Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2022 2 05 /04 /avril /2022 14:59

Prière eucharistique 1 pour la réconciliation

Vraiment, il est juste et bon de toujours te rendre grâce, Seigneur, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant. Car tu ne cesses de nous appeler à une vie plus belle ; toi qui es riche en miséricorde, sans te lasser tu offres ton pardon et tu invites les pécheurs à s’en remettre à ta seule bonté. Bien loin de te détourner de nous, qui avons si souvent rompu ton Alliance, tu as noué avec la famille humaine un nouveau lien de charité, si fort que rien ne pourra le défaire.

Et maintenant que tu accordes à ton peuple un temps de grâce et de réconciliation, tu lui donnes, par la conversion du cœur, de mettre son espérance dans le Christ Jésus et de se dévouer au service de tous les hommes en se livrant davantage à l’Esprit Saint.

C’est pourquoi, remplis d’admiration, nous voulons joindre nos voix aux voix innombrables du ciel, pour magnifier la puissance de ton amour dans la joie de notre salut, et sans fin nous proclamons :

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers !

Toi, Seigneur, tu es vraiment Saint, tu es toujours à l’œuvre, depuis les origines du monde, pour que l’homme devienne saint comme toi-même es Saint. Regarde, nous t’en prions, les offrandes de ton peuple, et répands sur elles la puissance de ton Esprit : qu’elles deviennent le Corps X et le Sang de ton Fils bien-aimé, Jésus, le Christ, en qui, nous aussi, nous sommes tes fils.

Nous qui étions perdus, incapables de nous rapprocher de toi, tu nous as aimés du plus grand amour : ton Fils, le seul Juste, s’est livré lui-même à la mort et n’a pas refusé d’être cloué pour nous sur le bois de la croix. Mais avant que ses bras étendus dessinent entre ciel et terre le signe indélébile de ton Alliance, il voulut célébrer la Pâque au milieu de ses disciples.

Au cours du repas, il prit le pain, en te rendant grâce il dit la bénédiction, il rompit le pain, et le donna à ses disciples, en disant :

« Prenez, et mangez-en tous : Ceci est mon corps livré pour vous. »

De même, après le repas, sachant qu’il allait tout réconcilier en lui par son sang répandu sur la croix, il prit la coupe remplie de vin, et, te rendant grâce à nouveau, il la fit passer à ses disciples, en disant :

« Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang,

le sang de l’alliance nouvelle et éternelle,

qui sera versé pour vous et pour la multitude

en rémission des péchés.

Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Il est grand, le mystère de la foi :

R/. Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous proclamons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire.

Ou bien :

Acclamons le mystère de la foi :

R/. Quand nous mangeons ce Pain et buvons à cette Coupe, nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité, et nous attendons que tu viennes.

Ou bien :

Qu’il soit loué, le mystère de la foi :

R/. Sauveur du monde, sauve-nous ! Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.

Ou bien :

Proclamons le mystère de la foi :

R/. Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant, notre Sauveur et notre Dieu : Viens, Seigneur Jésus !

En faisant mémoire de ton Fils Jésus, le Christ, notre Pâque et notre paix définitive, nous célébrons sa mort et sa résurrection du séjour des morts, et, en appelant le jour béni de sa venue, nous te présentons, Dieu de fidélité et de miséricorde, Celui qui s’est offert lui-même en sacrifice pour réconcilier l’humanité avec toi.

Regarde avec bonté, Père très aimant, ceux que tu attires à toi, par le sacrifice de ton propre Fils : accorde à ceux qui ont part à un seul pain et une seule coupe d’être rassemblés, par la force de l’Esprit Saint, en un seul corps dans le Christ par qui est abolie toute division.

Daigne nous garder toujours en communion d’esprit et de cœur avec notre Pape N. et notre Évêque N. Aide-nous à préparer ensemble la venue de ton règne jusqu’à l’heure où nous nous tiendrons devant toi, saints parmi les saints dans le ciel, avec la bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, les bienheureux Apôtres et tous les saints, avec nos frères et sœurs défunts, que nous confions humblement à ta miséricorde. Alors, enfin libérés de la corruption qui nous blesse, nous deviendrons une création nouvelle, et, avec joie, nous te chanterons l’action de grâce

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père tout-puissant, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles. R/. Amen.

Prière eucharistique 2 pour la réconciliation

Vraiment, il est juste et bon, de te rendre grâce et de chanter ta louange, Dieu, le Père tout-puissant, pour l’œuvre que tu accomplis dans ce monde par notre Seigneur Jésus, le Christ. Au sein de notre humanité encore désunie et déchirée, nous savons d’expérience que tu changes les cœurs et les prépares à la réconciliation. Ton Esprit travaille le cœur des hommes : pour que les ennemis se parlent à nouveau, les adversaires se tendent la main, et que les peuples cherchent à se rencontrer. Oui, c’est ton œuvre, Seigneur, quand l’amour l’emporte sur la haine, quand la vengeance fait place au pardon, et la discorde se change en amitié. C’est pourquoi, unis aux chœurs célestes qui te chantent, nous ne cessons de te rendre grâce, et, sur la terre, nous proclamons sans fin ta gloire :

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers !

Père tout-puissant, nous te bénissons par Jésus Christ, ton Fils, venu dans notre monde en ton nom. Il est la Parole du salut pour les hommes, la main que tu tends aux pécheurs, le chemin par où nous arrive la paix que tu donnes.

Alors que nos péchés nous avaient détournés de toi, Seigneur, tu nous as conduits à la réconciliation, pour que, tournés vers toi, nous nous aimions les uns les autres, par ton Fils, que tu as livré pour nous à la mort.

Et maintenant que nous célébrons la réconciliation que le Christ nous a obtenue, nous te prions ; sanctifie ces offrandes en répandant sur elles ton Esprit : qu’elles deviennent le Corps X et le Sang de ton Fils, qui nous a dit de célébrer ce mystère.

Au cours du repas, lui qui allait donner sa vie pour notre libération, il prit le pain dans ses mains et, te rendant grâce, il dit la bénédiction, il rompit le pain, et le donna à ses disciples, en disant :

« Prenez, et mangez-en tous : Ceci est mon Corps livré pour vous. »

De même, après le repas, sachant qu’il allait tout réconcilier en lui par son sang répandu sur la croix, il prit la coupe remplie de vin, et, te rendant grâce à nouveau, il la fit passer à ses disciples, en disant :

« Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon Sang,

le Sang de l’Alliance nouvelle et éternelle,

qui sera versé pour vous et pour la multitude

en rémission des péchés.

Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Il est grand, le mystère de la foi :

R/. Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous proclamons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire.

Ou bien :

Acclamons le mystère de la foi :

R/. Quand nous mangeons ce Pain et buvons à cette Coupe, nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité, et nous attendons que tu viennes.

Ou bien :

Qu’il soit loué, le mystère de la foi :

R/. Sauveur du monde, sauve-nous ! Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.

Ou bien :

Proclamons le mystère de la foi :

R/. Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant, notre Sauveur et notre Dieu : Viens, Seigneur Jésus !

En faisant ainsi mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils, qui nous a laissé un tel gage de son amour, nous te présentons cette offrande qui vient de toi, le sacrifice de la parfaite réconciliation.

Père très saint, nous t’en supplions, accueille-nous avec ton Fils, et, dans ce repas qui nous sauve, accorde-nous son Esprit : qu’il fasse disparaître les causes de nos divisions. Que ce même Esprit fasse de ton Église le signe visible de l’unité entre les hommes, et l’instrument de ta paix ; qu’il nous garde en communion avec notre Pape N. et notre Évêque N., avec l’ensemble des évêques, et ton peuple tout entier.

Et comme tu nous as réunis maintenant à la table de ton Fils, rassemble-nous un jour, auprès de la glorieuse Vierge Marie, Mère de Dieu, avec tes bienheureux Apôtres et tous les saints, avec nos frères et sœurs, avec les hommes et les femmes de toute origine et de toute langue qui sont morts dans ton amitié ; ce jour-là, rassemble-nous au banquet de l’unité à jamais accomplie, dans les cieux nouveaux et la terre nouvelle où resplendit en plénitude la paix qui vient de toi, dans le Christ Jésus, notre Seigneur.

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père tout-puissant, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles. R/. Amen.

Vous trouverez ces prières en DOCX et PDF

https://www.famillechretienne.fr/

Eucharistie I

Le sacrifice du Christ et son Sacrement ou Jeudi-Saint

Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et avec votre esprit.

Élevons notre cœur.

R/. Nous le tournons vers le Seigneur.

Rendons grâce au Seigneur notre Dieu.

R/. Cela est juste et bon.

Vraiment, il est juste et bon, pour ta gloire et notre salut, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, Seigneur, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. Il est le Prêtre éternel et véritable, qui institua le sacrement destiné à perpétuer son sacrifice ; il s’est d’abord offert à toi en victime pour notre salut et nous a prescrit de faire cette offrande en mémoire de lui. Quand nous recevons sa chair immolée pour nous, nous sommes fortifiés ; quand nous buvons le sang qu’il a versé pour nous, nous sommes purifiés. C’est pourquoi, avec les anges et les archanges, avec les puissances d’en haut et tous les esprits bienheureux, nous chantons l’hymne de ta gloire et sans fin nous proclamons :

Saint ! Saint ! Saint !...

Eucharistie II

Le Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ.

Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et avec votre esprit.

Élevons notre cœur.

R/. Nous le tournons vers le Seigneur.

Rendons grâce au Seigneur notre Dieu.

R/. Cela est juste et bon.

Vraiment, il est juste et bon, pour ta gloire et notre salut, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, Seigneur, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. Lors du dernier repas qu’il partageait avec ses Apôtres, voulant perpétuer la mémoire du salut par la croix, il s’est offert à toi, comme l’Agneau sans tache, et tu as accueilli son sacrifice de parfaite louange. Quand tes fidèles communient à ce mystère incomparable, tu les sanctifies, pour que la famille humaine, habitant un même univers, soit éclairée par une même foi et réunie par une même charité. Nous venons à la table de cet admirable sacrement, pour être imprégnés de la douceur de ta grâce et transformés à l’image de ce que nous serons au ciel. C’est pourquoi le ciel et la terre t’adorent ; ils te chantent leur hymne toujours nouvelle, et nous-mêmes, unissant notre voix à celle des anges, nous t’acclamons :

Saint ! Saint ! Saint !...

Préfaces Eucharistie en DOCX et PDF

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. 
Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Mes coloriages catho

MES COMPOSITIONS:

Divers

Compteur mondial

 

 


 

 

Flag Counter