Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:02

Gabriel.jpgGabriel signifie en hébreu « force de Dieu », homme de Dieu ou homme à qui Dieu fait confiance. Il est fêté le 29 septembre. C’est le patron des diplomates, de la radiodiffusion et des télécommunications.

L’Esprit céleste ambassadeur de Dieu

Gabriel est un archange mentionné dans l’Ancien et le Nouveau Testament. C’est le seul esprit céleste de cette nature dont le nom et l’existence soient connus, avec Raphaël et Michel. Aux termes de l’Evangile selon saint Luc, l’archange Gabriel vient annoncer à Zacharie que son épouse, Elisabeth, quoique étant âgée, va enfanter un fils, le futur Jean-Baptiste. Selon le même livre, Gabriel est envoyé par Dieu à Marie, parente d’Elisabeth, qui demeure à Nazareth. Il annonce à la jeune femme qu’elle aussi va mettre au monde un fils. Marie s’étonne : « Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ? » Gabriel lui répond qu’elle va recevoir la visite de l’Esprit-Saint et devra nommer son enfant le « Fils du Très-Haut ». Depuis le tout début du Moyen-âge, cette scène de l’Annonciation est fixée au 25 mars, soit neuf mois avant la Nativité.

Le protecteur des églises

Selon la légende, Gabriel remplit également une fonction de gardien. A l’image de l’archange Michel, il est aussi chargé de veiller à la porte des églises. Dans les nombreuses peintures ou mosaïques illustrant l’Annonciation, Gabriel est le plus souvent doté d’ailes et représenté sous l’apparence d’un jeune homme tenant souvent un bâton de messager. Dans nombre de représentations, l’archange est situé à gauche de la Vierge, celle-ci tenant un livre ouvert ainsi qu’un lys, et la tête parfois surmonté de la colombe du Saint-Esprit.

Michel-archange.jpgLe prénom Michel vient de l’hébreu mikaël (à l’image de Dieu). Il est fêté le 29 septembre. Il est patron de la France, de la ville de Bruxelles, des armuriers, des banquiers, des boulangers, des combattants, des escrimeurs, des malades, des marchands de gaufres, des parachutistes, des pâtissiers, des personnes en danger de mort, des radiologues et des tonneliers, ainsi que des cimetières. Il est invoqué contre les tempêtes en pleine mer et contre les tentations.

Un culte d’origine juive

Le culte rendu par les catholiques et les orthodoxes à l’archange Michel trouve son origine dans la religion juive : aux termes de l’Ancien Testament, Michel est le protecteur du peuple d’Israël, le prince du Ciel et le chef de l’armée céleste. Mais l’Archange peut être rapproché de plusieurs dieux païens, comme l’Anubis des anciens Egyptiens, le Wotan des mythologies nordiques, l’Hermès des anciens Grecs ou le Mercure des Romains.

Le protecteur de l’Eglise

D’après le Nouveau Testament, Michel est celui qui, lors de l’Apocalypse vient à bout du « grand dragon, le serpent ancien, appelé diable et Satan » et de ses mauvais anges, afin de les expulser du paradis. Ce qui confère à Michel une dimension guerrière : celui-ci est le plus souvent représenté en tenue de chevalier ou de guerrier, portant une épée et revêtu d’une cuirasse. La tradition chrétienne a fait de Michel le protecteur de l’Eglise. C’est également celui qui conduit les morts et procède, le jour du Jugement dernier, à la pesée des âmes. Son rôle rappelle ainsi celui de Charon chez les anciens Grecs.

Un culte très populaire

Le culte de Michel se développe, en Occident, à partir du Vè et VIè siècles, d’abord en Italie, puis en France et en Allemagne. La plupart des innombrables édifices religieux qui lui sont dédiés sont bâtis sur des hauteurs, en raison de la nature céleste du saint. Le plus fameux de ces bâtiment est l’abbaye romane du Mont-Saint-Michel, située sur le mont du même nom, non loin de la côte, à la limite de la Bretagne et de la Normandie.

Une vénération royale

A partir du XIVè siècle, les rois de France témoignent d’une dévotion particulière à l’égard de saint Michel. En 1469, Louis XI crée l’Ordre de l’aimable compagnie de Monsieur Saint-Michel dont, après lui, tous les rois seront les chefs et les souverains grands maîtres. Durant la Contre-Réforme, Michel est une des principales figures utilisée par le catholicisme pour combattre le protestantisme.

Raphaël

Le nom de Raphaël signifie en hébreu « Dieu guérit ». On le voit à l’œuvre dans le Livre de Tobie, conduisant le jeune Tobie dans sa mission, guérissant son père aveugle, puis se révélant à eux : « Je suis Raphaël, un des sept messagers de Dieu qui se tiennent à ses côtés dans l’éblouissement de sa présence ». Le récit a pour objet de révéler la Providence à l’œuvre dans la vie des hommes, et la manière dont elle répond à leur prière. Raphaël fut longtemps invoqué pour la santé du corps et de l’âme et la protection des voyageurs.

 

 

 

 

anges-01.jpganges-02.jpganges-03.jpganges-04.jpganges-05.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur