Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 11:12

Hymne de l’Avent

  • Un jour viendra où Dieu se montrera, un jour verra la fin de nos combats, printemps de gloire aux plaines de la terre, sa vie joyeuse éveillera les corps et Dieu vivant sera pour toujours le cœur d'un monde ouvert à l'amour.
  • Demain peut-être à l'heure du sommeil, voleur de nuit, le Maître du soleil viendra lever les doutes et les peurs, ami offrant le pain de ses douleurs, le Pain de vie qui ne finit pas, pétri par Dieu au jour de la Croix.
  • Ce soir peut-être aux pas d'un inconnu, nos yeux liront les routes de Jésus, visage d'homme aux traits marqués de coups, cortège d'hommes aux poings levés vers nous : te voir, Seigneur, en tout homme né sous ton soleil pour ta liberté.
  • Un jour viendra où Dieu nous attendra. Son Fils déjà nous dit quel est son choix : ouverte en grand, la porte du festin verra passer les foules du chemin. Cortège immense aux fleuves du temps, marchons ensemble où Dieu nous attend.

Lecture du livre de la Genèse 49, 2. 8-10

La royauté ne s’éloignera pas de la tribu de Juda.

En ces jours-là, Jacob appela ses fils et dit : « Assemblez-vous ! Je veux vous dévoiler ce qui vous arrivera dans les temps à venir. Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob, écoutez Israël, votre père. Juda, à toi, tes frères rendront hommage, ta main fera plier la nuque de tes ennemis et les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion. Tu remontes du carnage, mon fils. Il s’est accroupi, il s’est couché comme un lion ; ce fauve, qui le fera lever ? Le sceptre royal n’échappera pas à Juda, ni le bâton de commandement, à sa descendance, jusqu’à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront ». - Parole du Seigneur.

Psaume 71

R/ : Voici venir des jours de justice et de paix.

  • Dieu, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice. Qu’il gouverne ton peuple avec justice, qu’il fasse droit aux malheureux ! R/
  • Montagnes, portez au peuple la paix, collines, portez-lui la justice ! Qu’il fasse droit aux malheureux de son peuple, qu’il sauve les pauvres gens, qu’il écrase l’oppresseur ! R/
  • En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu’à la fin des lunes ! Qu’il domine de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu’au bout de la terre ! R/
  • Que son nom dure toujours ; sous le soleil, que subsiste son nom ! En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ; que tous les pays le disent bienheureux ! R/

Alléluia. Alléluia. Viens, Sagesse du Très-Haut ! Toi qui régis l’univers avec force et douceur, enseigne-nous le chemin de vérité. Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 1, 1-17

« Jésus, fils de David, fils d’Abraham »

Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham : Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David.

David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone.

Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.

Le nombre total des générations est donc : depuis Abraham jusqu’à David, quatorze générations ; depuis David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze générations ; depuis l’exil à Babylone jusqu’au Christ, quatorze générations. - Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie

Ce soir, nous entrons dans la semaine préparatoire à la fête de Noël. Pendant des siècles, le peuple juif a désiré et attendu la venue du Messie ; aujourd’hui nous commémorons ce temps d’attente par des textes biblique qui expriment toute l’espérance que le peuple de Dieu met en son Messie et Sauveur. À la fin de chaque journée, pendant la prière du soir de l’Église que sont les Vêpres, le Cantique de Marie (le Magnificat) est accompagné par une antienne prise dans l’un des textes qui appellent le Messie à venir dans un monde en attente, pour apporter la Rédemption à ceux qui désirent instamment le salut que Dieu a promis.

Le Livre de Sirac parle de la sagesse qui sort de la bouche du Très-Haut, qui existait avant que le monde soit créé ; et quand Dieu, par sa Parole créa l’univers, il emplit toutes choses de cette sagesse. Par-là, Dieu manifestait son amour pour la création, en la comblant du don de la Sagesse. Le prophète Isaïe, lui aussi, a prédit que le Messie à venir posséderait l’Esprit du Seigneur, un esprit de Sagesse et d’intelligence. Puis à la plénitude des temps, la Sagesse de Dieu vint dans le monde et se fit chair en la personne de Jésus, le Fils de Dieu. Le Christ a révélé au monde le plan de Dieu, un plan de réconciliation, une espérance divine. Impatients de voir ce plan se dévoiler dans notre monde d’aujourd’hui, nous implorons dans cette « antienne O » - c’est ainsi qu’on appelle ces antiennes parce qu’elles commencent toutes par l’exclamation « O » - la Sagesse divine ; qu’elle vienne à nous, qu’elle vienne nous montrer le plan du Salut de Dieu, en sorte que nous puissions avoir part à sa vie et à ses bénédictions.

U.S.A.

Prière du soir

Tu es béni, Seigneur, toi qui donnes sens à l’histoire, tu es béni pour la suite des jours dont la vanité serait accablante si tu ne venais l’habiter. Béni sois-tu, Dieu des vivants, qui fécondes en secret dans l’ombre de l’Esprit. Béni sois-tu pour les cheminements souterrains et les jaillissements inespérés. Bénis soient ton grand amour qui pardonne tout et excuse tout, et ta clairvoyance amoureuse qui t’aveugle et te fait oublier le péché des hommes. Donne-nous d’aimer jusqu’à l’oubli de la pesanteur de nos fautes, jusqu’à l’oubli du poids écrasant de l’histoire, jusqu’à l’émerveillement devant l’œuvre parfaite de la rédemption.

France

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies. Suivez-moi sur FB, Twitter, Pinterest et Instagram (voir icônes en bas de page).
  • Contact

Ma Bible illustrée

Ancien Testament

Nouveau Testament

Les Paraboles

Jeux bibliques

Autres jeux

Les Couleurs du Temps

Tout pour la Messe

Les étapes de la vie

Les Prières

Vierge Marie

Grandes Fêtes Chrétiennes

Fêtes civiles

Journées Mondiales

Divers

Compteur mondial

 

 

Flag Counter