Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 17:49

Résultat de recherche d'images pour "chemin de croix pour les jeunes"

Première stationJésus est condamné à mort

 

 Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Après l’avoir arrêté et interrogé, les chefs des Juifs conduisent Jésus devant le gouverneur romain, Ponce Pilate, pour le faire mourir.

Pilate interroge Jésus et il ne trouve aucune raison de le condamner, il cherche un moyen de le libérer.

Pilate se dit que s’il fait fouetter Jésus, le peuple sera content de cette punition. Alors les soldats déshabillent Jésus et le fouettent. Puis ils lui mettent une robe rouge et une couronne d’épines, signes de la royauté. Ils se moquent de lui et lui crachent au visage.

Mais le peuple des juifs poussé par ses chefs hurle de plus en plus fort : « crucifie-le ! ». Pilate a peur d’une émeute, alors il livre Jésus pour le mettre à mort.

Je te prie, Seigneur, pour ceux qui, comme Toi, sont condamnés injustement.

Chant : Fais paraître ton Jour, et le temps de ta grâce,

Fais paraître ton Jour : que l’homme soit sauvé !

Deuxième station : Jésus est chargé de sa croix

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Les soldats romains chargent sur les épaules de Jésus une lourde croix. Jésus souffre, mais il ne se plaint pas. Il prie son Père du Ciel : « Père, que ta volonté soit faite et non la mienne ».

Quand tu fais le signe de croix, le signe des chrétiens, n’oublie jamais que c’est par la Croix de Jésus que nous sommes sauvés. Cette croix représente tout le mal, toute la haine, toute la cruauté, tous les péchés du monde. Mais par sa résurrection, Jésus va faire de ce symbole de la mort, le symbole de Vie éternelle.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui sont écrasés par les difficultés de la vie.

Notre Père

Troisième station : Jésus tombe pour la première fois

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Jésus est épuisé. Il a passé une nuit blanche. Il a été torturé. Il n’a rien mangé depuis la veille où il a partagé le pain et le vin avec ses amis. Le soleil tape fort, il est deux heures de l’après-midi. Et que cette croix est lourde ! C’est trop dur, Jésus s’écroule…

Nous aussi, il nous arrive de ne pas pouvoir supporter des peines, des chagrins, des malheurs. Il nous arrive aussi de tomber sous le poids de nos péchés et de nous croire incapables de nous relever.

Jésus, lui, réunit ses dernières forces, il se relève et courageusement repart de l’avant.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui n’arrivent pas à se relever après une épreuve.

Quatrième station : Jésus rencontre sa Mère

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

 

Jésus regarde la foule qui s’est amassée au bord de la route pour le voir passer. Tout à coup, au premier rang, il aperçoit sa maman. Leurs regards se croisent.

Ils ne disent rien…

Et pourtant, ils auraient tant de choses à se dire. Pour se consoler du malheur qui leur arrive.

Mais entre Jésus et Marie, tout passe directement de cœur à cœur.

Ô Marie, apprends-nous, dans la joie comme dans les épreuves, à vivre cœur à cœur avec Jésus !

Je te prie, Seigneur, pour toutes les mamans et tous les papas qui sont désespérés par la souffrance ou la mort d’un enfant.

Je vous salue Marie

Cinquième station : Simon aide Jésus à porter sa croix

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

A bout de force, Jésus titube, il va s’effondrer. Les soldats ont pitié de lui. Ils appellent un cultivateur qui revient des champs et lui ordonnent d’aider Jésus à porter sa croix. Le nom de cet homme est Simon, il habite Cyrène.

Simon n’a pas choisi d’aider Jésus, et pourtant il le fait de bonne grâce. Près de Jésus son cœur se change. Alors Jésus repart, à deux la croix est moins lourde.

Nous sommes tous solidaires dans le péché, mais nous pouvons aussi être tous solidaires dans le salut. Si nous nous entraidions tous, le poids de nos malheurs serait plus facile à porter.

Je te prie, Seigneur, pour tous les hommes de bonne volonté qui attendent un appel pour te suivre. Et aussi pour tous ceux qui souffrent dans la solitude sans le réconfort d’une amitié.

Chant : Fais paraître ton Jour, et le temps de ta grâce,

Fais paraître ton Jour : que l’homme soit sauvé !

Sixième station : Véronique essuie le visage de Jésus

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Jésus continue sa marche vers la mort.

Dans la foule, certains se moquent de lui, d’autres au contraire essayent de lui apporter le réconfort d’un mot ou d’un geste.

Véronique est de ceux-là : elle ose traverser l’escorte des soldats et, avec une serviette blanche, elle essuie le visage de Jésus. Un visage qui ruisselle de sueur, de sang et de larmes. Dans ce geste, Véronique met tout son amour.

Et nous, savons-nous prouver notre amour par des petits gestes, très simples, qui en disent souvent plus que de grandes déclarations ?

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui vont mourir dans l’indifférence générale.

Septième station : Jésus tombe une seconde fois

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Malgré l’aide de Simon de Cyrène, Jésus s’écroule une deuxième fois.

La croix de tous les malheurs du monde est vraiment trop lourde pour des épaules humaines. C’est pourquoi Jésus prie son Père de lui donner la force de se relever.

Et nous aussi, en faisant le bien autour de nous, nous pouvons alléger le fardeau que porte Jésus. Oui, par delà les siècles, chacun d’entre nous est appelé à porter la croix qui nous sauve.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui retombent dans le péché malgré leurs bonnes résolutions.

Huitième station : Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Dans la foule qui suit Jésus, il y a de nombreuses femmes. Et de voir Jésus dans cet état, elles ne peuvent retenir leurs larmes. Elles savent bien que Jésus n’a jamais rien fait de mal et elles sont désemparées par ce qui lui arrive.

Alors, Jésus se tourne vers elles et leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants ». Jésus voudrait bien leur faire comprendre que ce qui peut tuer le corps n’est pas très grave c’est ce qui peut tuer l’amour dans notre cœur. C’est pourquoi Jésus demande aux femmes de Jérusalem de pleurer leurs péchés et ceux que commettront leurs enfants.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui sont en danger de mort éternelle à cause de leurs péchés.

Chant : Fais paraître ton Jour, et le temps de ta grâce,

Fais paraître ton Jour : que l’homme soit sauvé !

Neuvième station : Jésus tombe pour la troisième fois

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Encore une fois, Jésus retombe…

Le poids de nos péchés est vraiment trop lourd. Seul le Fils de Dieu est plus fort que le mal. Seul l’amour de Dieu pour nous donne à Jésus la force de se relever et d’aller jusqu’au bout de la mission que lui a confiée son Père.

A nous aussi, Notre Père du Ciel confie une mission à accomplir sur Terre. Sommes-nous comme Jésus suffisamment forts pour faire la volonté de Dieu quoi qu’il arrive, malgré les obstacles et les difficultés.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui t’abandonnent quand vient le temps des difficultés.

Notre Père

Dixième station : Jésus est dépouillé de ses vêtements

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Enfin Jésus parvient en haut de la colline, à un endroit appelé Golgotha, c’est-à-dire Lieu du Crâne.

Là, les soldats montent la croix. Puis ils arrachent les vêtements de Jésus. Jésus se retrouve aussi pauvre que le jour de sa naissance dans une étable. Lui, le Roi de l’Univers, s’est fait l’image du plus pauvre des hommes.

Quel exemple pour nous qui mettons notre espoir dans les richesses de ce monde et qui cherchons à posséder toujours plus !

Je te prie, Seigneur, pour les riches, afin qu’ils retrouvent le bonheur d’être pauvres de cœur.

Onzième station : Jésus est cloué à la croix

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Alors les soldats étendent Jésus sur la croix et clouent ses pieds et ses mains sur le bois.

Lui qui est venu nous redonner la liberté des enfants de Dieu, le voilà prisonnier de son amour pour nous.

Bien sûr, Jésus aurait pu faire un grand miracle et échapper au supplice. Mais le Tout-Puissant accepte d’être réduit à l’impuissance pour la Gloire de Dieu et le salut du monde. Car il n’y a pas de plus grande preuve d’amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Je te prie, Seigneur, pour tous les malades et les infirmes qui sont cloués sur leur lit de souffrance.

Notre Père

Douzième station : Jésus meurt sur la croix

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Jésus est dressé sur la croix en haut de la colline ; comme le signe visible de l’Amour de Dieu pour nous.

Mais, au lieu de l’aimer, les gens qui passent se moquent de lui. Seul un bandit crucifié à côté de lui reconnaît l’innocence et la royauté de Jésus. C’est pourquoi Jésus lui promet qu’il l’emmènera avec lui dans le Royaume des Cieux.

Au pied de la croix il y a Marie et saint Jean. Jésus dit à Marie : « Voici ton fils ! ». Puis il dit à Jean : « Voici ta mère ! ». Depuis ce moment-là, Marie est devenue notre maman et nous sommes tous ses enfants.

Tout à coup, en pleine après-midi, il se met à faire nuit noire et Jésus s’écrie : « Père, je remets ma vie entre tes mains ! »

Alors, celui qui est la Vie, meurt…

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui meurent sans espoir d’une résurrection.

SILENCE (on peut inviter le groupe à se mettre à genoux)

Treizième station : Marie prend le corps de Jésus dans ses bras

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Pour s’assurer que Jésus est bien mort, un soldat lui transperce le cœur avec une lance. Le sang et l’eau qui s’en échappent symbolisent tout l’amour et toutes les grâces que Jésus répand sur nous.

Ensuite, on descend le corps de Jésus et on le dépose dans les bras de Marie.

Marie ne dit rien, elle ne pleure plus. Elle a déjà épuisé toutes les larmes de son corps. Elle prend sur elle la mort de son fils, comme elle prendra sur elle la mort de chacun de nous. Oui, après notre mort, Marie nous prendra dans ses bras pour nous emmener vers le Père.

Je te prie, Seigneur, pour tous ceux qui ne prient pas Marie, maintenant et à l’heure de leur mort.

Quatorzième station : Jésus est mis au tombeau

« Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons,

parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix ».

Un ami de Jésus, Joseph d’Arimathie, possède un tombeau tout neuf creusé dans le rocher. Il l’offre pour ensevelir le corps de Jésus.

Selon la coutume des juifs, on enduit le corps de Jésus avec toutes sortes d’herbes odorantes et de parfums. Puis on le met dans un grand drap, le linceul qui sera marqué mystérieusement par l’image de Jésus et qui sera conservé jusqu’à aujourd’hui.

Maintenant, tout est fini ; les soldats roulent une énorme pierre devant le tombeau et ils montent la garde afin que personne ne vienne voler le corps de Jésus.

Je te prie, Seigneur, pour que tous les hommes de la terre que tu as accompagnés dans la mort soient vivants avec toi dans le Royaume.

SILENCE

LA RESURRECTION

L’histoire vraie que nous venons de vivre ensemble pourrait être la plus triste histoire du monde…

Mains non ! L’histoire de Jésus se termine bien : Jésus a traversé la mort, le troisième jour il est ressuscité, il est vivant !

Nos cœurs peuvent chanter de joie : le péché, la souffrance et la mort ont perdu la bataille ; maintenant nous n’avons plus peur de rien ! Alléluia !

Comme il nous l’a promis, Jésus Vivant est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde et nous attendons qu’il revienne dans la Gloire !

Alors, allons annoncer aux autres cette grande nouvelle qui nous fait bondir de bonheur.

Fêtons le Seigneur tous ensemble !

Son amour pour nous a été le plus fort ;

Hosanna au plus haut des cieux !

A lui le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles !

Résultat de recherche d'images pour "christ est ressuscité"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial