Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:21

Pour accomplir sa mission rédemptrice, Jésus, le Verbe fait chair, a choisi une voie d'extrême humilité. C'est dire toute l'importance qu'il attache à cette vertu sans laquelle il est impossible de parvenir à l'élévation sublime de l'union à Dieu. Seul, en effet, « celui qui s'abaisse sera élevé ».

Voulant nous faire comprendre à quel point l'humilité est la base de la vie spirituelle et la condition indispensable à son développement, St Augustin nous a livré cette réflexion qui est particulièrement frappante.

« Si vous me demandez ce qu'il faut d' abord pour être chrétien, je vous répondrai : l'humilité ; et ce qu'il faut ensuite : je vous redirai : l'humilité ; et ce qu'il faut encore : je vous répèterai l'humilité et aussi souvent que vous me poserez la question je vous ferai la même réponse ».

De son côté Ste Thérèse d'Avila affirme : « Qu'on n'avancera jamais beaucoup si on ne se décide à être humble ; manquer de cette vertu c'est tout perdre ».

Et elle explique que « tout ce qu'on fait sans humilité ne servira de rien parce qu'on ne peut pas avoir la charité sans être humble ». Autrement dit l'humilité est pour la charité ce que sont les fondements pour un édifice. Elle est la roche solide et sûre, sur laquelle toute âme chrétienne doit élever le « Château » de sa vie intérieure.

Fille de la Vérité et de la Justice, l'humilité rappelle à l'homme son origine et sa nature, puis réfrénant les ambitions démesurées pour sa condition elle le maintient à son rang et dans son rôle. Bref, elle rétablit l'ordre dans l'estime de soi et d'autrui.

Tout homme est en effet un mélange de bien et de mal. Mais tout le bien vient de Dieu, tandis que tout le mal est l'œuvre de l'homme seul. D'où le sentiment qu'il doit avoir de son indignité et le devoir qui lui incombe de rendre à Dieu tout honneur et toute gloire en lui attribuant tout le bien qui est en lui.

Et si l'homme considère ses semblables, il doit en premier lieu découvrir tout le bien qui est en eux pour en rendre également hommage à Dieu sans s'arrêter à ce qu'il y a de défectueux puisqu'il n'a pas à en juger. D'ou la préférence que tout homme doit accorder à son prochain sur soi-même.

« Que par l'humilité, dit St Paul, chacun estime les autres supérieurs à soi ».

L'humilité ainsi comprise est une des vertus les plus excellentes car en vidant notre âme de l'amour propre et de la vaine gloire elle y creuse pour ainsi dire une vaste capacité que Dieu ne demande qu'à remplir de sa grâce. Si vous avez l'intention de recueillir un peu de l’eau qui tombe du ciel, ce n'est pas le côté convexe de votre récipient que vous présenterez à cette eau, mais le côté concave. C'est ainsi qu'il convient d'agir avec le Seigneur.

Mais que faire concrètement pour pratiquer l’humilité d’une manière fructueuse ?

- Il faut aimer la dernière place.

Nous l'avons remarqué : chaque fois que Jésus nous parle de nos rapports avec le prochain, il insiste toujours pour que chacun prenne la place de celui qui sert et se considère comme le serviteur des autres : « Le plus grand parmi vous se fera votre serviteur ».

Si donc nous avons quelque autorité sur le prochain, n'oublions pas qu'elle nous a été donnée non pour notre honneur mais pour le service des autres.

Si au contraire rien ne nous élève au-dessus du niveau commun, ne nous mettons pas en avant pour être en vue.

Enfin, si notre place est celle de l'inférieur, occupons-la volontiers sans jamais chercher à en sortir : « La seule chose qui ne soit pas soumise à l’envie,disait Ste Thérèse de Lisieux, c'est la dernière place ; il n'y a donc que cette dernière place qui ne soit point vanité et affliction d'esprit ».

- Il faut accepter les humiliations.

Nous avons tous très certainement le désir d'être humbles, mais souhaitons nous avec la même ardeur les humiliations qui viennent de nous ou des autres ? Elles sont pourtant nécessaires pour parvenir à une humilité véritable. Tâchons donc de les accepter paisiblement et de les supporter avec patience, car c'est par elles que le Seigneur brise le plus efficacement notre orgueil : « Il faut beaucoup d'humiliations,disait Ste Bernadette, pour obtenir un peu d'humilité ».

- Il faut aimer la vie cachée.

Si nous voulons imiter à fond l'humilité de Jésus, de sa très Sainte Mère et de Saint Joseph, nous devons nous efforcer de reproduire dans toute notre vie le mystère si étonnant de leur vie cachée et cela en voilant comme eux tout ce qui, en nous, pourrait attirer l' attention ou les louanges d' autrui, en dérobant à la vue des autres tout ce qui pourrait nous singulariser et en fuyant autant que faire se peut toute marque de distinction : « Aime à vivre inconnu et tenu pour rien ». Nous dit l'Imitation de Jésus-Christ.

Parlant de l'humilité, une sainte religieuse, la bienheureuse Marie de Jésus-Crucifié (Mariam, la petite arabe) - dont l'âme resta simple et Candide au milieu des grâces vraiment extraordinaires dont elle fut l'objet - déclarait ceci : « Sans l'humilité nous sommes dans les ténèbres tandis qu'avec l'humilité, l'âme marche la nuit comme le jour. L'orgueilleux est comme le grain de froment jeté dans l'eau : il enfle, il grossit ; exposez ce grain au soleil, au feu : il sèche, il est brûlé. L'humble est comme le grain de froment jeté en terre : il descend, il se cache, il disparaît, il meurt, mais c'est pour reverdir au ciel ».

« Imitez les abeilles, disait-elle encore, cueillez partout le suc de l'humilité. Ce miel est doux ; l'humilité a le goût de Dieu ; elle fait goûter Dieu ».

Retenons surtout et méditons ces dernières paroles : « L'humilité a le goût de Dieu, elle fait goûter Dieu ».

Elle a le goût de Dieu parce qu'elle est la marque du divin, de la présence de Dieu ici-bas soit dans les personnes, soit dans les œuvres, et elle fait goûter Dieu, car Dieu se donne magnifiquement et comble dès cette terre de sa douceur et de sa Paix l'âme qui, s'étant vidée totalement d'elle - même, ne désire que Lui et ne vit que pour Lui, avec Lui et en Lui.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Regards sur Jésus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur