Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 14:57
Je suis la Servante du Seigneur

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1, 26-38

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée de grâce, le Seigneur est avec toi ».

À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin ».

Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu ». Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ».

Alors l’ange la quitta.

Méditation

Dans son admirable «Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge» (au N° 243), saint Louis Marie G. de Montfort invite tous ceux qui par leur Consécration sont devenus «esclaves de Jésus par Marie» à célébrer avec une intense ferveur la fête de l’Annonciation le 25 Mars. C’est ce jour-là, en effet, que l’Eglise commémore solennellement le mystère de l’Incarnation glorifiant en même temps le Verbe qui se fait Fils de Marie et la Vierge qui devient Mère de Dieu. Cette merveilleuse «Annonce faite à Marie» qu’il nous faut contempler non seulement un jour par an, mais tous les jours en récitant l’Angélus et en commençant notre Rosaire, est essentiellement un appel d’amour de la part de Dieu et une réponse d’amour donnée par Marie.

Dieu le Père demande à sa petite enfant privilégiée qu’Il a «comblée de grâce» et qui (par son vœu de virginité) s’est totalement consacrée à Lui, de coopérer d’une manière unique à son plan rédempteur en acceptant d’être la Mère du Sauveur promis et attendu depuis des siècles. Marie est parfaitement libre d’adhérer à ce dessein de Dieu sur Elle ou de s’y refuser. Quelle lourde responsabilité pour Elle ! Car ce qui va dépendre de sa décision, en fait, c’est la Rédemption de toute l’humanité, le salut éternel de chacun et chacune d’entre nous.

«Les destinées du monde sont suspendues aux lèvres et au cœur de Notre-Dame, écrit Dom Delatte, tous les deux : monde créé et monde incréé sont anxieux, attentifs, épiant la réponse de la Vierge qui pour tous deux sera décisive...»

Fort heureusement, il n’y a pas dans le Cœur Immaculé de la Vierge le plus petit mouvement de considération d’elle-même ou de complaisance en elle-même. Elle n’a jamais fait jusqu’à présent sa volonté propre, sa disponibilité est parfaite. C’est pourquoi, sans l’ombre d’une hésitation, elle donne son plein consentement à la volonté de Dieu, elle y adhère dans l’amour le plus intense et le plus pur qui soit : «Voici la Servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta Parole.»

Par ce oui pleinement libre, Marie se met inconditionnellement au service du Seigneur. Son acceptation s’accompagne d’une donation totale. Elle s’offre en qualité de servante, mieux que cela en qualité «d’esclave» (ce mot étant la traduction exacte du terme grec «doulé» employé par saint Luc). Par cet esclavage qui ne peut être qu’un esclavage d’amour, elle permet à Dieu de faire d’Elle tout ce qu’Il lui plaira... Il pourra donc épancher surabondamment son Amour en Elle, et par Elle sur toute l’humanité. En Elle et par Elle, il va «faire des merveilles.» A cause de ce oui qu’Elle n’a cessé de redire à tout instant, et en particulier au pied de la Croix, Marie est la Nouvelle Eve, Mère de tous les vivants, c’est-à-dire de tous les hommes sauvés et sanctifiés par Jésus, comme Lui-même est le Nouvel Adam. Dieu donne à tout chrétien une vocation, une mission par laquelle il est appelé à participer, comme Marie, à l’œuvre rédemptrice de Jésus et par conséquent Dieu demande à tout chrétien, comme à Marie, un oui de tous les instants qui soit vraiment adhésion d’amour à sa Sainte Volonté. Or, nous savons par expérience combien il est difficile de dire constamment et quoiqu’il en coûte, ce libre oui d’amour que Dieu réclame de nous. Et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons fait notre Consécration à Marie, voulant être pour Elle, par Elle et en Elle «esclaves d’amour»de Jésus. Dans la lumière de l’Esprit-Saint, il nous a été donné de comprendre, en effet, que Marie en sa qualité d’Educatrice des âmes, détient un secret de grâce pour nous faire dire ce oui dont nous sommes par nous-mêmes incapables à cause de notre faiblesse. Mais un tel résultat ne peut être atteint que dans la mesure où, renonçant à notre volonté propre, nous nous laissons faire par Elle. Une maman ne peut pas faire grand-chose de l’enfant qui se débat dans ses bras parce qu’il veut agir par lui-même, par contre elle fait tout ce qu’elle veut du tout petit qui se tient immobile entre ses bras, entièrement confiant et abandonné à elle. C’est cette dernière attitude d’humble petitesse et de docilité (appelée enfance spirituelle) que Marie, notre Mère à la fois si douce et si exigeante, attend de nous.

Puissions-nous donc, chaque fois que nous évoquons ou contemplons ce grand moment de l’Annonciation, renouveler notre résolution de vivre l’Evangile en étant de plus en plus malléables entre les mains expertes de Marie : Elle pourra ainsi, en union avec le Saint-Esprit dont Elle est l’Epouse indissoluble, nous modeler à l’image de Jésus, faire de nous des copies vivantes de Jésus.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Regards sur Marie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers

 

 

 

 

 

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial

 

Mon Coup de Coeur