Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 07:15

Chers frères et sœurs, en cette radieuse fête de l’Assomption, nous célébrons avec joie le jour où Jésus Ressuscité est venu Lui-même prendre Marie sa Très Sainte Mère pour l’introduire dans les Splendeurs de la Gloire de Dieu, non seulement avec son Ame, mais aussi avec son Corps.

Pour l’humble Servante du Seigneur qui n’a jamais voulu paraître ici-bas, cette Assomption dans le ciel c’est la suprême apothéose.

La plénitude de grâce dont le Seigneur l’a comblée dès le premier instant de son existence, s’épanouit maintenant en plénitude de gloire.

Au jour de l’Assomption, ce Chef d’œuvre de l’Amour de Dieu qu’est Marie apparaît dans toute sa lumière et dans son idéale beauté.

Cette vision de la Vierge Immaculée dans la Gloire la plus haute qui soit après celle de Jésus, provoque un extraordinaire ravissement et une formidable explosion de joie chez tous les habitants du Paradis, en particulier chez les Anges qui reconnaissent leur Reine dans « la Femme enveloppée de soleil et couronnée d’étoiles ».

Cette fête célèbre à la fois, les deux derniers mystères du Rosaire : Marie Glorifiée au Ciel, Mère de l’Eglise et donc notre Mère à chacun de nous, et en même temps, Marie Reine, Reine du Ciel et de la Terre, Reine des Cœurs qui participe à la Toute-Puissance de Dieu pour s’occuper de chacun, et en particulier des plus petits et des plus pauvres, afin que « pas un cheveu ne tombe de notre tête ».

Ce qu’il importe de bien comprendre tout d’abord, frères et sœurs, c’est que ce privilège que constitue pour Marie sa Glorification, Corps et Ame au terme de son pèlerinage terrestre, ne l’éloigne pas de nous… Bien au contraire, il la place dans des conditions idéales, qui assurent une proximité beaucoup plus grande de sa part vis-à-vis de chaque être humain.

Le Mystère de l’Assomption, c’est ce qui permet à Marie d’exercer avec une pleine efficacité sa mission de Mère dans l’ordre de la Grâce.

C’est parce qu’Elle est immergée en Dieu, par la vision béatifique que notre douce Mère peut nous connaître un à un, par notre nom et par notre prénom et selon toute notre histoire, qu’Elle peut nous entourer de son indicible tendresse et nous apporter un maximum d’aide et de protection.

Son désir de Mère si aimante, est que ce bonheur parfait qu’Elle éprouve dans la Gloire Céleste, nous puissions le goûter, nous aussi, un jour.

Et c’est la raison pour laquelle son intervention médiatrice nous procure toutes les grâces dont nous avons besoin pour faire notre salut.

Elle nous aide surtout à progresser dans la Foi, dans l’Espérance, dans l’Amour de Dieu et des autres, afin que la Vie Divine enracinée en nous par le Baptême se développe toujours plus en nous, prenant totalement possession de notre cœur, nous unissant toujours plus intimement au Père, par le Fils, dans l’Esprit, en attendant que cette union à la Très Sainte Trinité soit définitivement réalisée, achevée et irréversible, au Ciel dans l’Etat de Gloire.

Comprenons aussi, chers frères et sœurs, que le Mystère de l’Assomption, fait de Marie, la Reine du Monde.

Jésus en la couronnant lui a donné participation entière et définitive aux pouvoirs qu’Il a Lui-même reçu de son Père, pour gouverner le Ciel et la Terre.

Cette extraordinaire puissance spirituelle, Elle l’exerce principalement, comme c’est rappelé dans la 1ère Lecture de cette fête, contre le Dragon de l’Apocalypse, c’est à dire, contre tous les anti-Christs qui sont manœuvrés, par le Démon. Certes, le Démon a été détrôné, mais il demeure terrible.

Les « guérillas » sont parfois plus terribles que la guerre, les gens y sont plus cruels, plus méchants et cela fait penser aux persécutions intérieures du Démon.

Nous avons besoin de Marie en ces temps si difficiles, Elle est notre Mère et nous nous confions à Elle, plus totalement que jamais, sachant qu’Elle a tout pouvoir.

Quand Elle sent ses petits enfants en danger, Elle est capable de n’importe quoi !

La plupart du temps, ce ne sont pas des miracles extérieurs, mais des miracles intérieurs.

Et c’est dans les moments où on est dans une situation telle qu’on ne sait pas comment en sortir, que Marie intervient, on ne sait trop comment, Elle a trouvé une solution.

Elle peut agir sur les cœurs, en effet, Elle peut empêcher telle ou telle chose nuisible.

Quand on laisse tout pouvoir à Marie, en lui disant : « fais de moi ce que tu veux », alors, dans sa Maternité et sa Royauté, Elle prend tous les moyens pour nous conduire vers Dieu.

Elle mène chacun selon la voie qu’Elle veut, c’est à dire selon le bon plaisir de l’Esprit-Saint, dont Elle est la très fidèle Coopératrice.

Que ces quelques réflexions, frères et sœurs, nous aident à saisir à quel point Marie, dans le Mystère de son Assomption, est vraiment notre Espérance, comme nous l’affirmons dans la très belle prière du Salve Regina.

Oui, Marie est notre Espérance dans les difficultés et les épreuves de notre vie concrète, Elle nous défend contres toutes les craintes et toutes les inquiétudes qui peuvent nous troubler, en nous formant à cette vie d’enfance spirituelle que Jésus recommande si vivement et qui est faite avant tout de confiance et d’abandon.

Nous n’avons rien à redouter si nous savons nous faire tout-petits dans les bras de notre Maman du Ciel.

La Très Sainte Vierge est aussi notre Espérance, face aux évènements du monde qui entretiennent dans les cœurs une sourde angoisse.

Jésus nous a dit, que le monde est appelé à finir. Comment ?

Nous ne le savons pas.

Si les hommes étaient totalement de bonne volonté, le monde pourrait finir dans la douceur.

Dieu a donné tous les moyens pour cela et il serait encore temps, si les hommes voulaient se convertir, s’ils voulaient répondre aux appels pressants du Pape.

Mais s’ils ne répondent pas, il faut que le petit troupeau de ceux qui croient en Jésus, reste néanmoins dans la paix, sachant que le Cœur de Marie finira par triompher.

Nous savons qu’il faudra peut-être passer par des jours, des moments très durs, mais Marie est Reine de l’Univers et ces moments seront abrégés à cause de l’Amour de Marie, à cause de tous les petits, de tous les pauvres, qui se sont donnés tout à Elle, et qui récitent le Rosaire, cette Puissante Prière qui met Satan en fuite et attire la Miséricorde.

En cette fête de l’Assomption, nous allons demander instamment à Celle qui est notre Mère et notre Reine, la Grâce d’une espérance renouvelée, étant bien convaincus que – si nous nous abritons sous son Manteau d’Amour et demeurons en son Cœur (et nous demeurons dans son Cœur, dans la mesure où nous l’aimons et lui faisons chaque jour le don total de nous-mêmes) nous aurons assez de force pour vaincre le mal par l’Amour, faisant naître ainsi, un monde nouveau où les hommes pourront enfin vivre en Paix et glorifier Dieu.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Homélies Mariales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur