Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 16:54

Dans son admirable « Exhortation apostolique sur le Culte marial » le Pape Paul VI, évoquant le mystère de la Présentation de Jésus au Temple attire l'attention sur le fait que « l'Eglise a entrevu dans le cœur de la Vierge-qui porte son Fils ä Jérusalem pour le présenter au Seigneur » - une volonté d'ablation qui dépasse le sens ordinaire du rite qu'elle accomplissait. Il nous invite ainsi à contempler en Marie la Vierge sacerdotale, l‘Oblate par excellence. Il est une vérité qu'on ne souligne peut-être pas assez : à savoir qu'au moment décisif de l'Annonciation Dieu a donné à Marie des lumières suffisantes sur le sens et les exigences de sa maternité divine.

Elle sait en particulier que son enfant appelé par l'ange « Fils du Très-Haut » est le Messie tant attendu et que sa mission consistera à sauver l'humanité pécheresse, ainsi que son nom, choisi par Dieu Lui-même, le donne à comprendre : Jésus, cela veut dire en effet « Dieu sauve ». Bien plus, pour Elle qui a scruté et médité les Livres Saints avec une pénétration à nulle autre pareille, il est parfaitement clair que ce Salut, Jésus le réalisera en devenant « l'homme des douleurs » prédit par Isaïe chapitre 53.

En répondant à l'ange : « Qu'il me soit fait selon ta Parole » Marie, cela ne fait aucun doute ; adhère avec une pleine intelligence et un consentement libre de sa volonté au mystère inouï de l’Incarnation et à toutes ses conséquences.

Sa maternité revêt dès ce premier instant un caractère oblatif. On peut donc entrevoir dans quelles dispositions la Vierge-Mère s'avance vers le Temple en portant dans ses bras Jésus âgé de quarante jours. Pleinement consciente de son rôle maternel qui la lie dès à présent au plan rédempteur - Syméon ne tardera pas d'ailleurs à la confirmer dans sa vocation de Co-rédemptrice - elle veut offrir au Très-Haut, à travers un rite qui pour les autres mamans est purement symbolique, la future Victime « Agneau sans tâche » qu'elle a mission d'élever en vue du Sacrifice. Cet enfant divin qui est son seul trésor infiniment précieux, qui lui a été confié mais qui n’est pas pour elle (car il ne lui appartient pas) elle le donne, elle le consacre à Dieu son Père, sans la moindre réserve, dans un magnifique élan de son Cœur si aimant et si généreux. Et il va sans dire qu'en offrant ainsi Jésus, Marie s’offre également Elle-même dans un héroïsme pleinement consenti et dans un abandon parfait entre les mains du Père. Elle réalise ainsi d'avance ce que Jésus dira plus tard du culte authentique : « l’Heure vient - et c'est maintenant » où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité (Jean 4, 23). Oui, dans ce Temple de Jérusalem où d'innombrables sacrifices rituels étaient offerts à Dieu, le geste hautement significatif de Marie présentant son Fils a marqué un tournant dans l’histoire du culte et « a inauguré, écrit le Père Galot, une nouvelle forme de sacrifice, celle qui devait être décisive pour la transformation des rapports de l'homme avec Dieu. »

Dans la lumière qui émane de ce quatrième Mystère Joyeux de notre Rosaire, Marie « la Vierge qui offre » nous apparaît donc comme le modèle parfait de ce culte « en esprit et en vérité » qui consiste à faire de sa propre vie (avec tout ce que cela comporte de sacrifices) une offrande à Dieu.

C'est à cette livraison totale de nous-mêmes que saint Paul nous invite instamment (en Romains 12, 1) : « Je vous exhorte, au nom de la miséricorde de Dieu, a offrir vos corps (c'est-à-dire toute votre vie concrète) en sacrifice vivant, saint et agréable a Dieu. »

Stimulés et aidés par Marie, qui est notre éducatrice spirituelle, faisons donc en sorte que toutes nos pensées, toutes nos activités et toutes nos épreuves, transformées par l’amour, deviennent des « offrandes spirituelles » qui atteindront leur sommet et prendront toute leur valeur dans le sacrifice eucharistique où, par le Christ qui les fera siennes, elles rendront à Dieu le Père dans l'unité du Saint-Esprit tout honneur et toute gloire.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Regards sur Marie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial