Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 16:56

Publié par http://blog.jeunes-cathos.fr/ le 3 février 2017 - A la Une, Question de foi, Vie Consacrée, Vie de l'Église

La béatification de 17 martyrs du Laos célébrée à Vientiane le 11 décembre dernier augure d’un avenir renouvelé pour la jeune Église locale. En mémoire de ces nouveaux bienheureux, une Messe sera célébrée à la cathédrale Notre-Dame de Paris le 5 février prochain. Un prêtre des Missions Étrangères revient sur le sens de cette béatification pour le Laos et pour les croyants.

Béatifier des martyrs n’est jamais anodin pour une Église locale, et combien plus lorsqu’il s’agit des premiers ! L’Église a fait ses premiers pas au Laos à la fin du XIXe siècle et depuis lors, pas moins de trois générations de missionnaires y ont travaillé à l’annonce de l’Évangile, souvent avec beaucoup de zèle. Elle compte aujourd’hui quatre évêques, une vingtaine de prêtres, quelques dizaines de religieuses et environ 50.000 fidèles.

Pour une Église si jeune et considérée par certains comme étrangère, le témoignage des dix-sept nouveaux bienheureux est extrêmement important : la voilà enfin dotée d’ancêtres dans la foi ! Non pas d’ancêtres éloignés dans le temps ou l’espace, mais d’ancêtres du pays, que plusieurs ont pu croiser ou connaître dans leur jeunesse. Parmi eux se trouvent des prêtres, dont cinq des Missions Etrangères de Paris, mais aussi les catéchistes qui les accompagnaient et qui ont été tués avec eux.

Plus de 6000 Laotiens ont participé à la célébration. L’État lui-même était représenté par une petite délégation. À la surprise de tous, l’un de ses membres, directeur-adjoint du Front Lao pour l’Édification de la Nation (organisme sous la direction du Parti et du Ministère de l’Intérieur qui chapeaute les religions), s’est lancé dans un éloge de la doctrine et de l’action de l’Église catholique, insistant sur ce que la Nation attendait d’elle pour le bien de tous ! C’est peut-être un autre fruit de cette béatification : l’Église, qui jusque-là vivait presque cachée, a reçu une reconnaissance publique ; elle-même a affirmé publiquement son existence et son respect pour ceux qui ont donné leur vie pour sa croissance. N’est-ce pas là un motif de grande joie ? Que l’Église trouve enfin sa place dans le pays et que le Laos trouve enfin sa place dans l’Église !

Et maintenant ? N’hésitons pas à demander aux bienheureux martyrs du Laos d’intercéder pour nous, afin qu’il nous donne le courage et la fierté d’être chrétiens. Contre vents et marées.

Père Guillaume Lepesqueux, MEP

Au Laos, de 1954 à 1970, 17 chrétiens furent assassinés pour leur foi. Certains étaient laotiens, prêtres ou catéchistes, d’autres des Missions Étrangères de Paris pour les uns (Jean-Baptiste Malo, René Dubroux, Noël Tenaud, Marcel Denis, Lucien Galan), Oblats de Marie Immaculée pour les autres.

Être chrétien « contre vents et marées »
Être chrétien « contre vents et marées »

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jackie - dans Infos diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Jackie
  • Le Blog de Jackie
  • : Nombreux coloriages catholiques et autres, vies de saints et homélies.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Jackie
  • Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. Il y a une multitude d'infos de toutes sortes : coloriages, contes... Bonne balade à tous. Merci.

Ma Bible illustrée

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

LES PARABOLES

Divers

Meteo Corrèze

 

 

 

Compteur mondial