Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 23:05

Lecture du livre des Actes des Apôtres 15, 1-2. 22-29

Certaines gens venus de Judée voulaient endoctriner les frères de l'Église d'Antioche en leur disant : « Si vous ne recevez pas la circoncision selon la loi de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés ». Cela provoqua un conflit et des discussions assez graves entre ces gens-là et Paul et Barnabé. Alors on décida que Paul et Barnabé, avec quelques autres frères, monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens pour discuter de cette question.

Alors les Apôtres et les Anciens décidèrent avec toute l'Église de choisir parmi eux des hommes qu'ils enverraient à Antioche avec Paul et Barnabé. C'étaient des hommes qui avaient de l'autorité parmi les frères : Jude (appelé aussi Barsabbas) et Silas. Voici la lettre qu'ils leur confièrent : « Les Apôtres et les Anciens saluent fraternellement les païens convertis, leurs frères, qui résident à Antioche, en Syrie et en Cilicie. Nous avons appris que quelques-uns des nôtres, sans aucun mandat de notre part, sont allés tenir des propos qui ont jeté chez vous le trouble et le désarroi. Nous avons décidé à l'unanimité de choisir des hommes que nous enverrions chez vous, avec nos frères bien-aimés Barnabé et Paul qui ont consacré leur vie à la cause de notre Seigneur Jésus Christ. Nous vous envoyons donc Jude et Silas, qui vous confirmeront de vive voix ce qui suit : L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas faire peser sur vous d'autres obligations que celles-ci, qui s'imposent : vous abstenir de manger des aliments offerts aux idoles, du sang, ou de la viande non saignée, et vous abstenir des unions illégitimes. En évitant tout cela, vous agirez bien. Courage ! »

Lecture du livre de l’Apocalypse de saint Jean 21, 10-14. 22-23

Moi, Jean, j'ai vu un ange qui m'entraîna par l'esprit sur une grande et haute montagne ; il me montra la cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu. Elle resplendissait de la gloire de Dieu, elle avait l'éclat d'une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin. Elle avait une grande et haute muraille, avec douze portes gardées par douze anges ; des noms y étaient inscrits : ceux des douze tribus des fils d'Israël. Il y avait trois portes à l'orient, trois au nord, trois au midi, et trois à l'occident. La muraille de la cité reposait sur douze fondations portant les noms des douze Apôtres de l'Agneau. Dans la cité, je n'ai pas vu de temple, car son Temple, c'est le Seigneur, le Dieu tout-puissant, et l'Agneau. La cité n'a pas besoin de la lumière du soleil ni de la lune, car la gloire de Dieu l'illumine, et sa source de lumière, c'est l'Agneau.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14, 23-29

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé. Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

« C'est la paix que je vous laisse, c'est ma paix que je vous donne ; ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent ; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez ».

Homélie

« Si quelqu’un m’aime il restera fidèle à ma Parole. Mon Père l’aimera et nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre demeure ».

Cette étonnante promesse de Jésus, c’est la révélation suprême, c’est le couronnement de tout ce qu’il a pu nous dire et nous donner, c’est la révélation parfaite de la rencontre entre l’homme et Dieu, c’est l’accomplissement total de l’amour parfait ; la présence de Dieu au cœur de notre propre cœur.

Oui, en vertu de cette merveilleuse promesse, chacun de nous peut dire, là, maintenant, dans ma vie, le Père, le Fils et le Saint Esprit, le Dieu vivant et vrai veut venir habiter... Et non point pour y passer, mais pour y demeurer, non point pour une rencontre d’un jour, mais pour une habitation qui ne finira jamais.

Quelle incroyable promotion spirituelle pour l’homme qui se trouve ainsi élevé à une vie d’intime communion avec les Trois Personnes Divines qui est rendu capable de participer dès cette terre par la foi, l’espérance et l’amour à la nature et à la vie même de Dieu !

Mais cette mystérieuse habitation du Dieu-Trinité dans l’âme du baptisé ne peut subsister. Jésus le souligne très fortement, que si l’on a pour lui un amour authentique qui n’est pas simple sentimentalisme, mais qui s’exprime dans le concret de la vie par l’observance de sa Parole : « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma Parole ». C’est un amour qui consiste en un don total de soi-même à Dieu et en un don total de soi-même à son prochain dans l’amitié, le service, le partage des joies et des peines, la miséricorde qui pardonne inlassablement. Tout cela l’apôtre Jean l’a résumé dans une très belle formule : « Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu en lui ».

A partir de là, frères et sœurs, nous pouvons donc comprendre que l’âme en état de grâce (et on est en état de grâce si l’on n’est pas séparé de Dieu par le péché grave), l’âme en état de grâce, qui vit dans l’amitié avec Dieu est en fait un petit ciel, puisque Dieu y réside avec tout le secret de sa vie intime et y exerce une action qui peu à peu la transforme et la divinise dans la mesure où elle se laisse faire.

Mais ici une question se pose : comment se fait-il que nous allions et venions avec une telle présence en nous sans y prêter attention ? N’est-ce pas parce que notre cœur est encombré de toutes sortes de futilités et par dessus-tout de notre moi égoïste et jouisseur ?

« Ô âmes créées pour ces merveilles, s’écrie saint Jean de la Croix, que faites-vous, à quels misérables riens perdez-vous votre temps ».

Dès lors puisque la Sainte Trinité veut nous associer à sa vie divine, nous ne devrions tendre qu’à une seule chose : entretenir avec elle des relations de plus en plus étroites par une prière fréquente et persévérante faite d’adoration, de louange, de supplication, d’intercession et d’action de grâce, et une fidélité sans failles à l’Eucharistie où Jésus nous donne son Cœur débordant d’amour pour que nous puissions aimer comme lui.

Chers frères et sœurs, n’oublions jamais que Dieu nous appelle tous à marcher vers la sainteté en faisant d’incessants progrès dans l’amour. Si par nos péchés nous ne faisons pas obstacle au développement de cet amour surnaturel dans nos âmes nous pouvons êtres sûrs que la Très Sainte Trinité présente en nous nous inondera de grâces toujours plus abondantes qui nous feront monter à un niveau toujours plus élevé d’intimité avec Elle, jusqu’à ce que cette union (qui demeure cachée tant que nous cheminons ici-bas) atteigne sa perfection au ciel dans une communion infiniment comblante à la Béatitude même de Dieu.

Notre vie spirituelle d’aujourd’hui ne peut être qu’une préparation à ce bonheur, mais elle est déjà une joie possédée comme une sainte carmélite, la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité en a témoigné en ces termes : « Croire qu’un être qui s’appelle l’Amour habite en nous à tout instant du jour et de la nuit, voilà ce qui a fait de ma vie un ciel anticipé ».

Puisse la Vierge Marie, notre Mère bien-aimée qui a vécu ce mystère de la Présence dans l’âme des Trois Personnes Divines, avec une intensité et une perfection indépassables nous obtenir à tous cette grâce des grâces.

Amen.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abbé Pierre Cousty - dans Homélies Année C
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

Divers