Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 07:25

Notburga 1

La petite Notburga est née au environ des 1265 à Rattenberg en Autriche et décéda le 13 septembre 1313 au château de Rottenburg à Buch in Tirol. Elle est l'une des saintes les plus connues d’Autriche et est vénérée comme patronne des servantes et des paysans.

Selon la légende, Notburga fut la fille d'un chapelier de Rattenberg. (À cette époque, Rattenberg appartenaient à la Bavière). Elle fut engagée comme servante chez Heinrich I von Rottenburg au château Rottenburg (entre Rattenberg et Schwaz). Les châtelains de Rottenburg étaient à cette époque les intendants des comtes du Tyrol. Notburga s’occupait déjà en ces temps de disette des pauvres, des handicapés et des malades. Ainsi elle distribuait aux nécessiteux, avec la tolérance de ses patrons, les restes des mets cuisinés au château.

Quand Heinrich I meurt, son fils Heinrich II von Rottenburg hérite du château et des terres. Son épouse Ottilia, regarde d'un mauvais œil les bonnes œuvres de son employée et ne tarde pas à interdire la distribution de nourriture. Notburga obéit mais régulièrement jeûne afin de distribuer la part qu'elle ne mange pas aux indigents. Ce comportement déplait encore plus à Ottilia qui convainc son mari d’observer le manège de Notburga.

Un jour, Notburga porte de la nourriture dans son tablier aux pauvres et dans la main une cruche de vin. Son patron l'arrête dans la cour du château et veut bien sûr connaître le contenu du tablier. Selon la légende, Notburga aura répondu : «Des cendres et du vinaigre pour la lessive». Comme Heinrich II ne la croyait pas, il demanda à voir... et dans le tablier il n’y avait que des cendres et dans la cruche que du vinaigre.

Son patron pourtant la renvoya sur le champ et Notburga dut quitter Rottenburg avec perte et fracas. Mais elle retrouva vite un emploi comme servante chez des paysans dans la commune d’Eben am Achensee. Elle s’occupait du bétail et aidait aux champs. Cependant, Notburga étant très croyante, elle avait imploré le droit de s’arrêter de travailler à la première sonnerie du soir pour prier.

Un après-midi, le temps menaçait de tourner à l’orage. Un paysan demanda que personne n'arrête son labeur car toutes les céréales devaient être engrangées avant la tempête. À la première sonnerie, Notburga s’arrêta comme toujours d’œuvrer aux champs. Le paysan ne voulait pourtant pas laisser aller Notburga. Selon la légende, Notburga leva sa faucille vers le ciel et pendant un instant un rayon de soleil crevant les nuages se refléta sur la lame. Le paysan effrayé laissa partir Notburga.

Toujours d’après la légende, la femme d’Heinrich, Ottilia, ne trouva aucun repos après le départ de Notburga... même pas dans la mort. De plus, une guerre sanglante entre frères éclata au château. Au cours d’une dispute entre Heinrich et son frère Siegfried, le château fort brula. Heinrich II se souvint devant les ruines de son château de sa servante Notburga. Il alla la chercher et lui demanda de revenir au château. En mémoire de son épouse, Heinrich créa le «banquet des pauvres» ou chaque année plus de 500 indigents s’attablaient. Notburga réussit vite à recréer la paix entre les deux frères Heinrich et Siegfried.

Notburga resta au château jusqu'à la fin de sa vie. Et, Heinrich II et sa deuxième femme acceptèrent que les pauvres frappent à la porte du château.

Avant sa mort, Notburga émit le souhait, qu'on mette son corps sur une charrette tirée par deux bœufs et que lorsqu’ils s’arrêteraient de marcher ils désigneraient ainsi l'endroit où elle devait être enterrée. Selon la légende, les bœufs auraient marché jusqu’à Eben am Achensee et se seraient arrêtés devant l’église.

Notburga 2

Notburga est l’une des saintes les plus vénérées dans l’est de la Styrie, au Tyrol et en Slovénie. Après sa mort, elle fut inhumée devant l'autel de l’église Rupertikirche à Eben. Très tôt, un pèlerinage s’organisa pour se recueillir sur sa tombe ainsi l'église fut agrandie en 1434 et en 1508. Le 22 aout 1718, ses restes furent exhumés. Et en 1735, tout son squelette fut établi en relique pour l’église d’Eben par l'évêque de Brixen. Ce squelette ne se trouve pas, comme habituellement, dans une chapelle mais debout dans le retable de l’église.

La sainte patronne du peuple fut béatifiée par le pape Pie IX. À Eben am Achensee chaque année, exactement le 13 septembre, il existe une procession dédiée à Sainte Notburga et en 2004, un musée a même été inauguré retraçant la vie de Notburga.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial