journées Mondiales

Divers

Compteur mondial

 

 

Flag Counter