Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 18:26

Tout au long de l’histoire de l'Eglise les chrétiens ont cru très fermement au mystère de la Royauté Universelle de Marie.

Cette foi, ils l'ont exprimée non seulement à travers des œuvres d’art multiples et variées et maints écrits théologiques, mystiques ou poétiques, mais aussi et surtout à travers leur prière, qu'elle soit publique ou privée.

Pensons par exemple à la prière du Rosaire qui invite les fidèles – et cela depuis plus de cinq siècles - à contempler Marie dans la glorieuse apothéose de son couronnement par Jésus comme Reine du ciel et de la terre.

Mais que veut dire au juste ce mot de « Reine » appliqué à Marie ?

Il signifie tout d'abord que Marie est la première et la plus belle de toutes les créatures. Elle a des titres, en effet, qui la placent non seulement au sommet de l'échelle des êtres (des hiérarchies angéliques elles-mêmes) mais incomparablement au-dessus.

Marie est seule Mère de Dieu et c'est ce qui fonde sa Royauté.

Au moment de l'annonciation l'ange Gabriel lui révèle que son divin Fils Jésus règnera éternellement.

Or, ce qui fait la Royauté du Christ, c'est l'union substantielle en Lui de la nature humaine avec la Personne divine du Verbe, union qui le place pour toujours, même en tant qu'homme, à la tête de l'humanité et de la création.

Marie, parce qu'elle a été l'instrument de cette union, se trouve en liaison même - liaison inouïe - avec la nature divine.

C'est pourquoi étant la mère du Christ-Roi, Elle est, par le fait même, Reine de l'Univers.

De plus, parce qu'elle était destinée à être la Mère de Dieu, le Très-Haut voulut la parer en Reine privilégiée dans le mystère de son Immaculée Conception.

En la rattachant par ce don insurpassable, après bien des millénaires, au premier couple royal du monde (celui d'Adam et Eve avant la chute), Il la constituait seule héritière de la Régence primitive de l'homme sur la terre.

Il faut ajouter que Marie est seule Mère spirituelle de tous les hommes.

Ayant enfanté la Tête elle a également enfanté tous les membres du Corps mystique que nous formons avec le Christ, ce qui lui confère une souveraineté maternelle sur toutes les âmes qu'Elle a mission d'éduquer à la vie divine des enfants de Dieu.

Il faut enfin se rappeler que Marie est d'une manière tout-à-fait unique la Co-rédemptrice du genre humain.

A ce titre, de même que nous appartenons au Christ à cause des souffrances par lesquelles Il nous a conquis, nous appartenons à Marie par un analogue droit de conquête en raison de ses douleurs.

Parce qu'Elle a été la collaboratrice très généreuse du Christ dans l'œuvre de notre Rédemption, Marie Nouvelle Eve unie au Nouvel Adam a acquis aussi avec Lui le droit de régner.

Toutes ces raisons nous aident à mieux comprendre pourquoi Jésus « Roi immortel des siècles » a voulu couronner sa très Sainte Mère aussitôt après sa glorieuse montée au ciel en corps et en âme.

En la déclarant Reine, Il lui a donné participation entière et définitive aux pouvoirs qu'Il a Lui-même reçus de son Père pour gouverner le ciel et la terre.

Cette fonction royale, Marie l'exerce d'abord en dépendance du Roi, puis avec la nuance féminine et maternelle qui est attachée au terme de Reine.

Elle est bien Toute-Puissance, mais « Toute Puissance suppliante » car la Reine est avant tout l'intime confidente du Roi et son action propre, Elle l'exerce sur son Cœur, utilisant ainsi de ses fragiles mains sa formidable puissance, comme si cette puissance était la sienne.

Au terme de ces quelques réflexions, une conclusion s'impose : puisque Marie est Reine, ses sujets doivent être normalement ses chevaliers, ardents et joyeux ; chevaliers entièrement consacrés à son service intérieur, c'est-à-dire à l'obéissance que son autorité appelle ainsi qu'aux hommages que sa dignité exceptionnelle, ses fonctions à part, ses qualités d'esprit et de cœur et tout son prestige personnel, entraînent. Mais aussi chevaliers consacrés à son service extérieur, voués sans réserves « prêts » avec enthousiasme aux conquêtes apostoliques que son Cœur désigne.

Combattons donc sous son étendard avec la plus grande énergie, sans jamais nous décourager.

Par le Rosaire qui est une redoutable « force de frappe » spirituelle, par tous nos sacrifices acceptés et offerts, et par la qualité de notre vie chrétienne entièrement dominée par l'amour, détruisons le règne de Satan et faisons pénétrer partout : dans les intelligences, dans les cœurs, dans les familles, dans les milieux sociaux et dans les institutions la connaissance et l'amour de JESUS-ROI.

N'oublions jamais que « c'est par la Très Sainte Vierge que Jésus est venu au monde » et que « c'est aussi par Elle qu'Il doit régner dans le monde ». (Saint Louis Marie de Montfort.)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Regards sur Marie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial